• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aturnel

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Aturnel 26 juin 2008 22:25

    Cher Gaël,

     Il existe une bonne raison pour laquelle la France n’a pas signé et ne signera pas la Charte des langues régionales, l’amendement même ayant été refusé par le Sénat ! Cette raison c’est l’unité de la France autour de sa langue, le français. La langue française a été le prisme unificateur de l’Etat-nation français, par sa domination et son apprentissage par les gens de toutes les régions de France. Si nous reconnaissons les langiues régionales, rien n’empêchera plus les Bretons de parler la langue régionale qu’il souhaitent tout le temps et partout, et les autres citoyens français ne comprendront rien et verrons la Bretagne comme une "Région-Etat", un espace non français, en dehors de la communauté nationale française.

     Vous pourriez penser que j’affabule, que cela n’aura pas cours... J’ai un souvenir à partager avec vous : en Espagne, en Catalogne même quand vous parlez espagnol, les gens ne font aucun effort et parlent catalan en permanance ou presque, l’espagnol (le castillan passe à la trappe.) A quoi cela sert-il alors d’apprendre l’espagnol, je me le demande bien ! Si je grossis un peu le trait c’est pour mieux pointer les dérives communautaristes, itinérantes au modèle multiculturel, qui n’est qu’une expression très politiquement correct dire "un modèle multicommunautariste".

     La France s’est faite à coups d’épée, par l’agrandissement de son territoire national contigu, en intégrant et en assimilant les peuples conquis, pour qu’ils deviennent Français. Le modèle français est celui de l’assimilation, qui vaut mieux que tous les antiracismes et les diversirés culturelles sur une Nation.

     Le modèle multiculturel a échoué car ses bases étaient mauvaises dès le départ : il prétendait par une arrogance moderne et dans un but électorialiste et politicien au Canada et aux Etats-Unis de faire exister et cohabiter plusieurs cultures sur un même sol. On voit le résultat aujourd’hui, avec une incompabilité des cultures. Au Canada, les villes sont communautarisées, avec des Chinatown par ci, des Little Italy par là et des Muslim city ici. Ensuite, on a des revendications toujours plus fortes de la part des divers groupes car ces deux Etats reconnaissent les communautés, alors que la France ne reconnait que les individus. Ces communautés se jouent une sorte de bataille pour obtenir toujours plus de droits, toujous plus de possibilités pour s’écarter du reste des gens n’en faisant pas parti. C’est ainsi qu’il y a des menus Kasher dans les hopitaux, puis ensuite les musulmans ont voulus des repas Hallal dans les écoles, puis le port de la burka (habit complet islamique) dans les écoles et universités, puis les chinois et les amérindiens ont voulus l’institution de programme pour leur langue maternelle... De même, des islamistes voulaient la création de tribunaux charia au Canada et inscrire des principes de la loi de la charia dans la constitution canadienne ; chose tellement hallucinante que même le journal algérien Le Quotidien d’Oran a dénoncé une telle folie (24 décembre 2003.)

    Voilà les implacable dérives qui arriveront si nous laissons faire le multiculturalisme bien pensant, cet attrape-nigaud politicard et cette déchirure du tissu social.







Palmarès



Agoravox.tv