• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Astorg

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Astorg 1er février 2008 10:04

    Je parle de ce que connais

     

    Le rapport est un expertise dictée par des lobbyistes : ceux de la grande distribution qui souhaite capter la partie rentable du marché des pharmaciens (en gros ce qui n’est pas remboursé par la sécurité sociale) et ceux des banques (après avoir acheté des agences immobilières, des promoteurs et des syndics !) et autres cabinets d’audit qui souhaitent également s’arroger la partie rentable de l’activité des notaires (les gros actes…). Il suffit de s’intéresser à la composition de la commission pour comprendre. Comme ça, les français se diviseront en deux catégories : les patrons du CAC 40 d’un côté et les salariés des entreprises du CAC de l’autre... Ils ont oublié que la société ne dépend pas uniquement de la finance et que des gens vivent d’autres vies au delà du périphérique.



  • Astorg 29 janvier 2008 11:27

    Il est interdit d’interdire

    Les anti-corrida ulisent de bonnes vieilles méthodes de Fachos.

    Si la corrida ne vous interesse pas, passez votre chemin !!!

    Vous faites un lobbying outrancier.

    Je ne vais pas au corridas mais je ne vous aime pas

     

     

     



  • Astorg 29 janvier 2008 11:13

     

    Je parle pour moi et lis à propos des professions règlementées qu’elles « figent l’offre de service, empêchent le développement de l’emploi et ne créent aucune pression à l’innovation  » (page 155) On parle ensuite de « qualification excessives… » (page 156) (Inquiétant comme observation !!!).

    Il y à la une méconnaissance totale du sujet et c’est avant tout vexant et quelque peu effarant !

    En fait ce rapport a été rédigé par des lobbyistes : ceux de la grande distribution qui souhaite capter la partie rentable du marché des pharmaciens (en gros ce qui n’est pas remboursé par la sécurité sociale) et ceux des banques (après avoir acheté des agences immobilières, des promoteurs et des syndics !) et autres cabinets d’audit qui souhaitent également s’arroger la partie rentable de l’activité des notaires (les gros actes…). Il suffit de s’intéresser à la composition de la commission pour comprendre. Comme ça, les français se diviseront en deux catégories : les patrons du CAC 40 d’un côté et les salariés des entreprises du CAC de l’autre... Ils ont oublié que la société ne dépend pas uniquement de la finance et que des gens vivent d’autres vies au delà du périphérique.







Palmarès