Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

anomail

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 778 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires

  • anomail (---.---.---.130) 11 août 2015 17:06

     « L’énergie nucléaire (non émettrice de CO2 et assurant une production d’électricité stable et bon marché) »

    Houlà, c’est du concentré...

    1 - non émettrice de CO2
    On devrait peut-être considérer la quantité de CO2 entre l’extraction de l’uranium, son enrichissement et le moment ou il est inséré dans un réacteur.

    Ça n’est probablement pas zéro.

    Je vous fais grâce de la consommation de l’armée Française stationnée au Mali pour « sécuriser » le pillage de cette matière première.

    2 - production d’électricité stable et bon marché
    Si on ne prend pas en compte l’avenir, OK.

    Parce que jusqu’à preuve du contraire, l’uranium est aussi une matière première soumise à un pic, qui sera d’autant plus vite atteint qu’on en augmentera la consommation.

    Bon, partons tout de même du postulat que le nucléaire n’émet pas de CO2...

    Une petite règle de 3 révèle un autre problème :

    Électricité = 13,4% de l’énergie mondiale (énergie secondaire produite par charbon, gaz, pétrole, on se mord la queue (si j’ose dire)).

    Électricité nucléaire = 4,4% de l’énergie mondiale.

    Donc même en mettant de coté l’augmentation du risque de désastre, en simple terme de volume, le nucléaire n’est même pas un sujet.

    - Si on ne peut plus brûler de pétrole (parce qu’il y en a de moins en moins).
    - Si on ne veut plus brûler de charbon (parce que ça émet beaucoup de CO2).

    Imaginons que pour ces raisons on veuille satisfaire 50% de la demande d’énergie mondiale par du nucléaire :

    Problème 1 : Il faudra multiplier la capacité actuelle par 50 / 4,4 = 11,3.

    Problème 2 : Au rythme mondial actuel, les réserves sont estimées à 70 ans maximum :
    Divisé par 11 il reste 6 ans. Ça n’a pas de sens.

    Sans tenir compte ce ces basses considérations d’approvisionnement :

    - Sommes nous capables de doubler la capacité actuelle ?
    - Sommes-nous capables ne serait-ce que de maintenir la capacité actuelle ?

    Là je passe en mode troll :
    Sachant qu’une partie du parc est déjà à renouveler et qu’en considérant l’EPR je me demande parfois si nous sommes encore capables de construire des centrales...
    Fin du mode troll.

    Pour toutes ces raisons, le discours de M.Obama sonne à mes oreilles comme la diminution de l’augmentation du chômage au moment du passage du père Noël cher à M.Hollande : une jolie fable au sujet de quelque chose qu’il ne maîtrise pas du tout.

    Et pour finir mon trouble obsessionnel compulsif :

    Il faudrait peut-être arrêter la croissance (induite par la finance) si on veut avoir le temps de s’organiser vers un autre type de société moins énergivore, parce qu’au bout du compte sauf miracle (les croyants comptez-vous par deux) on aura pas le choix.

    Mais pour cela il faut que les 1% (la minorité qui a tout à perdre) lâchent les privilèges qu’il doivent à cette économie mortifère, et c’est pas gagné.

    2% de croissance c’est un doublement de la consommation tous les 35 ans.

    Le politiciens qui vous parlent de croissance en 2015 sont soit des escrocs, soit des idiots.

  • anomail (---.---.---.130) 16 juillet 2015 12:36

    @gros macho

    Ou bien Tsipras et sa famille ont été menacés, comme tant d’autres.

    https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Confessions_d%27un_assassin_financier

    Ce qui pourrait également expliquer la sortie de Varoufakis (mais là je m’avance peut-être un peu trop).

    La vraie question est : Est-il concevable pour la finance de laisser voir qu’on peut lui échapper ?

  • anomail (---.---.---.130) 15 juillet 2015 12:03

    Le rapport du Pentagone établit que les principaux États révisionnistes sont la Russie, la Chine et l’Iran.

    Oh ben, v’la la surprise !

    Ils n’avaient qu’à me demander, je leur aurait donné de tête la liste, pour beaucoup moins cher que leur « étude » smiley

  • anomail (---.---.---.130) 11 mai 2015 16:27

    @soi même

    "@anomail, ce que vous définissez comme étant l’écologie, c’est la ligne de conduite de notre crétin des alpes qui sévie ici, l’écologie est plus que simplement s’arrête à l’ hédonisme de faire son caca biodégradable, de consommé bios, de baisé bio, c’est aussi soigné la terre , et surtout compensé les dommages qui inévitablement l’on fait à la terre, aux hommes et à la nature !"

    Bon alors je vais le dire plus simplement pour vous : L’écologie c’est laisser les lieux dans le même état qu’on les a trouvé. Malheureusement on a pas encore trouvé de balayette pour les caca nucléaires smiley

  • anomail (---.---.---.130) 11 mai 2015 16:20

    @anomail

    J’ajouterai que l’issue du combat détermine qui sera classé « résistant » et qui sera classé « terroriste ».







Palmarès



Agoravox.tv