• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Arawak

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Arawak 2 mars 2009 12:20

    On pourrait être d’accord avec l’article lorsque se trouve dénoncé le communautarisme étriqué des Indigents de la pensée, leur racisme à rebours (les sous-chiens), leur racket communautariste. Mais soudain, la puce vient piquer l’oreille... Soral ? Egalité et réconciliation ? Bon sang, mais c’est bien sûr ! Des fascistes pur jus ! Du coup, on reconnaît la manoeuvre, la même soit dit en passant que celle du fourbe Tariq Ramadan : Jouer les mielleux, les respectables, les présentables, pour mieux fourguer sa marchandise avariée.
    M. Livernette défend un groupuscule néo-nazi qui pratique exactement le même genre de démagogie que la dénommée Houria Bouteldja et ses Indigènes mongoliens. Leur controverse est en fait une concurrence pour la conquête de parts de marché. Le coeur de cible ? La jeunessse des cités. Un immense réservoir de frustrations, une énergie extraordinaire capable, un jour, peut-être, de mettre le feu à un capitalisme ravageur et odieux.
    Jeunes des cités, Arabes, Noirs, immigrés et fils d’immigrés, méfiez-vous ! Méfiez-vous de ces manipulateurs qui vous caressent, qui flattent chez vous le repli identitaire (que ce soit l’identité de l’origine ethnique ou celle de la grande nation française.) N’oubliez pas que quelle que soit sa couleur de peau ou l’origine de ses parents, un exploité reste un exploité. Un prolétaire reste un prolétaire.









Palmarès