• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

aRno

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • aRno 13 juin 2009 14:39

    J’ai été surpris de lire un tel article, issu d’un journal Français, mais les réactions des gens m’ont étonné au delà de toute attente. J’adore la langue et la culture Française, et pourtant je ne peux m’empêcher d’être persuadé que les Français se tirent une balle dans le pied en continuant à doubler les films étrangers. Le fait est, que dans d’autres pays -Européens- les films sont diffusés en vost, ce qui permet aux enfants de se familiariser rapidement avec l’Anglais, et ainsi de connaître 2 langues au lieu d’1, sans pour autant que cela remette en cause les traditions, le folklore, la culture ou la pérennité de la langue natve de cette personne. Je peux l’affirmer car j’ai vécu dans plusieurs capitales Européennes, et c’est un sujet qui a bien sûr souvent été évoqué avec les gens que j’y ai cotoyé. Dans l’absolu donc, les sous titrages sont plus souhaitables que le doublage. Mais il y a des exceptions, c’est vrai, liées à un type d’accent ou d’argot par exemple... et puis à partir du moment où on a le choix, pourquoi s’en priver ? Ne devrions nous pas nous réjouir de cette ouverture à la culture, plutôt que de se lancer des piques et diviser nos opinions sur des détails sans grande importance ? Peu importe au final que l’on regarde un film de telle ou telle façon, du moment que l’histoire et les personnages évoquent des émotions chez le spectateur. Le plus important c’est que le message passe. Je suis sur le point de finir une série documentaire, que j’ai filmé en 75 jours dans 24 pays de l’UE. Il aura fallu un an pour rassembler les traductions de plus de 130 interviews en 23 langues, et si j’avais pensé en faire une version Française ET une version Anglaise au départ, un an après avoir rassemblé toutes ces transcriptions, la masse detravail est devenue si importante qu’il a fallu choisir. Je ferais toute la série en st Anglais, et ne ferais que le pilote également en Français, et plus pour ma famille que pour des professionnels ou le public Français, car le doublage ou sous titrage dans la langue du pays, c’est l’affaire du diffuseur pays par pays.
    Donc dans la mesure où nous avons toutes et tous le choix, entre la tv, la vod, internet, les cinémas grand public et ceux d’art et d’essai, est-ce qu’on ne pourrait pas essayer de se rendre compte de la chance qu’on a et arrêter de faire les gamins ? Aux bons entendeurs...







Palmarès