• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Audaces cogitationis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Audaces cogitationis 28 janvier 2009 01:41

    Je suis reste, certes, tres general pour prendre le recul sur les evenements et aussi pour nuancer votre analyse et je reste moi aussi curieux de la prochaine tournure des evenements ; mais je ne vois pas la de revolution ! La loi "anti-diffamation" (qui pourrait s’apparenter a celle de l’atteinte a l’image en France) est issue de la crise du boeuf US d’importation ou de nombreux hackers se sont attaques a des sites commerciaux pour manifester contre la signature du gouvernement coreen de reprendre les importations de boeufs. La encore je ne porte pas de jugements sur le degre excessif de la loi. Pour le moment, je ne suis pas persuade qu’il y a des arrestations pour delits d’opinion en Coree du sud. Cette jeune democratie va toujours de l’avant vers plus d’ouverture aux etrangers (il y a la loi mais aussi les mentalites qui evoluent), plus de savoirs, plus de partenariats economiques. Mais je concois le chemin soit seme d’embuches !



  • Audaces cogitationis 27 janvier 2009 12:24

    La democratie reste toujours le moins mauvais des modes de gouvernement. Mais comment faire evoluer ce concept avec la revolution de la communication ?
    Il ne s’agit plus de debattre entre orateur sur le forum ou dans les colonnes d’un journal ...
    Est-ce un mode de fonctionnement normale de la democratie que de rester anonyme ,d’ emettre des hypotheses ( de devenir celebre en voyant ses predictions se realiser et gagner en notoriete grace a l’anonymat !) et de demander des comptes au gouvernement (a lui de prouver que la theorie est fausse !).
    La communication marque le pas sur l’action. Ne rien faire, plutot que d’envoyer le mauvais signal ! Je ne juge personne ... mais peut etre faut-il parfois accepter une expropriation douleureuse et eviter le jusqu’au-boutisme mediatise . L’accident malheureux et la victimisation subsequente ressemble plus a un acte malencontreux de la police.
    Un gouverment doit piloter sur le long terme et non a l’evenement .... ce que les democraties ont du mal a gerer dans ce merveilleux monde de la communication ... !







Palmarès