• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aux_Larmes_Citoyen

"Que l’on soit de gauche ou de droite, on est hémiplégique" Raymond ARON
Adepte de la conversation "civilisée", friand des polémiques constructives, aimant la controverse et considérant toute journée ou j’ai changé d’avis sur un sujet quelconque comme une journée bien remplie, je n’aime rien tant que confronter mes convictions, profondes ou futiles, aux convictions des autres.
Citoyen de France, consterné par l’évolution de nos institutions, de nos "élites", de nos pratiques politiques, alerté par la perte du sens du bien commun, par l’oubli de l’altruisme, le mépris d’un civisme fait de droits -certes- mais aussi de devoirs, effrayé par la contemplation du néant intellectuel et politique où nous ont plongé des décennies de politiques médiocres et irresponsables, de gauche comme de droite, j’espère depuis des années déjà un sursaut citoyen... Qui ne vient pas.

Tableau de bord

  • Premier article le 20/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 84 325
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Aux_Larmes_Citoyen 1er décembre 2009 20:12

    @ Chapoutier

    "les suisses sont au moins à 60% xénophobes... La cambrousse... Projet de loi imbécile et honteux...peuple sous informé... trop sensible à la propagande islamophobique... connards d’extrême droite populiste...esprits faibles...« 

    Heureusement que vous êtes le gentil humaniste généreux et que les méchants »imbéciles faibles et sous informés" sont ceux d’en face. Avec votre prose toute en nuance et en respect des opinions qui ne sont pas les votres, on pourrait se méprendre...



  • Aux_Larmes_Citoyen 1er décembre 2009 17:59

    @ l’auteur

    Décidemment, vous avez l’art de répondre à côté !

     1)

     « Oui, cette question est complexe »

     Non, elle n’est absolument pas complexe ! Voulez-vous des minarets en Suisse ? Oui ou Non ? Où voyez-vous une quelconque complexité dans cette question ? Elle est simplissime voir même -pourraient dire certains- simpliste !

     « Elle ne se réduit pas uniquement à une question d’aménagement du territoire ou de police des constructions »

     Si justement ! Il ne s’agit nullement d’interdire les mosquées, mais bien les minarets, donc d’en réglementer la construction sur un plan architectural d’aménagement du territoire.

     « Cette initiative a déclenché un torrent islamophobe, c’est bien la preuve que le problème n’a rien à voir avec les minarets, mais avec le vivre ensemble. Et on ne va pas beaucoup avancer dans le vivre ensemble avec cette votation »

     Le fait qu’une question puisse provoquer chez certains des arguments excessifs  ou haineux ne justifie en aucune façon qu’on doive supprimer la question, cet argument est ridicule ! Ce n’est pas parce qu’un salaud aime sa mère que je vais refuser d’aimer la mienne, parce que certains ont une conception xénophobe de la nation qu’il faut être pour le cosmopolitisme, pace qu’Hitler aimait son chien qu’il ne faut supporter que les chats.

     Quand à ce qui concerne le vivre ensemble, c’est justement tout le contraire. Ce n’est pas en ignorant l’opinion des Suisses, en leur imposant quelque chose qu’ils rejettent culturellement et religieusement (les minarets), que l’on les incitera à vivre plus sereinement l’arrivée de nouvelles populations sur leur territoire, voyons ! Cela aurait même l’effet rigoureusement inverse ! Vous n’aidez pas les musulmans en les incitant à chercher l’épreuve de force.

     On a assez reproché aux occidentaux –souvent à très juste titre- d’avoir essayé d’imposer leur culture et leurs valeurs au monde entier notamment lors de la colonisation, pour ne pas demander l’inverse lorsque les flux migratoires s’inversent ! C’est aux arrivants de s’acclimater aux coutumes, à la sensibilité et valeurs des autochtones. Même quand les autochtones ont le grand tord semble-t-il d’être « blancs » et de culture historiquement chrétienne. Et je précise que je suis pour ma part athée.

     2)

     « Si on avait attendu des votations majoritaires, jamais l’Union européenne ne se serait construite, jamais la peine de mort n’aurait été abolie »

    Je ne le vous fait pas dire ! Cela aurait pourtant été, même si cette idée vous déplaît, la seule réponse démocratique !  Vous n’êtes absolument pas démocrate en l’occurrence : vous êtes pour un autoritarisme qui se prétend éclairé. Et de ce autoritarisme à la dictature, il n’y a qu’un pas mon cher !

     Churchill l’a dit : « la Démocratie est le pire des systèmes à l’exclusion de tous les autres ». Il faut l’accepter. La Démocratie est entière ou elle n’est pas.

     3)

     « le camps adverse n’a fait qu’agiter des épouvantails de futurs sombres et a été incapable d’avancer le moindre argument cohérent. »

     Il n’y a pas a développer des arguments cohérents –pour vous bien-sûr- Lorsque l’on vous demande de répondre par oui ou par non à une question simple. Vous n’avez pas à argumenter pour dire si vous aimer Mozart, le rap, un monument, une religion. C’est votre droit.

     « Effectivement, un totale non mentionné de 21% des Suisses pouvant voter se sont prononcés contre cette initiative, mais quel intérêt de mentionner ce chiffre, puisqu’ils ont perdu »

     C’est ça on mentionne quand ça arrange, et on omet quand ça gêne ! Pratique, et particulièrement éthique !

     4)

     « Aucun minaret en Suisse ne fait d’appel à la prière. Aucun n’en a fait la demande. On parle de quoi, là, de vaines spéculations terrifiées sur le futur ? »

     Alors justement, si c’est pour ne jamais s’en servir, pourquoi en construire ? CQFD

    La réponse est dans votre question !

     



  • Aux_Larmes_Citoyen 1er décembre 2009 15:42

    @ l’auteur


    Votre article est un tel ramassé de mépris, de désinformation, d’anathèmes, qu’il faudrait le reprendre ligne par ligne pour en relever totalement l’inanité et la malhonnêteté…

     

    Je me contenterai de relever quelques points :

     
    1) votre conception de la démocratie me laisse songeur... Ainsi donc, il serait mal venu de demander au peuple son avis sur des sujets qui le concerne... Vous prétendez sans hésiter que certaines questions sont trop complexes pour être comprises par ce con de peuple, et qu’il se vautre alors immédiatement dans la peur et le fantasme populiste -ah, le joli mot bien fourre-tout utilisé pour délégitimer toute pensée contraire à ceux qui savent, et qui tiennent le manche pour apporter la lumière aux masses incultes et xénophobes-…

     

    Complexe, une question sur la construction des minarets, à laquelle on doit répondre par oui ou non ? Si cette question est complexe, je propose de supprimer toute forme de vote citoyen, une élection présidentielle, régionale, municipale, et évidemment européenne étant d’évidence mille fois plus complexes que cette simplissime question !

     

    2) Vous nous sortez la primauté à vos yeux de la démocratie représentative… Mais quand justement, elle ne représente plus ceux qu’elle prétend représenter ? Vous souvenez-vous des derniers référendums européens, en France, Irlande, Hollande ? En moyenne 55% de non dans les opinions publiques, et 90% au moins de oui dans les cénacles politiques « représentatifs » ? Et dans tous les cas, une représentation qui a imposé par la magouille aux peuples ce qu’ils avaient refusé par le vote !

     

    3) Le pourcentage de votants ne serait pas suffisant pour que ce vote soit clair et inattaquable... Gageons que sa participation avait été rigoureusement identique, mais le résultat aussi massivement inverse, vous vous seriez réjoui sans retenue de la réponse... Pour la très bonne raison, incontournable, essentielle, que cette réponse aurait été la même que la votre ! Vous aves dit démocratie ?

     

    De plus vous faites preuve d’une malhonnêteté intellectuelle époustouflante, je vous cite :


    « Encore faut-il ajouter qu’un taux de participation de 53% n’est pas assez représentatif de la volonté générale (surtout au sens rousseauiste !). Un tiers de la population pouvant voter en Suisse a voté cette interdiction : c’est bel et bien une minorité de celle-ci qui a décidé de l’avenir des minarets en Helvéti … Au final 1/3 du total a décidé d’interdire la construction de minarets »

     

    « Les 40% de la population qui ont refusé les amalgames simplistes et la guerre des civilisations vont se mobiliser, c’est certain. J’appelle aux démocrates convaincus faisant partie de ces 40% à jouer le jeu de la démocratie ».

     

    Ainsi, les 60% de non aux minarets sont ramenés par vous à un simple tiers des Suisses, mais le oui aux minarets dont vous vous réclamer reste 40% tout du long de votre diatribe !!! Chapeau l’artiste !

     

    4) Enfin, concernant les Minarets : savez-vous à quoi sert un minaret ? il est là pour permettre au Muezzin d’appeler les croyants à la prière. Voulez-vous prétendre que cet appel ne poserait aucun problème de voisinage, aucune gêne sonore ? Si il n’y a pas d’appel, il n’y a pas besoin de minaret ! Votre hystérie est ridicule.

     

    Pour terminer sur cet article grotesque, laissez moi vous dire ceci :les chrétiens encore vivants des pays de tradition musulmane aimeraient pouvoir construire des églises, même sans clochers !



  • Aux_Larmes_Citoyen 14 janvier 2009 16:23

    @ Cosmic

    dans votre définition de l’antisémitisme, vous écrivez :

    "Il désigne une opinion et une attitude hostiles, voire haineuses, visant l’isolement (ghetto), l’expulsion ou même l’extermination..."

    A part pour le dernier terme, qui ne saurait s’appliquer à ce qui se passe au Proche-Orient... Tout le reste peut être, mot pour mot, employé pour définir la politique israëlienne.

    Quand je parle d’extermination qui ne saurait s’appliquer -nous en sommes pour l’instant à de "simples" tueries- j’ai malheureusement envie d’ajouter : pas encore ? Car à long terme, quelle solution Israël pourra-t-il opposer, avec des telles options et un tel aveuglement, à la démographie palestinienne ?

    Il y a donc bien antisémitisme, ou en tout cas racisme caractérisé, non ? Car on peut évidemment être antisémite sans préconiser la "solution finale"...

    et que dire de cette dépêche d’agence du lundi 12 janvier (Associated Press) :

    "Israël : interdiction pour les partis politiques arabes de se présenter aux élections du 10 février

    Les responsables israéliens en charge de l’organisation des élections ont interdit lundi aux partis politiques arabes de se présenter lors du scrutin anticipé du 10 février prochain.

    La porte-parole du Parlement, Giora Pordes, a annoncé que le Comité électoral central avait voté à une majorité écrasante l’interdiction de deux blocs de partis arabes, estimant qu’ils étaient coupables d’incitation et de soutien au terrorisme.
    Le Comité électoral est constitué de représentants des partis politiques d’Israël. Le parlementaire arabe Ahmed Tibi a qualifié cette décision de raciste, ajoutant qu’il allait faire appel auprès de la Cour suprême. Environ un cinquième des sept millions de citoyens israéliens sont arabes."

    http://fr.news.yahoo.com/3/20090112/twl-israel-palestiniens-elections-951b410.html

    Israël, une grande Démocratie ?

    Aux Larmes



  • Aux_Larmes_Citoyen 14 janvier 2009 13:54

    @ Cosmic

    Je viens de prendre connaissance de votre réponse à mon message et je dois hélas écrire que son contenu ne m’a pas consolé du tout… Permettez-moi de détailler ici pourquoi. Vous écrivez ainsi :

    « Mes prises de position sur Agoravox sont effectivement d’une part très courtes, d’autre part très exaspérées. Elles ne constituent pas l’ensemble de ma pensée. »

    A quoi bon n’exprimer qu’une partie de votre pensée, exaspérée comme vous l’écrivez, et ignorer volontairement ce qui dans votre esprit peut et DOIT contrebalancer cette exaspération ? Le tragique de ce qui se passe n’exige-t-il pas au contraire de recourir bien plus au raisonnement qu’à l’affect partisan ?

    « Tout ceci m’a valu des tombereaux de sophismes et d’injures, et ce depuis des mois. »

    Vous savez très bien qu’hélas, ce genre d’intervention est une triste règle sur Internet en général et sur Agoravox en particulier. Face à l’insulte imbécile et devant la bêtise à front de taureau, est-il bien raisonnable de s’abaisser au niveau de ceux qui se complaisent dans le caniveau et réfutent toute discussion ? Ne devriez-vous pas plutôt penser à Guitry qui disait très justement : « Si ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage » ?

    D’autre part, quand vous vous en prenez à Léon ou Renève par exemple –je parle de ce qui s’est passé sur ce fil à l’exclusion des autres, où vos querelles semblent effectivement nombreuses- vous ne répliquez pas à des insultes, mais bien à des arguments.

    « et que, il est vrai, je comprenne et approuve la réaction exaspérée d’Israël »

    Cosmic, vous comprenez l’exaspération d’Israël, mais condamnez celle des Palestiniens ? Une population à qui, du jour en lendemain, l’Occident, jusque là colonialiste, dit que « chez vous devient chez d’autres », au nom de la réparation d’un crime immonde qu’ils n’avaient pas commis, eux… Une population qui depuis 60 ans voit ses terres s’amenuiser d’années en années… Qui vit dans la misère et la négation de ses droits les plus élémentaires… Dont les concessions oh combien douloureuses de ses dirigeants (reconnaissance d’Israël par Arafat) ont étés récompensées par une colonisation galopante, une annexion de Jérusalem, une spoliation de terre et la création de bantoustans qui s’apparentent chaque jour un peu plus, et même si la comparaison vous fait mal -ce que je peux comprendre- à de véritables ghettos… Une population qui n’a plus de passé, nul présent, et qui ne voit aucun avenir…

    « Comment évoquer la plaie d’Israël, ses colons, ses Juifs radicaux, et aujourd’hui ses choix dramatiques dans ces conditions ? »

    Vous avez tout faux, Cosmic ! Les colons ne sont pas la plaie d’Israël, ils en sont le bras géopolitique ! La colonisation ne se développe pas contre la volonté d’Israël et de ses dirigeants, voyons ! Tous les gouvernements, de droite, de gauche et maintenant du centre ont développé, favorisé la colonisation et l’annexion de la Cisjordanie depuis plus de 50 ans. Votre vision est totalement biaisée à ce sujet ! Il ne s’agit pas d’une plaie subie, mais d’une politique totalement assumée, c’est bien là le problème !

    « je refuse d’argumenter sur le nombre de morts de part et d’autres »

    C’est trop facile ! Le rapport en la matière est accablant, depuis toujours. Pour ce simple dernier tragique épisode, 1000 morts et sans doute plus d’un côté, et 3 de l’autre… cela ne doit rien inspirer ???

    « Je ne supporte simplement pas de lire et d’entendre "Mort à Israël" »

    Cosmic, pour ma part, la connerie affichée de certains me révulse tout de même moins que la mort inutile de beaucoup. Ne doit-il pas y avoir une hiérarchie dans la révolte ? Quelques crétins décérébrés gueulant dans une rue de France sont plus insupportables pour vous qu’une armée surdimensionnée qui pilonne un bantoustan surpeuplé de miséreux qui vivent dans le dénouement le plus total ? Quelques cocktails molotov de gugusses de banlieue lancés contre un portail de synagogue, avec pour tout dégâts un peu de suie sur le mur –actions que je réprouve totalement, cela va de soit- seraient plus indignes que les bombes aux phosphore lancée par Tsahal sur des populations civiles ?

    Comment pouvez-vous défendre l’indéfendable au prétexte que parmi ceux qui critiquent ou réprouvent Israël il y a des antisémites ? Ceux qui vous écœurent sur ce fil sont-ils plus lamentables vraiment que Zélote, Lyon, Le Péripate, Israël et autres tristes sires ? Devez-vous choisir de faire combat commun avec ceux-là qui étalent sur ces fils une mauvaise foi dégueulasse et un cynisme répugnant, au prétexte de combattre quelques abrutis du camp défini comme opposé ? Devenir con et méchant pour lutter contre la connerie et la méchanceté ?

    Le Hamas est lamentable, arriéré, et se soucie du bien-être de son peuple comme d’une guigne…Mais en face, la position d’Israël est totalement indéfendable. Lorsque ceux qui prétendent défendre les valeurs qui nous sont chères les trahissent aussi terriblement, aussi totalement, et avec un tel cynisme, ne pas vouloir le voir, le reconnaître, sous prétexte que des individus effectivement peu respectables le crient de leur côté est totalement tragique.

    Si LePen aime la Bretagne, je dois la détester ? Si Hitler aimait son chien, je dois noyer le mien ? Si le Hamas combat Israël par tous les moyens, vous devez le défendre, par tous les moyens ?

    Aux Larmes

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre






Palmarès