• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Anticons

Les communistes disparaissent et laissent la place à une nouvelle race de rêveurs :
Les "Sarkozistes".
Ouf, j’ai eu peur un moment de m’ennuyer...
Anticons
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Anticons 30 juin 2007 14:10

    Zut je pensais être le dernier à garder la tête froide par rapport à l’actualité et ne l’utiliser seulement qu’à des fins analytiques et non de militantisme partisan. Bon je vois que nous sommes deux, LOL. Je partage globalement ta vision de la situation, BuZardinho. Je vais quand même aller faire un tour sur ce fameux blog smiley


  • Anticons 30 juin 2007 11:25

    Sarkozy est le Le Pen des riches.

    Il a fait passer ses messages grâce à un carnet d’adresse mêlant grands patrons, riches et influents, la bonne parole redescendant d’autorité jusqu’au plus bas par « voix » hiérarchiques. Il a séduit au sommet les patrons des métiers de la communication : TV, show-biz, presse people,... et a enchaîné les coups d’éclats du côté de la « France d’en bas » pour faire parler de lui et faire illusion « d’efficacité ». Pour cela, il s’est servi des statistiques et de sa place au pouvoir pour les faire parler dans le bon sens. De fait, ses discours démagogiques devenaient crédibles et créaient, du même coup, un climat d’insécurité et de maîtrise de la situation, tel un pompier incendiaire.

    Le buisiness plan pour se faire élire était parfaitement adapté aux moyens de notre époque. L’homme le plus détesté de France (Le Pen) s’est fait manger à sa propre table par plus manipulateur que lui.

    Sarkozy avait juste en plus un entourage qui le rendait fréquentable. La France à 53% des suffrages exprimés a voté pour ce qu’elle déteste le plus à 82% !!! Bravo.

    Reste à présent à remercier les principaux acteurs de cette élection, c’est à dire les riches, pour que le bruit de fond de soutien ne vire pas au cauchemar pour lui.

    Pour cela, il s’entourera de gens de grande popularité pour apaiser le climat social et ménager toutes susceptibilités qui pourraient lui faire obstacle dans ses marges de manoeuvres. Et si cela ne suffit pas, la violence policière aura raison des troubles fêtes... Y en a tellement qui n’attendent que cela !


  • Anticons 25 juin 2007 20:58

    L’auto-critique est impossible à la TV, oui, autant que peut l’être une publicité sur le produit qu’elle vante ! Mais ASI n’était pas une auto-critique, elle était une émission qui critiquait les autres. Le faisait-elle bien ? Aura t’on mieux à la place ? Pourquoi l’avoir arrêté ?


  • Anticons 24 juin 2007 01:55

    Arfff, l’argument de la main invisible pour citer la théorie du complot, franchement c’est éculé camarade du modem. Tout le monde l’emploi à tort et à travers pour nier les faits sitôt que l’autocensure ou le délit de sale gueule fait des victimes dans les rangs de ceux qui dérangent. Un peu facile !

    Je trouvais cette émission nécessaire et indispensable à une compréhension plus objective des sujets qu’elle traitait, une sorte de contre-pouvoir journalistique qui n’avait pas lieu de disparaitre, contrairement à toutes autres émissions, justement.

    Vous êtes passé complètement à côté du problème en vous attaquant à la personnalité du journaliste dans cette affaire. De plus, je ne partage absolument pas votre avis sur le portrait que vous fait de lui. Je trouve là encore que vous faites des effets de manches qui n’ont de valeur qu’en politique médiatique face à des gens un peu paumés.

    Pour terminer sur une bonne note : merci pour le lien qui mène directement à la pétition. C’est par ces petits gestes qu’on se rapproche de 100% des signatures. Quand en plus, ils sont accompagnés de tels propos, ça motive. smiley







Palmarès



Agoravox.tv