• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Arnaud

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Arnaud 29 décembre 2007 15:04

    S’il est vrai qu’ils s’engagent à garder le célibat et qu’ils promettent obéissance à leur évêque, les prêtres ne prononcent pas de voeux. Ce sont les religieux qui prononcent des voeux (c’est même ce qui définit un religieux).



  • Arnaud 27 décembre 2007 22:37

    Mais justement non.

    La définition dogmatique peut bien intervenir tardivement (1854 pour l’Immaculée Conception, 1950 pour l’Assomption) il ne s’agir que de définir ce qui est admis depuis longtemps. D’ailleurs on a fêté l’Assomption dès le Ve siècle, et on a prêché l’Immaculée Conception depuis au moins le XIIIe siècle (notamment les franciscains).

    Je rapelle que le dogme de l’Immaculée Conception signifie que Marie a échappé à la marque du péché originel. Rien à voir avec la virginité de la vierge (perpétuelle ou non).



  • Arnaud 27 décembre 2007 01:01

    Votre analyse gagnerait à être illustrée par des exemples précis tirés de l’Ancien Testament.

    Le fait d’affirmer que la Bible est inspirée par Dieu, n’a pas pour conséquence que l’Eglise prêche la haine et la violence.

    Il y a dans la bible des récits (les livres historiques) qui racontent la vie d’Israël en ne cachant rien de la violence de l’époque. Il y a dans les psaumes des appels à la vengeance lancé par le croyant. Cela ne signifie pas que Dieu les reprenne à son compte. Il arrive que la justice divine (le Déluge, Sodome, etc.) soit violente. Et Dieu s’en repent (cf. le Déluge). Mais on ne peut pas dire de bonne foi que le Dieu de l’ancien testament appelle à la haine et à la violence. Rappelez-vous les Dix commandements.

    L’enseignement de l’Eglise de toute façon est un tout et on ne peut le considérer que dans son ensemble. L’Eglise enseigne que l’Ancien testament ne peut être lu sans le nouveau (ni le nouveau sans l’ancien).

    Votre approche est anti-historique. Vous faites fi du progrès. L’humanité progresse, et la révélation biblique se dévoile peu à peu, et s’achève dans le Christ.

    C’est d’ailleurs le Christ qui est le fondement du Christianisme. La Bible n’est pas l’équivalent du Coran et elle ne joue pas le même rôle que celui-ci dans l’Islam. Dans l’Islam, le verbe de Dieu c’est le Coran, dans le Christianisme, c’est le Christ. « Le verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous » - Joyeux Noël.



  • Arnaud 27 décembre 2007 00:26

    Je crois qu’il est important de préciser ce qui suit :

    1- Tous les chefs d’Etat français sont chanoine d’honneur de Saint-Jean de Latran, à compter de leur prise de fonctions et jusqu’à la fin de celles-ci, ce canonicat étant attaché à la charge de chef de l’Etat. Simplement Pompidou et Mitterrand se sont abstenus de venir prendre possession de leur stalle.

    2- Tous les chanoines ne sont pas clercs. « honoraire » ici n’a pas le sens de « ancien » ou ex-« , mais de »honorifique". L’analogie avec les diplômés honoris causa est pertinente. Il existe d’ailleurs d’autres cas de chanoines laïcs. Par exemple, le Président de la République est également chanoine d’honneur de la cathédrale d’Embrun (Hautes-Alpes).

    3- Seuls sont clercs, depuis 1972, ceux qui ont été ordonnés diacre (ou prêtre, ou évêque, a fortiori). Ce n’est pas le cas de M. Sarkozy qui n’a jamais été ordonné.

    4- M. Sarkozy, qui est adultère aux yeux de l’Eglise (hier avec son épouse Cécilia, aujourd’hui avec Carla Bruni) est exclu de la communion sacramentelle : il ne peut pas communier. C’est pour contourner cette difficulté que la prise de possession de sa stalle au Latran a eu lieu lors de l’office des vêpres et non au cours de la messe.

    5- Conclusion : s’il y a en effet un clin d’oeil ironique de l’histoire dans le fait qu’un divorcé devienne chanoine d’honneur, cela ne change rien à la discipline de l’Eglise sur le mariage, ni à la situation personnelle de M. Sarkozy.







Palmarès