• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

archer

archer

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • archer archer 3 septembre 2011 20:35

     Salut,

             Et pour approfondir le débat :

    Les Universités vivent désormais dans l’ère des médias sociaux et la maîtrise de leur e-réputation leur échappe peu à peu. Les enjeux sont pourtant très lourds car la réputation des Universités et plus importante que jamais en raison des frais de scolarité de plus en plus élevés et d’une concurrence mondiale, souvent à portée de clic. La question se pose de savoir comment arriver à parler et à convaincre une génération qui vit en réseau et qui est plus encline à faire confiance à l’opinion de ses pairs anonymes sur internet qu’aux organismes officiels tels que les Universités.

    La grande difficulté est de savoir jusqu’où les Universités doivent contrôler ce que les membres de leurs communautés disent à leur sujet sur les médias sociaux, tout en tenant compte qu’au-delà de ces étudiants, de nombreux enseignants chercheurs sont des blogueurs académiques. Pour cette raison, Ball State University a créé une charte d’utilisation des réseaux sociaux par ses communautés.

    Source : Blog de Brigitte Fournier



  • archer archer 17 juin 2009 20:38
    CONTRE ET POUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

    Moi qui suis sur Facebook et Myspace, mais sans trop de conviction, je trouve cette réflexion assez sensée. Ça prend du temps, c’est souvent très superflue et superficiel, et en plus c’est une prise d’otage des internautes par l’industrie capitaliste. Même si être pour ou contre les réseaux sociaux est un faux débat il me semble, puisqu’ il ne sert à rien de lutter contre ce nouveau média qui ne va pas tuer les échanges sociaux dans le monde physique, il est important de cultiver un esprit critique pour faire évoluer la technologie et les pratiques, pour ne pas se laisser enfermer et manipuler.
     
     Pour l’instant, les réseaux sociaux sont de véritables fourre-tout. . Les intentions ne sont souvent pas claires, de la part des utilisateurs comme de la part des éditeurs de ces sites. Dans ce cadre, passé l’effet de mode (les fréquentations de Facebook commencent déjà à baisser), je pense qu’il va falloir dédier ces outils à un usage précis pour qu’ils perdurent.
     
    Les applications des réseaux sociaux sont multiples : comme outil de communication, de diffusion de vidéo ou de photos, outil de fidélisation ou d’
    échanges ; permettant d’accéder à de nombreux sites Internet : boîtes e-mail, messageries instantanées, sites de rencontres et partages (musique, sport, culture,
    education, politique, journalisme), utilités blog et chat, etc. Ils peuvent devenier des outils éducatifs : ils peuvent améliorer la publication sur Internet et faciliter la communication et la collaboration entre groupes humains, afin de partager les expériences et les savoirs.
     
     
    D’autres opinions contre et pour les réseaux sociaux :
     
    Je pense que le social networking à la Facebook ou à la LinkedIn n’est pas simplement inutile : c’est aussi une activité pernicieuse, injurieuse même par rapport à notre capacité de construire des relations humaines sensées. Nous devrions tous pouvoir repérer immédiatement la vacuité de certaines tendances et rejeter les produits ou les services qui vont à l’encontre de la complexité et de la profondeur humaine. Même si, je le confesse, je joue aussi un peu le jeu de cette schadenfreude, quand par exemple des amis me font part de leurs difficultés à gérer leurs comptes Facebook… En ce qui concerne le social networking, honnêtement, la meilleure façon de gagner le jeu, c’est encore de refuser d’y jouer. Source : Netocrate #5 : Adam Greenfield, architecte de l’info
     
     
     
    Les réseaux sociaux présentent à mon avis plusieurs avantages pour les universités. L’un des principaux, inédit il me semble, concerne l’objectivité des jeunes aux phénomènes émergents. Non seulement ont-ils une autre compréhension des phénomènes de leur génération, mais leur analyse n’est pas affectée par les mêmes préjugés que ceux de leurs aînés. Au moment où l’accélération de l’évolution comprime les siècles en décennies, il devient impératif de développer des mécanismes de recherche intergénérationnels. Source : http://www.francoisguite.com/2009/03/les-reseaux-sociaux-en-education/
     
     
    Les réseaux sociaux constituent l’une des grandes modes actuelles sur le web. La liste est plus que longue, et il est même parfois difficile de déterminer si tel ou tel site constitue ou pas un réseau social. La question que je me pose, c’est : ces sites sont-ils vraiment des réseaux sociaux ? Et j’ai tendance à répondre non : à mon avis ces gros réseaux sociaux ne sont qu’une mascarade, et on le voit bien avec Facebook et la course aux amis, exemple le plus flagrant. Je pense qu’un réseau social se doit de conserver une taille humaine. Les vrais échanges n’arrivent que rarement sur des sites gigantesques. J’ai même l’impression qu’il n’est pas forcement nécessaire de disposer d’un site internet pour créer un véritable réseau social. Un réseau n’est après tout qu’un ensemble de contacts liés à au moins un autre membre du réseau, pas un conglomérat de pions qui finalement ne communiquent même pas avec leurs voisins. Source http://diije.paradisia.net/Blog/pour-ou-contre-les-reseaux-sociaux/


  • archer archer 13 juin 2009 10:19

    Bonjour à tous,

     Dans nos jours les radios représentent un peu la résistance face à la bêtise des télés.Et dans un monde aussi compétitif, j’imagine qu’elles ont beaucoup de difficultés pour survivre. J’espère qu’internet et les nouvelles pratiques technologiques pourront les aider.
     C’est encore plus difficile de résister en créant des podcast, car les audiences généralement sont très limitées. 
     Avec le podcast Ma parole, D.Beladonne avait réussi a maintenir ce drapeau très haut, mais les circonstances de la vie on dû l’obliger à laisser tomber.

     Dans l’actualité, un exemple admirable est le Podcast Cabane au Canada, une chronique passionnée et éclectique sur  l’immigration, les outils web, les guitares, des trucs de geek, la photo, la course à pied, etc...
    http://cabaneaucanada.over-blog.com/

     Et heuresement il y a d’autres, que je viens de découvrir dans la rubrique
    audioblogs, vidéoblogs et podcast http://flenet.rediris.es/blog/actiblog2.html#liensBlogsAudVid

     Merci mtflenet




     

     



  • archer archer 23 mars 2008 20:35

    Bonjour à tous,

    Vous pouvez aussi écouter :

    http://www.litteratureaudio.net/Guy_de_Maupassant_-_Amour.mp3

    «  Je viens de lire dans un fait divers de journal un drame de passion. Il l’a tuée, puis il s’est tué, donc il l’aimait. Qu’importent Il et Elle ? Leur amour seul importe ; et il ne m’intéresse point parce qu’il m’attendrit ou parce qu’il m’étonne, ou parce que il m’émeut ou parce que il me fait songer, mais parce qu’il me rappelle un souvenir de ma jeunesse, un étrange souvenir de chasse où m’est apparu l’Amour comme apparaissaient aux premiers chrétiens des croix au milieu du ciel. […] »

    Littérature Audio.Com
    http://www.litteratureaudio.com/index.php?s=Guy+de+Maupassant

     



  • archer archer 23 mars 2008 20:27

     Salut

    On se demandait comment trouver des tâches video
    avec des consignes claires, des objectifs ; et une présentation des contextes pédagogiques :
    Elles étaient sur

    VIDÉO ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES
    Objectifs - Contexte pédagogique - Tâches
    http://www3.unileon.es/dp/dfm/flenet/xapliex1.htm#ActiPVideo
     

     EXEMPLES :

    Dévouverte Astérix Web - VideoActivité

    Stendhal et Grenoble - VideoActivité

    Le Petit Prince - VidéoActivité

    Baudelaire "Hymne à la beaute" - VideoActivité

    in http://flenet.rediris.es/actipedago.html







Palmarès