• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

andelle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • andelle 24 avril 2007 17:37

    POURQUOI IL FAUT STOPPER SARKOZY

    Je ne veux pas d’un président qui bafoue le Domaine institutionnel NS a un égo surdimensionné ; il a soif de pouvoir. Son pouvoir s’est étendu de plus en plus depuis qu’il a commencé à être membre du gouvernement. Dès maintenant, il a la mainmise sur les institutions républicaines qui sont de moins en moins respectées. Il a annoncé à plusieurs reprises qu’il souhaitait que les pouvoirs du président de la République soient beaucoup plus étendus. Le ‘traitement’ Il ne respecte pas la séparation des pouvoirs et ne se contente pas de critiquer la police mais critique les magistrats et essaie d’influencer leurs décisions. Comme Ministre de l’Intérieur il a envoyé des ordres aux procureurs alors qu’ils dépendent du ministère de la justice (certains magistrats résistent, mais pourront-ils encore le faire si NS est président) Jusqu’à récemment il était à la foi président du conseil régional, ministre d’‘intérieur et président de l’UMP et il a utilisé toutes ces fonctions au profit de sa campagne personnelle. Il fonctionne à coup de circulaires qui n’ont pas été votées par le Parlement en faisant du chantage à la promotion auprès des préfets (certains résistent encore, il est vrai). C’est le cas notamment du ‘traitement’ de plus en plus arbitraire des dossiers d’étrangers demandeurs de titres de séjour, de plus en plus soumis à des ‘marchandages’ indignes entre les Préfectures et les intéressés et les associations qui les soutiennent. Il prend la défense immédiate et systématique de ceux qui se font justice eux-mêmes en intervenant avant même que la police et la justice aient fait leur travail. Ce qu’il a déclaré aussitôt après les faits à propos des deux jeunes électrocutés dans un local EDF était faux. Mais cela a flatté les réactions immédiates de la population. Résultats : les émeutes en banlieues. Jugement immédiat et sans preuve. Pour quelqu’un qui veut être le premier magistrat de France, quel exemple ! Pourtant il proclame qu’il est fier de ses résultats car les vols de portables ont diminué, En effet dans les commissariats, les gens sont dissuadés de porter plainte ce qui fait baisser les statistiques de la petite criminalité. Pour les crimes, on doit porter plainte c’est pourquoi ils ont augmenté dans les statistiques. Dans les quartiers difficiles, il a remplacé la police de proximité qui connaissait les gens et le milieu par une police externe. Les policiers qui avaient fait ce travail depuis plusieurs années ont été totalement désavoués par Sarkozy. Ils ont été remplacés par une police externe et répressive. Ceci exacerbe la haine et augmente l’insécurité que soi-disant il voulait juguler. Quant à Sarkozy lui-même, il envenime les choses avec des provocations verbales qui humilient des gens déjà fragilisés (le mot « racaille » a fait beaucoup de mal)

    Je ne veux pas d’un président qui manipule autant les Médias Comme Berlusconi en Italie, il a commencé à museler les médias petit à petit en faisant pression sur eux avec l’aide de Lagardère (voir les modifications des grilles de radio : les gêneurs sont mis au placard). Il a presque réussi à mettre dans sa poche « Le Monde », « Libération ».

    Je ne veux pas d’un président qui bafoue les Droits humains. En tant que membre d’Amnesty International je prie les responsables politiques d’un pays comme le Yémen ou l’Arabie Saoudite de respecter les dispositions du droit international, qui interdisent le renvoi forcé de personnes dans des pays où elles risqueraient d’être torturées ou victimes d’autres formes de mauvais traitements. Dans le même temps, je constate que des réfugiés qui demandent l’asile en France sont refoulés dans leur pays d’origine où ils risquent parfois la mort. Certains ont été exécutés. Ils peuvent être renvoyés avant même que leur dossier soit examiné Des personnes en situation irrégulière, déboutées de leur demande d’asile sont renvoyées dans leur pays d’origine même s’ils risquent d’y être persécutés, torturés ou assassinés. La convention européenne et la convention mondiale des droits de l’homme sont ainsi mises à mal sans états d’âme. Les lois, règlements, circulaires concernant les situations des sans-papiers s’accumulent et se contredisent si bien que les employés des préfectures n’y comprennent plus rien et que c’est la porte ouverte aux interprétations les plus arbitraires. L’angoisse monte chez les sans-papiers. Ils ne savent plus s’ils doivent se manifester ou continuer à longer les murs ou à se cacher dans la crainte des contrôles d’identité. S’ils sont convoqués ça peut être le piège : des étrangers en situation irrégulière ont reçu des « convocations loyales » (termes mêmes d’une des circulaires) les invitant à se rendre à la Préfecture avec leurs documents pour examen de leur situation. Ils s’y rendent et quand ils arrivent au guichet, l’employé fait signe à des policiers qui sont là et qui les arrêtent pour les placer en garde-à-vue puis en centre de rétention. Qu’ils aient des enfants à l’école où à la maison peu importe. (récemment un bébé de quelques semaines, laissé seul à la maison pour cette raison et été retrouvé, mort) Des personnes sans papiers ont été arrêtées alors qu’elles étaient hospitalisées. Des familles sont séparées : exemple du 1er février : un père de famille congolais sans papiers est convoqué, arrêté et expulsé alors que son épouse a une carte de résident que ses enfants sont scolarisés en France. Dernièrement un sans papier a reçu d’un commissariat de police une injonction à quitter le territoire alors que cela relève normalement uniquement d’une décision de la préfecture. Des cas parmi de nombreux autres constatés quotidiennement. Dans aucun autre pays européen, on ne voit de telles choses ! Qu’il y ait des réglementations, c’est justifié , mais alors qu’elles soit claires, conformes aux droits humains et éliminent l’arbitraire total qui s’est amplifié depuis que N Sarkozy est ministre de l’intérieur. À la suite de nombreuses protestations, Sarkozy a espéré récupérer un semblant d’humanité en embauchant Arno Klarsfeld qui s’est laissé entraîner à devenir caution de tout ça. D’ailleurs on entend plus parler de lui depuis. Au moment du mouvement des « Enfants de Don Quichotte » les accords obtenus ont exclu les sans papiers du droit opposable à obtenir un logement comme si les droits humains ne les concernaient pas. Les citoyens français n’ont pas le droit d’aider les personnes en situation irrégulières ; elle s’exposent à l’application de l’article L- 622-1 qui stipule que « Toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irrégulier d’un étranger en France sera punie d’un emprisonnement de 5 ans et d’une amende de 30.000 € » Ceci n’a été appliqué que dans des cas rarissimes pour le moment. Il faut savoir que beaucoup parmi ces sans papiers sont des gens qui sont en France depuis plus de dix ans, travaillent, paient leurs cotisations sociales et leurs impôts. On leur demande tellement d’attestations, de documents qui remontent aux calendes grecques que c’est souvent impossible pour eux d’être régularisés. Le moindre dossier de sans papier mesure plus de 15 cm d’épaisseur !!! De nombreux sans-papiers dénoncent ces pratiques, que ne renieraient pas les régimes dictatoriaux qu’ils ont fuis, et qui sont bien loin des déclarations publiques et médiatiques de M. SARKOSY. Leur vécu quotidien nous le leur rappelle sans cesse.

    Je ne veux pas d’un président qui utilise à ce point Manipulation et démagogie Il surfe sur les bas instincts de gens et fait des déclarations destinées à les tromper en les prenant pour des imbéciles. Il ment, ment et il sait qu’il en restera toujours quelque chose. Il a dit récemment mot à mot le contraire que ce qu’il a dit, il y a un an. Il utilise en permanence le double langage et il est inconstant dans ses engagements. M. SARKOZY n’a pas hésité pas à chasser sur les terres électorales du Front National et a pu ainsi capter dix points parmi les voix des électeurs d’extrême droite. Il déclare à la télévision : « M. Le Pen dites-moi ce que vous auriez fait que je n’ai pas fait ? » et ce dernier lui répond « Si j’étais Président, vous seriez (mon) ministre de la propagande ».

    Il veut supprimer le droit de grève et en même temps il se réfère à Jaurès ou à Mendès-France ou même à la Révolution Française ! Comme si nous étions des imbéciles.

    Il agite les peurs et écrase les plus fragiles et s’en prend aux gens plus qu’aux problèmes : les prostituées, les chômeurs, les jeunes, les immigrés. Il catalogue les gens ; chômeurs = paresseux, jeunes = délinquants. Il renvoie ainsi les gens à leur groupe d’appartenance ce qui dresse les gens les uns contre les autres. Chacun devient le bouc émissaire de l’autre. Se vérifie ainsi l’adage « Diviser pour régner »

    Je ne veux pas d’un président qui néglige le Domaine éducatif

    Au motif de faire des économies, il souhaite diminuer la présence des adultes dans les écoles. Ce ne sont pourtant pas des fonctionnaires comme les autres ! Au motif de prévenir la délinquance, il a préconisé de faire passer des tests aux enfants dès la maternelle. Si bien que les enfants auraient été étiquetés délinquants avant même de commencer à exister socialement L’immense levée de boucliers et le grand nombre de pétitions signées contre ce projet l’ont conduit à y renoncer..... mais s’il est président... ? Quant au développement de la recherche et le soutien à l’enseignement supérieur ce n’est pas son principal souci.C’est pourtant un moteur dans le développement du rayonnement de la France.

    Je ne veux pas d’un président qui renie la Laïcité

    Le projet de loi Marchelon-Sarkozy prévoit un financement public, sans plafonnement, des lieux de culte et la banalisation des associations cultuelles, la possibilité de reconnaissance d’utilité publique pour les activités religieuses.Ceci remet en cause les fondements de la loi de 1905, de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Plusieurs députés (4 UMP, 4 UDF, 4 PS et 4 PC) ont critiqué ce projet de loi et NS a répondu que « ce n’était pas juste que les membres de l’islam sunnite et ceux du christianisme évangélique » (cette même église qui soutient Bush) rencontrent des difficultés pour édifier des lieux de cultes. Cela peut amener à des dérives comme par exemple vis-à-vis de l’église de la scientologie où NS a d’influents amis. (L’église de Meudon-la-Fôret, ce sont les fidèles qui l’ont payée. Je me souviens que nous versions tous les mois des sommes assez importantes)

    Je ne veux pas d’un président qui méprise les chômeurs et le Travail Il répète à l’envi « je suis pour la France qui se lève tôt » ce qui assimile les chômeurs à des paresseux qui aiment se prélasser au lit alors que « La France » travaille. Les chômeurs et les SDF apprécieront. Les heures supplémentaires exonérées des charges sociales vont faire que certains seront encouragés par leurs employeurs à faire de nombreuses heures supplémentaires ce qui forcément empêchera la création d’emplois.

    Je ne veux pas d’un président qui prend les USA comme modèle : Atlantisme Le modèle de Sarkozy c’est la droite américaine. On voit où ça mène ! La misère a augmenté. La guerre en Irak, basé sur des mensonges et dont le but est la mainmise sur le pétrole a tué infiniment plus de personnes que Saddam Hussein. Rumsfeld, Cheney et Bush ont par contre fait leur beurre sur le dos de cette guerre. Ce n’est pas diaboliser Bush que de dire simplement la vérité.

    Je ne veux pas d’un président qui dans le Domaine financier favorise clairement les plus aisés On accuse Ségolène Royal d’avoir un programme trop coûteux alors que des économistes renommés sont tout à fait pour son programme, or depuis que la droite est au gouvernement la dette atteint des records jamais atteints : 30 milliards d’€ Le programme de NS est évalué à 42 milliards d’€ sur 5 ans, mais comme il veut abaisser les impôts de 34 milliards, le coût se monte à 76 milliards (d’après Eric Le Boucher - économiste) En même temps NS promet une réduction de 4 points de la dette en 10 ans. Personne en Europe n’y est parvenu, même Thatcher (d’après Thomas Piketty)

    Je ne veux pas d’un président qui affirme réussir alors que les Résultats ne sont pas là ! La délinquance a augmenté malgré le tout répressif qui ne fait en réalité qu’augmenter la rage. Il a instrumentalisé les peurs que souvent il a créées lui-même et il en joue.Il flatte le réflexe sécuritaire. À Neuilly dont il était maire : pas de logements sociaux, pas de crèches publiques et mais subventions aux crèches privées et chères. Il a dit en conseil municipal « Vivre à Neuilly, ça se mérite »

    Je ne veux pas d’un président qui veut une Europe « nouvelle » moderniste, ultralibérale, conservatrice bien que les Français aient clairement montré qu’ils ne voulaient pas de cette Europe-là.

    Je ne veux pas d’un président qui est caractériel, qui Accuse quand ça ne marche pas comme il a prévu, il accuse tout le monde d’incompétence, les juges, la police. Quand Chirac a nommé Raffarin Premier ministre, il a tout cassé dans son bureau et ne sait donc pas se maîtriser bien qu’il affirme « avoir changé », comme s’il suffisait de le décider pour changer !

    Je ne veux pas d’un président qui se vante de fréquentations peu recommandables : comme Martin Bouygues, Arnaud Lagardère, Tom Cruise (membre de la Scientologie) ou Johnny Hallyday qui est comme chacun sait un modèle de civisme.

    Je ne veux pas d’un président qui méprise les citoyens :

    Quelques citations :

    « Avec les acteurs on se comprend, on a le même métier mais pas le même public »

    Je ne veux pas d’un président pour lequel la réponse à la délinquance, c’est toujours plus prisons. Plus on construit de prisons plus on les remplit ; c’est le seul endroit où l’on ne refuse personne. Exemple à la maison d’arrêt de Béthune qui comprend 180 places opérationnelles, on compte 410 détenus « hébergés » soit une densité de 228 % !.(Statistiques officielles du Ministère). Il a dit qu’il avait supprimé la double peine, c’est faux à 95 %.

    Je ne veux pas d’un président qui prône l’eugénisme en disant que la pédophilie, le suicide sont génétiques. Plus de responsabilité alors ? On naît génétiquement « méritant » ou « racaille » Je ne veux pas d’un Président qui se permet (dans des interventions pré-électorales à Caen et à Nice) de dire que, contrairement à l’Allemagne, « la France qui a aussi beaucoup souffert, par exemple pendant l’Occupation, ne pourrait pas proposer quelque chose comme la solution finale ou l’extermination ». Cette monstruosité a suscité chez nos voisins et amis, avec lesquels nous avons construit les plus belles réussites de l’Europe, depuis 50 ans, un tollé dans toute la presse et tous les médias, de droite comme de gauche ! Cette ‘position’, jointe à son soutien à ce qu’il y a de pire dans l’idéologie ultra-libérale et néo conservatrice américaine, le disqualifie radicalement comme réprésentant les intérêts et les valeurs de la France dans le monde.

    Certains ont beau dire que Sarkozy et Royal, c’est la même chose : non, ce sont deux visions du monde opposées en matière de justice sociale, de manière de traitement de l’immigration, en matière de pratiques démocratiques, de laïcité.

    Nicolas Sarkozy, c’est la continuité....en pire. Pourquoi changerait-il maintenant alors qu’il est un ministre très influent depuis 5 ans ??

    Pour Nicolas SARKOZY, tout est possible....même le pire


  • andelle 21 avril 2007 17:34

    Nicolas SARKOZY a dit « Vivre à Neuilly, ça se mérite » (dixit un conseiller municipal) donc vivre en France aussi, selon lui, ça se mériterait. Et les autres, les génétiquement tarés...on let met où ? dans des camps ?


  • andelle 21 avril 2007 14:55

    Alternance de quoi ? depuis 1945, il y a eu 9 ans de gouvernement de gauche sans cohabitation. 9 ans sur 62 ans. Alors si la France est en mauvais état ce n’est pas à la gauche qu’il faut le reprocher !!!!


  • andelle 21 avril 2007 14:49

    Je trouve ça formidable cet engagement que vous vivez dans la banlieue. Je vous ai suivie avec admiration tout au long de l’article pour tomber sur une conclusion tout à fait inattendue. Je ne vois pas le lien et je vois dans les réaction que je ne suis pas la seule. Voter Sarkozy ? pourquoi ? Vous vous arrêtez à ce qui Nicolas Sarkozy DIT mais observez ce qu’il FAIT dans la réalité en dépit de ses discours. Lui, il méprise précisément les gens des banlieue que vous appréciez et qu’il traite de racaille, à l’inverse de vous. Il rejette les personnes d’origine étrangère et demande aux préfectures de faire du chiffre pour renvoyer des gens « chez eux » alors qu’ils ont fait leur vie ici, que leurs enfants sont scolarisés ici, qu’ils s’intègrent, attendent de la France qu’ils aiment qu’elle les accueille. Qu’est ce que vous avez pensé de l’arrestation de grand-père chinois, de la directrice d’école maternelle qui défendait ses élèves contre la police qui a utilisé les gaz lacrimogènes en présence de jeunes enfants ? Vous approuvez ça ? Cela me paraît être en complète opposition avec ce que vous faites, vous. Franchement je ne comprends pas.







Palmarès