• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

angèle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • angèle 5 novembre 2009 13:00

    Surtout pas envie de rire, mais plutôt de pleurer de voir qu’on est capable d’écrire des choses pareilles.

    A la lanterne, allez... allez


  • angèle 5 novembre 2009 12:35

    Il ne faut pas privatiser la Poste, car il est de la responsabilité de l’État d’assurer le désenclavement de territoire et de garantir que personne où qu’il soit ne soit jamais « coupé » du reste de la société.

    Cela dit pour que tout soit clair, le service public à force de vouloir se positionner en priorité sur la Banque Postale est en train de nous mettre en place une Poste Bancale.

    Moi aussi j’ai eu deux comptes Livret A, mais tous deux à la Poste !
    En 1998 je quitte Marseille pour m’installer définitivement à 650 km de là, dans le centre du pays.
    Début 1999, je vais au bureau de poste local pour faire un important versement sur mon compte Livret.
    En 2006, je décide de fermer mon compte, on me répond qu’il ne m’est pas possible de solder mon compte et qu’il me faut y laisser au moins 1 € .
    OK, règlement idiot, pas le temps de discuter, je laisse l’euro en me disant que dans 8 ou 10 générations, ça laissera à mes descendants de quoi s’offrir un bon repas. Je prends le chèque postal correspondant, le remet au guichet de ma banque, et n’y pense plus.

    Et voilà qu’en 2007 je reçois un courrier de la Branque Postale me signalant que je suis hors-la-loi en temps que titulaire de 2 comptes Livret et qu’en conséquence mon solde débiteur de 1,32 € sera tiré de mon compte local pour être reversé au crédit du compte... Marseillais !

    Depuis, je n’ai plus aucun relevé de compte Postal, c’est dommage, j’aimais bien voir les centimes s’ajouter régulièrement à ma fortune.

    Précision, c’est le seul intérêt que j’aurais trouvé à cet article, raconter cette ridicule petite aventure.
    Car c’est bien une banque privée, le Crédit du Nord, qui en oubliant de faire un versement de 43 € que mon fils avait ordonné pendant qu’il était en déplacement à l’étranger en août dernier, l’a fait frapper d’interdiction de crédit pendant 3 mois.

    Le refrain public c’est mal privé c’est bien est complètement idiot, la preuve par France Télécom, Vivendi, Véolia, Opel, EADS, Madoff...







Palmarès