• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Andy

Andy

Journaliste scientifique professionnel.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Andy Andy 29 mars 2008 12:18

    L’analyse de l’auteur de l’article est très construite ! Merci !

    Par contre, les commentaires sont pas tous de très haut niveau...

    Enfin bref : continuez dans cette veine là, c’est enrichissant.



  • Andy Andy 28 mars 2008 02:12

    Malheureusement, cet article (et la proposition qu’il développe) oublie un paramètre clef : la question de la qualité. La course au "produit moins cher" pose en effet le problème de la qualité du produit. 10 tranches de jambon, on les trouve de 1 euro à 20 euros chez Monoprix. Mais qu’en est-il de la teneur en phosphates ? En graisses ? En fragment d’os ? Pour du maïs : avec ou sans OGM ? Pour un poulet : fermier ou en batterie, avec toxines ou "tox-free" ?

    Le pouvoir d’achat est un débat profondément pervers : il occulte la question de la nature des produits pour ne mettre en avant que la question de la consommation. Il occulte aussi, de fait, la question de l’équité production/distribution, c’est à dire de ce qui revient finalement au producteur.

    C’est le grand jeu des hyper du type Leclerc, avec leurs sites comparatifs... Mais ce qu’on nous vend au rabais, c’est au détriment de notre santé, et de celle (économique) du producteur. La course au pouvoir d’achat, si on veut la faire, devrait se faire :

    1°) sur les marges bénéficiaires (énormissimes) des distributeurs ;

    2°) par une augmentation des salaires, via une meilleur redistribution des bénéfices à tous les niveaux d’une entreprise ;

    Ces axes sont les deux seuls à garantir une hausse globale du pouvoir d’achat, à moyen terme, pour l’ensemble de la population, sans effets pervers (encore ce mot).

    Les petits rigolos qui m’objecteront que mon point 1 empêcherait d’appliquer le point 2 aux caissières de supermarché n’ont qu’à me relire : énormissimes, j’ai dit. On peut donc les diminuer ET appliquer le point 2. Petits frippons...



  • Andy Andy 26 mars 2008 14:20

    Mouais... le site de note2bib, autocensuré, promet des éclaircissements le 1er avril... Ca ne serait pas un canular "faire parler de sa société multimédia", plutôt ?

    Vu la faible qualité du site, pour moi, c’est juste un buzz classique... Pas forcément foireux, vu que tout le monde est tombé d’dans. Ca va faire de la pub aux éditeurs !

    Mais après, c’est peut-être vrai... C’est que c’est pas si absurde, un note2bib !



  • Andy Andy 18 mars 2008 02:57

    J’ai un contre exemple intéressant : le frère de mon meilleur ami, néolibéral convaincu, part faire une sorte de service militaire en Israël (alors qu’il n’est pas israëlien) ; son cousin est israëlien, néolibéral assez fanatique (à ce qu’on m’a dit) et fait, bien sûr, son service militaire. Pour le second, c’est pas trop étrange. Pour le premier, plus. L’argument est : servir sa communauté.

    Le libéralisme, c’est la négation du "bien commun" au service du "bien de ceux que je veux bien aider". Je crains qu’on en viendra non pas à des services militaires nationaux, mais à des services volontaires communautaires. Ce commentaire ne porte aucun jugement de valeur sur les choix militaires des deux personnes citées en exemple. Je veux juste dire qu’on peut vraisemblablement être contre l’idée d’un "bien commun" à l’échelle d’un groupe non reconnu comme étant "sa communauté" et pour celle d’une dévotion au bien d’une communauté à laquelle on se sentirait plus proche.

    (Merde, je SAIS qu’il va y avoir des lecteurs pour pas comprendre et me traiter de sioniste. Ou d’antisioniste... )







Palmarès