• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aruba

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Aruba 25 septembre 2007 10:34

    Me voilà parti pour prendre un -15 sur cette intervention, mais... A lire certains « post » qui complètent cette envolée littéraire de l’auteur sur la justice sociale qui fera apparemment défaut jusqu’à la fin des temps en démocratie et dont Sarkozy, comment pourrait-il en être autrement, sert de cheville ouvrière justificative...

    Me reste une question par rapport à cet interminable pugilat idéologique de lutte des classes et qui est la suivante :

    @ l’auteur et ses partisans du « principe universalis » à deux balles :

    - Comment établissez-vous la mesure de ce qui est pauvre ou riche ? Car suivant le contexte, la situation, le pays, le régime, il est clair que cette notion n’a pas valeur universelle. Et pour les obtus de la réflexion pragmatique : le Français moyen n’est-il pas scandaleusement riche pour un Nigérien, par exemple ?

    Et pour conclure sur le post de « samy31500 » qui est tristement révélateur :

    - N’étant pas et de loin, encenseur d’une culture ultra-libérale, je trouve que le plaisir que vous prenez à imaginer que la moitié de la France et donc de vos semblables se retrouve cocue est d’un goût des plus douteux et reflète bien votre manque de respect pour les classes laborieuses dont vous êtes pourtant tout en crachant sur une droite soi-disant méprisante à l’égard de ces mêmes classes. Paradoxal, non ? A moins bien sûr que pour vous l’idéal progressiste ne peut-être que de gauche jusqu’à ce que mort s’ensuive.



  • Aruba 25 septembre 2007 09:17

    Edit auteur : François Fillon, qui passe pour brillant et mesuré, aurait-il commis deux erreurs grossières.

    Ou plus simplement, annoncer la couleur à venir, soit, restrictions pour évacuer discrètement des promesses électorales de croissance que son « boss » savait déjà intenables.

    Edit auteur : s’auto-proclamant chef d’état.

    Mettons ça sur le compte du « lapsus lingue » les courtisans ont toujours rêvé pouvoir être roi, n’est-ce d’ailleurs pas pour cela qu’ils le fréquentent de si près ?

    Et moins littéraire pour n’en être que plus pragmatique : Dassault a transféré son siège d’exploitation commercial en Israël afin de se placer en zone dollar (Source : Israël Valley). Voilà qui devrait amener à réfléchir au-delà du « bla-bla » politique et autres tirages de plan sur la comète.



  • Aruba 25 septembre 2007 09:14

    Edit > François Fillon, qui passe pour brillant et mesuré, aurait-il commis deux erreurs grossières <

    Ou plus simplement, annoncer la couleur à venir, soit, restrictions indispensables face à cette maladive tendance qu’à le peuple de croire que l’état est là pour le servir (Humour noir) et ainsi pouvoir évacuer discrètement des promesses électorales de croissance que son « boss » savait déjà intenables.

    Edit > s’autoproclamant chef d’Etat <

    Mettons ça sur le compte du « lapsus lingue » les courtisans ont toujours rêvé pouvoir être roi, n’est-ce d’ailleurs pas pour cela qu’ils le fréquentent de si près ?

    Et moins littéraire cette fois pour n’en être que plus pragmatique : Dassault a transféré son siège d’exploitation commercial en Israël afin de se placer en zone dollar (Source : Israël Valley). Voilà qui devrait amener à réfléchir au-delà du « bla-bla » politique et autres tirages de plan sur la comète.



  • Aruba 23 septembre 2007 15:04

    A l’auteur.

    Etant maintenant habitué par besoin professionnel comme de plus en plus de gens à passer de longues heures face à des écrans sur lesquels la lecture est aussi fatigante que laborieuse dans ce qui est devenu entre-temps une véritable « gerbe » permanente d’informations le plus souvent contradictoires pour entretenir le pseudo suspens destiné à accrocher le consommateur et par laquelle il est aussi de plus en plus difficile de faire la part des choses pour en tirer l’essence me ferait dire que trop de communication tue la communication. Et vous voir faire référence à de la sémantique puisée dans Wikipédia sans autre recherches pour construire et nous « révéler » votre vision d’une théorie de modèle économique serait peut-être finalement bien révélateur au sujet du : La vérité est en tout, tout est vérité et laissons le hasard bien faire les choses, relève presque de la mystification.

    Donc et depuis, j’ai re-découvert le contact du livre et du papier qui permet une lecture dans un environnement moins destination promotionnelle dans tous les sens du terme et donc plus concentré sur le fond.

    Cette frénésie du « business to business » et dont le Net est actuellement une cible privilégiée que tout le monde vise (A tort et à travers ?) en espérant y trouver un eldorado de connaissance ou de fortune inépuisable risque fort d’aboutir sur un réveil douloureux. Tout comme ce fut le cas pour ces Golden Boys qui prirent la bourse pour un casino et dont les vrais professionnels finirent par leur apprendre le bon sens des choses.

    Mais qui suis-je pour oser le penser autrement que dans le cadre du commun des mortels consommateurs « ciblés » dont je suis ?



  • Aruba 14 septembre 2007 17:21

    Deux choses intéressantes à relever.

    1° Edit> article > Je n’ai pas écouté France Info pour ne pas être déçu.

    2° Dans le C.V. > J’aurais aimé être gardien de phare, parce que on s’y sent bien (A l’abri) au milieu de la tempête.

    Bref, facile de critiquer les actions d’autrui. Entre-temps, qu’on apprécie la technique ou pas, le boss de « Arrêt sur Image » se bat pour survivre, lui. Et pas à l’abri d’un phare... Dans la jungle, face aux tigres, plus simplement.

    Tout ça me fait invariablement penser au gamin qui prend plaisir à se cacher sous les couvertures par temps d’orage, tout en accusant sa famille de ne pas parvenir à le rassurer sur son propre avenir.

    A l’auteur > Et pourquoi payer 30€ pour ce que vous venez de définir comme définitivement tordu sous la définition de « clubisme » parisien ?

    Etrange, ces états d’âme contradictoires.







Palmarès



Agoravox.tv