Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Attilax

Artiste dégagé.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/07/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 1123 315
1 mois 0 5 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 14 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires

  • Attilax (---.---.---.87) 21 février 13:01
    Attilax

    @Le421
    Qui organise une contre-manifestation grotesque rassemblant 700 pékins contre 30000 venant de tous bords, en trépignant de colère et en crachant son mépris des manifestants ? Qui ne défend plus les ouvriers mais les bobos ? Qui soutenait la guerre en Libye ? Qui a appelé à voter Maastricht il y a 20 piges ? Qui a fait sa carrière au PS avant de nous faire croire qu’il était d’extrême gauche ? Qui est député européen tout en crachant sur l’UE qu’il ne veut pas quitter ? Qui s’est écrasé comme une merde devant les trahisons du PC ? Qui a appelé à voter Hollande ?
    Quand à Tsipras, désolé, mais quand on se présente comme un candidat de lutte et qu’on se couche au bout de quelques mois devant les menaces des grands groupes bancaires, moi j’appelle ça une trahison. Il y avait d’autres solutions, mais il fallait une vraie volonté, ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les militants écœurés... Ça va, ça vous contredit assez ? Parce que sans ça, je peux vous trouver d’autres arguments, ils ne manquent pas...
    Et me cataloguer dans la « fachosphère » prouve juste votre manque de jugement : j’ai voté Mélenchon aux dernières présidentielles, mais sans illusions sur le bonhomme, je ne suis juste pas dupe. Quiconque critique votre gourou est donc forcément un « facho » et un « troll », c’est bien ça ? Waow, avec des militants comme vous, le FG n’a pas besoin d’ennemis... C’est ce genre d’attitude sectaire qui explique en partie la désintégration de la gauche : vous vous interdisez de penser et vous voudriez en plus interdire aux autres de penser.

  • Attilax (---.---.---.87) 20 février 19:47
    Attilax

    @eric
    « Soit elles nous mentent, soit elles se mentent a elles memes, soit on parle d’un ramassis d’abrutis... »
    C’est peut-être un subtil mélange de plantes et d’arômes...

  • Attilax (---.---.---.87) 20 février 14:01
    Attilax

    @Pere Plexe
    Oui, tout à fait. Ce qui s’est passé chez Air France ou plus récemment Goodyear (sous un gouvernement « de gauche » !) est révélateur. Ils ont envoyé un message : c’est fini de protester. Sauf qu’avec cette injustice, au lieu de la peur escomptée, ils ont engendré de la colère, encore un peu plus de colère, et qu’ils risquent de provoquer l’inverse de ce qu’ils veulent. Même la grande muette (l’armée) semble bouillir, de nombreux généraux évoquent une intervention possible, les flics et les gendarmes n’en peuvent plus... Le système se grippe de partout, ça devient ingérable. Un certain nombre d’indices montrent que les choses pourraient bien changer très vite de manière radicale s’ils continuent leurs conneries. Parfois, la violence résout tout.

  • Attilax (---.---.---.87) 20 février 13:26
    Attilax

    Mélenchon a eu sa chance, avec un vrai programme intéressant, hélas il s’est carbonisé volontairement juste avant le 1er tour de la dernière présidentielle. C’est bien joli d’être « intègre » dans ses positions politiques, mais si on veut le pouvoir, il faut éviter de sortir des énormités immigrationnistes dans un pays qui vote FN a 27%. Les ouvriers que Mr Mélenchon se targue de représenter ne s’y trompent pas : ils ne votent plus pour lui et ne se reconnaissent pas dans ce candidat des « bobos ». A chaque fois qu’il a eu une vraie opportunité, il s’est tiré une balle dans le pied, à tel point que je ne peux pas croire qu’il ne l’ait pas fait exprès. Sa position ridicule sur les bonnets rouges, intenable sur l’UE (qu’il critique tout en ne voulant pas la quitter et en étant député européen), ambiguë sur la PS (qu’il fustige tout en nous appelant à voter pour eux), obsessionnel sur le FN, aveugle sur les migrants ou sur Syriza (quel silence après la trahison de Tsipras !) font que je ne crois plus du tout au bonhomme, que je vois aujourd’hui comme un idiot utile, à l’instar de Lepen. Certes, il est capable parfois de beaux discours mais c’est tout. Quand à sa 6eme république, désolé mais ça fait longtemps que je pense que le problème c’est justement la république qui s’oppose fondamentalement à la démocratie, la vraie...
    « Qu’ils s’en aillent tous ! » disait-il. D’accord, mais toi aussi, mon grand...

  • Attilax (---.---.---.87) 18 février 10:13
    Attilax

    « le renoncement des citoyens à s’impliquer davantage dans la vie politique »

    Où avez-vous vu dans la République et particulièrement la Veme que les citoyens pouvaient « s’impliquer » dans la vie politique ? Le seul pouvoir politique qu’on ait, c’est de glisser un bulletin de vote contre un type dont on veut encore moins qu’un autre, et à qui on abandonne justement tout notre pouvoir politique citoyen pour 5 ans. Si le mec fait l’inverse de ce qu’il a promis, aucun recours, il faut à nouveau attendre 5 ans pour revoter pour le connard d’en face qui fera la même politique, ça n’a pas de fin. Il n’y a pas de bon parti. Un parti est une machine de guerre destinée à ravir le pouvoir, l’idéologie c’est du pipeau, sans ça ça fait longtemps que l’intérêt commun dirigerait tout ça, et ce n’est pas du tout le cas. Le problème n’est pas citoyen, il est constitutionnel : il faut arrêter de confondre république et démocratie. Il n’y a de place politique pour les citoyens en république qu’à travers leurs « représentants », et ceux-ci, évidemment, sont corrompus par le pouvoir. C’est la nature même du pouvoir qui veut ça, et c’est humain d’y succomber... Voilà pourquoi je ne vote plus (enfin blanc) et je n’adhère pas à votre discours culpabilisant l’abstention. Quand au FN, même si je partage votre défiance, comment blâmer les gens qui veulent s’en servir pour faire sauter ce système dégueulasse ? Après tout, ils utilisent le seul outil légal qu’on leur ait donné pour le faire, non ? C’est comme les occidentaux qui veulent instaurer la « démocratie » en Palestine, mais ne supportent pas que les palestiniens votent pour le Hamas ! Assumez vos contradictions, pseudo-démocrates du dimanche ! Si vous voulez une vraie légitimité populaire et un éveil politique citoyen, il n’y a pas 36 solutions : il faut supprimer la représentation, qui est par essence une trahison et installer une démocratie directe, où on votera directement pour des lois, et plus pour des gens. Ainsi, il n’y aura plus de « droite » et de « gauche », mais juste nous, citoyens, face à notre intérêt général. Pourquoi croyez-vous que la démocratie athénienne, la vraie et la seule, avait interdit les partis politiques il y a 2500 ans ?







Palmarès



Agoravox.tv