• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Annacha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Annacha 8 février 2007 13:16

    Il est salutaire de relever, comme le fait Nicolas Cadène dans son excellent analyse sur les médias en campagne, le jeu pervers de la presse. Y compris celui du le Monde dont, mine de rien, l’édition du 7/2 rajoute une couche destinée à semer le doute sur les compétences de Ségolène Royal. La preuve : son bilan « en demi-teinte » dans la région Poitou Charente.L’article de Michel Delberghe est à ce titre, un modèle du genre qui dissimule sa nature partisane par des techniques connues : pleine page, titre (apparemment) positif « Ségolène Royal en son jardin ». Mais la photo donne d’emblée le ton : la présidente (de Région) a l’air de s’ennuyer en écoutant un invisible interlocuteur. Le reste, c-à-d le texte, est bien pire. Il crédibilise que sur le terrain, la méthode de S.Royal laisse à désirer si l’on en croit les témoins directs de sa gestion, des interlocuteurs de tous bords (du Médef aux syndicats en passant par ders profs, tous critiques bien entendu). Ils accrédite le fait que le journaliste est impartial, sinon objectif. Dans son enquête, il ne prend pas directement position, mais donne le point de vue de témoins prétendus avisés.Vieille technique bien rodée. Ce qui lui permet de conclure son texte par un intertitre qui est un commentaire à lui tout seul : i « Cré-attitude et charentaises ». J’ajoute que le Monde n’en est pas à son coup d’essai pour ce qui est des papiers tordus au sujet de la candidate socialiste.La seule analyse des titres des articles consacrés à Sarkozy et Royal les deux derniers mois est significative à cet égard. Pour ne citer qu’un exemple récent, dans l’édition du 23 janvier dernier le Monde publie une pleine page sur« Royal, Hollande, le programme commun » allusion claire à leur vie de couple tandis que dans le même numéro, il accorde une pleine page à Sarkozy qui déclare « Je veux que les Français en aient pour leur argent » dans une longue interview présentée comme sérieuse. La démonstration est efficace : d’un côté la gaudriole, de l’autre le sérieux et la compétence... Le Monde avance (à peine) masqué.Il contribue au matraquage général. Reste à espérer que ses lecteurs ne perdront pas de vue les vrais enjeux du 22 avril. A ce propos, a t on noté qu’à la date du 22 avril,les deux tiers de la France seront en vacances scolaires. Ça promet pour la participation massive des électeurs à un scrutin décisif.







Palmarès