• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

  • Premier article le 12/02/2006
  • Modérateur depuis le 02/03/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 32 556
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • Aurélie Champion 3 avril 2007 11:04

    @Lolo,

    Bayrou a donné les points sur lesquels il ferait des éconmiyes dans sa conférence sur la social-éconmoie que vous n’avez probablemen^t pas regardée. En ce qui concerne els deux emplois sans charge je pense que toute mesure est susceptible de créer des effets d’aubaine.

    Quand aux instituts que vous vous sentez obligé de qualifier d’indépendant, sachez qu’il s’agit de REXECODE, deont on connait tousla dépendance aux grands patrons qui se sont sentis frustrés qu’on leur upprime les exonérations de charge. regardez de plus près, ilsoublient de compter des infos

    Cette réduction des exonérations de charge permettra de deblioquer 7 milliards d’euros, ce qui est pas mal. Les grandes entreprises n’ont pas BESOIN de ces exonératons, je trouve tout à fait sain de favoriser les PME. En ce qui concerne les économioes, rdv sur mon blog, et vous verrez les chiffres.

    de plus, je ne suis pas d’accord avec votre vision de l’écomnomie qui consiste à dire qu’il suffit d’insuffler de l’argent partout pour relever la croissance. Cela fait 25 ans qu’on fait ça, et cela n’a fait que creuser la dette. L’Etat Providence, c’est bien quad l’Etat a de l’argent.

    Quant à ne pas remplacer un fonctionnaire sur 2, d’une cela est impossible si Sarkozy ne veut pas toucher à l’education, à l’armée, à la santé, puisque les fonctionnaires de l’administration sont loin de représenter ne serait-ce qu’un fonctionnaire sur 10. Ensuite, cela ne degagerait que 7 milliards sur un budget à 60.

    http://revolution-orange.over-blog.com



  • Aurélie Champion 2 avril 2007 23:50

    Ce message s’adressait à LOLO



  • Aurélie Champion 2 avril 2007 23:48

    Bon appétit !

    Franchement, je pense que le seul qui propose de se serrer la ceinture (pour filer cette splendide métaphore) c’est François Bayrou. Je ne trouve pas de mesures contradictoires dans le projet de Bayrou (ce qui correspondrait à faire de la gonflette et se goinfrer)Explique-moi comment financer les programmes de 60 milliards d’euros de Papa et Maman Noël ?



  • Aurélie Champion 2 avril 2007 17:44

    Le pb est que l’UDF a effectivement changé de mouture et « n’est plus ce qu’elle était ». Il faut savoir qu’il y a eu deux lignes qui s’opposaient au sein de l’UDF au parlement. Celle qui suivait Bayrou et celle qui suivait Robien.J’en ai trouvé une typologie disponible sur mon blog http://revolution-orange.over-blog.com/5-categorie-1215436.html

    F. Bayrou, en opposition avec des gens de son parti,a toujours été pour présenter des élus opposés à ceux de l’UMP, ce qu’il a fait par exemple pour Santini aux élections régionales. Alors que Santini y voyait une occasion pour « ratisser plus large », cela faisait partie de la stratégie de détachement de Bayrou par rapport à l’UMP.

    En outre et surtout,ne pensez-vous pas qu’il s’agirait d’un suicide politique pour Bayrou de s’allier après les Présidentielles avec l’UMP ? Cela discréditerait totalement son discours indépendant et il perdrait la confiance de ces électeurs.

    Le problème et le paradoxe de Bayrou est que pour détruire un système, il faut le faire de l’intérieur.(comme un virus)

    Il était obligé pendant des années de se greffer au parti majoritaire. S’il ne l’avait pas fait, il n’aurait eu aucun poids. S’il s’était greffé au PS, on dirait aujourd’hui qu’il est de gauche. Mais Bayrou est traditionnellement du centre.

    Je vous rappelle qu’il a refusé un poste au gouvernement en 2004 au moment des régionales, parce qu’il voulait avoir les mains libres.

    Robien, Santini et tous ceux qui suivaient la ligne de l’UMP sont partis, ils ne restent que les meilleurs et il en est venu beaucoup d’autres, qui croient sincèrement aux valeurs de l’équilibre et de la pondération.

    In medium stat virtus pour employer une expression pédante. Ce qui revient à dire que dans la vie, la meilleure solution est toujours la plus équilibrée. La politique, c’est comme un régime alimentaire : trop de restrictions conduit à trop de laxisme, et résultat c’est l’effet yoyo. Cette métaphore est au ras des pâquerettes mais je trouve l’image assez juste : mangeons modérément ; nous limiterons les pbs de poids ; votons modéré,on limitera la casse.



  • Aurélie Champion 2 avril 2007 15:02

    oWaouh pas mal ! En effet, c’est édifiant. Si tu le veux bien, j’aimerais bien mettre ton article sur mon blog ; mais je comprends que tu ne veuilles pas être récupéré d’une manière ou d’une autre http://revolution-orange.over-blog.com @Demian :marrant de te retrouver, c’est d’autant plus un plaisir que nous semblons partager les mêmes idées en ce qui concerne les presidentielles

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès