• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

astus

astus

Mes études m'ont sensibilisé à l'humain ce qui m'aide à résister à certaines aliénations contemporaines pour tenter de garder l'essentiel : la capacité à penser pour rester libre tant les croyances de notre époque restent pour moi un sujet d'étonnement. Je soutiens une éthique laïque et citoyenne qui privilégie les liens sur les biens. Plutôt agnostique mais intéressé par la spiritualité, la lecture, l'histoire, et les débats philosophiques, j'aime aussi la nature et les arts, notamment la musique et je me dis parfois que les orchestres sont de bons modèles d’organisation sociale. Intéressé par la modernité je ne partage pas l'enthousiasme de certains pour le matérialisme actuel dont la panoplie technocratique me semble être plus un problème qu'une solution tant pour l'avenir de nos sociétés que pour celui de notre planète.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/02/2008
  • Modérateur depuis le 21/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 64 1193 2297
1 mois 1 22 35
5 jours 0 3 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 646 344 302
1 mois 49 26 23
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • astus astus 23 mai 17:28

    @Clouz0

    ... sans oublier l’inénarrable Fifi , Mlle moins de 1%, mais déjà plus de 30.000 commentaires (!) et ceux de Fred qui est contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre, résultat possible d’un QI négatif...

  • astus astus 23 mai 15:26

    @Ariane Walter


    Je remarque qu’il n’y a pas beaucoup de compassion pour les victimes de cet attentat dans votre billet et que les explications que vous fournissez sur les raisons qui l’ont motivé sont un peu courtes puisqu’elles se résument à opposer l’empire du mal : les affreux colonialistes (que personnellement je ne défends en aucune façon) contre un droit qui semble pour vous légitime, mais qui ne le sera jamais pour moi (ceux qui se vengent en tuant des enfants). 
    Vos explications ne sont pas convaincantes parce que l’idéologie wahhabite qui sous-tend ces mouvements extrémistes et criminels, condamnée par de hautes autorités religieuses au congrès de Grosny en 2016, date en réalité du 18ème siècle, après 4 siècles de décadence, et donc largement avant tout colonialisme européen. 
    Et d’ailleurs comment expliquez-vous qu’un si grand nombre d’anciens colonisés veulent justement venir habiter et vivre chez leurs anciens bourreaux colonisateurs, particulièrement en Angleterre ? C’est bien commode pour faire du populisme de voir la vie de façon simpliste, en noir et blanc, et cela m’étonne beaucoup de la part d’une lettrée comme vous, mais le diable est dans les détails et la vraie vie est ailleurs...


  • astus astus 21 mai 16:12

    Bonjour Bernard,

    L’utilisation du mot « régression » ne me convient pas trop dans la mesure où il signifie « le retour à un état antérieur après avoir connu un stade évolutif plus élevé » voire la « diminution des symptômes d’une maladie ». Le concept de « dé-civilisation » semble mieux adapté, surtout corrélé à Trump et Le Pen ou, en d’autres temps accolé aux phénomènes totalitaires, mais il peine pourtant à décrire le désir actuel d’une recherche identitaire, fût-il politiquement adossée à la religion comme celle des mouvements islamistes, pour entrer en compétition avec la pensée universaliste des lumières et sa place prédominante de la raison. Mon sentiment est que ce conflit entre les « anciens » et les « modernes » ou entre les « romantiques » et les croyants dans le « progrès » accompagne l’histoire des hommes depuis toujours. 
    La Renaissance a bien repris les oeuvres des anciens, mais pour en faire tout autre chose. Ce qui me semble plus probant aujourd’hui c’est plutôt le désarrimage au Temps, celui de l’Être comme celui de l’Histoire, qui fait simplement que beaucoup se retrouvent déboussolés face à une masse considérable d’information qui sature leur possibilités d’orientation dans un projet cohérent du monde. Le Telos semble alors supplanté par le Kairos avec toutes les émergences possibles, les pires comme les meilleures.
    C.

  • astus astus 16 mai 17:08

    Les moinsseurs et autres critiques ont-ils déjà lu ce livre ou bien sont-ils affectés par des « passions tristes » ? On est en droit de se poser la question. Personnellement je vais essayer de le lire sans a priori.


  • astus astus 12 mai 11:14

    @fred

    Vous êtes un troll pervers narcissique qui se soigne en voulant rabaisser la France et les français depuis l’étranger tout en s’affichant bon patriote. Le seul traitement est un formatage complet. 







Palmarès