• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Awa GINET- JONES

Awa GINET- JONES

Rédactrice bilingue dans les langues française et anglaise, j’ai développé une certaine affinité avec la langue anglaise en grandissant en Grande - Bretagne, pays de mon père. Je rédige en anglais depuis très jeune. J’ai été reporter- journaliste pour les journaux de mes collège et lycée à Londres. Je couvrais les manifestations organisées au sein de ces deux écoles. J’ai également obtenu les diplômes de 4 A levels de français, allemand, politique, musique et 1 GCSE d’anglais. Je suis donc parfaitement bilingue.
J’ai, par la suite, fait le choix de poursuivre mes études d’anglais en France dans l’objectif de travailler comme rédactrice bilingue. J’ai suivi les formations de Master Lettres & Histoire en anglais, de traduction anglais - français ainsi que d’Attachée de presse. Je porte un immense intérêt aux domaines de l’activité humaine, donc de l’information.
Je suis actuellement à la recherche d’un journal ou d’un magazine qui puisse me donne l’opportunité de travailler comme journaliste et/ ou rédactrice bilingue.
J’ai découvert ce formidable site qui permet aux rédacteurs confirmés et surtout non confirmés de publier leurs articles.
Bonne lecture et merci infiniment à la rédaction de ce site.
Awa Ginet - Jones
Rédactrice et traductrice bilingue
awaginetjones@yahoo.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 30/11/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 6 130
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Awa GINET- JONES Awa GINET- JONES 1er décembre 2006 09:54

    Merci, Sylvio. Tu as tout compris. Et non, ce comédien n’avait pas du tout bu. Et, je suis fort étonnée de constater que l’on trouve ça banal ; que l’on me traîte de tous les noms alors que j’essayais de débattre de manière démocratique sur un tel sujet. Je trouve certaines réactions doûteuses et inquiétantes. Le FN est même apparu pour descendre Erdal. Mais où on va ? J’ai très bien saisi le message, ce genre de sujet est vraiment sensible alors qu’il n’y avait pas de quoi polémiquer à la base. Mais cela a pris des proportions dans ce forum que je trouve extraordinaire. Et c’est justement à cause des « je-men-foutistes » que l’esclavage a duré 400 ans... Bonne polémique,

    AGJ


  • Awa GINET- JONES Awa GINET- JONES 30 novembre 2006 17:43

    Je remercie ceux qui ont compris le core du sujet.

    Blanc ou Noir ne reste que des couleurs, n’est- ce - pas ? Un acteur qui monte sur scène fait son spectable, s’il le désire fait participer son public afin qu’il réagisse, n’est- ce - pas ?

    Comment s’est - on qu’il a dépassé les limites ? son public réagit de manière virulente ; son public s’en va avant la fin du spectacle ; le présentateur s’excuse ; le directeur du théâtre fait un communiqué pour s’excuser ; l’acteur s’excuse lors d’un programme télévisé mais refuse de s’expliquer devant les grands journaux télévisés américains. Les professionnels du cinéma et de théâtre s’ont appelés pour donner leur opinion sur le sujet.

    Cela ne vous suffit pas, c’est toujours pardonnable, excusable, n’est - ce pas ?

    Si un interlocuteur dirait : (ATTENTION CECI EST UN EXEMPLE ET NON UNE OPINION) « Ferme ta gueule, je te demande de fermer ta grosse gueule, espèce de sale B****. Je tinterdis de l’ouvrir parce que tes qu’un sale B**** et que les B**** de ton espèce ya 50 ans on les lynchait » ... Ne pensez - vous pas que ce soit violent, pour un spectateur venu se divertir ?

    Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’il y en a qui vont me dire le contraire...

    En tout cas, cher Monsieur Bill, vous ne semblez pas connaître l’Histoire de l’Afrique. Et quand les colons sont venus en Afrique, ils ont tout détruit (maisons, palais, champs agricoles, temples) ; enlevés des familles, violés, les envoyant dans des camps tel que le camp de Namibie, l’Ile de Gorée, la Porte du non - retour (Bénin) ... Chassés aux Amériques, chassés en Europe, et quand les ascendants sont revenus sur leur terre, elle a été divisée en des régions dessinées par les Européens en 1856 - 1857. Ils n’ont plus le droit de reprendre leur terre. Ils ont dû s’en aller, travailler et vivre ailleurs, notamment en Europe ou plus accueillant, le Canada.

    Et sachez, Monsieur Bill, que toutes formes de souffrances et d’actes illégaux ne me réjouissent d’aucune sorte. Je suis profondément humaine.

    Respectueusement,

    AGJ


  • Awa GINET- JONES Awa GINET- JONES 30 novembre 2006 16:59

    L’esclavage c’est bien passé en France, sinon la France ne compterait pas parmi ses départements des îles et des terres outre - mer.

    L’Etat français, sous l’empire royal et sous le système républicain, figure comme l’un des plus grands Etats esclavagistes.

    La France compte un certain nombre d’anciennes colonies françaises en Afrique ainsi que sur les terres américaines ; des déportés, dont une grande majorité de leurs descendants sont maintenant appelés Antillais.

    Etant moi - même africaine d’origine et connaissant très bien ma région, l’esclavage fréquent que nous retrouvons sur la terre de mes parents est celle de la prostitution d’enfants s’adonnant à des adultes occidentaux comme on le retrouve en Asie et au Brésil ; ainsi qu’à Paris. Et ils ne sont pas forcéments Noirs.

    Mais, je pensais que vous étiez intéressé par les Grands Hommes et Femmes noirs.

    Oh, mais non, cher Bill, j’oubliais, je vous ennuie. C’est pour cette raison que vous me lisez et me répondez sans doute.

    Votre ignorance m’insupporte, cher Monsieur.

    Awa Ginet - Jones


  • Awa GINET- JONES Awa GINET- JONES 30 novembre 2006 15:33

    Je m’excuse de ne rentrer que maintenant au sein de ce débat. Mais des problèmes techniques ont apparemment été rencontrés lors de la publication de mon commentaire à 12h56.

    Par ailleurs, je pense que le débat est fort intéressant car on y discute de divers sujets et de différentes périodes de l’Histoire.

    Toutefois, nous nous sommes totalement laissés déborder pas une question très intéressante, l’infériorité de la pensée de l’autre à cause de son passé ou l’incrédibilité à émettre une opinion parce que l’autre ne serait dans son pays !!

    Le WASP est avant tout un groupe exilé d’Europe aux Amériques car l’Eglise catholique traquait toutes personnes ne croyant pas à leurs valeurs.

    Sous Nicolas V, l’Eglise catholique a donné son approbation quant à la traite négrière.

    Et pour ma part, je trouve cela tellement navrant de constater que l’homme noir est toujours comparé au singe. Si ces propos perdurent toujours, je comprends pourquoi on enseigne pas l’Histoire des Noirs, de la postcolonie, de la précolonie dans les manuels scolaires.

    On me demandait ce matin pourquoi les hommes de couleurs ne font rien pour parler de leurs hommes de couleurs. Mais c’est ce que nous faisons depuis des millénaires, Monsieur. Mais nos travaux sont toujours anéantis à 0 par ceux qui ne veulent pas que ce soient transmis. Beaucoup souhaitent que l’homme noir reste un « objet » docile parce que dénudé d’intelligence.

    Mais l’intelligent ne serait - il pas celui qui reste silencieux et laisse les autres se dévoilés.

    J’ai été fort surprise de constater qu’il y avait énormément de propos abusifs dans ce forum.

    C’est vraiment l’incompréhension totale.

    Awa Ginet - Jones


  • Awa GINET- JONES Awa GINET- JONES 30 novembre 2006 15:14

    Vous êtes fort mal informé, Monsieur Bill.

    Par ailleurs, cher Monsieur, l’Histoire française n’a pas été écrite par les Noirs. L’Histoire mondiale n’a pas été écrite en collaboration avec les Noirs. Comme Michael Richards l’a clairement dit, il y a au moins 50 ans, les Noirs se prenaient « une fourchette dans le cul » pour avoir osé parler à un Blanc.

    Cher Monsieur, ne vous rappelez vous donc pas de Rosa Parks ni du Ku Klux Klan, encore moins de l’esclavage ou des plantations ? Ma famille maternelle se souvient avoir travailler dans les plantations, cher Monsieur.

    Je me permets d’ajouter que vos relations conjugales ne regardent que vous et que si vous vous adressez à votre femme sur le même ton que Michael Richards en proliférant de tels propos, je vous informe que ma fonction n’est pas celle d’assistante sociale.

    Par ailleurs, malgré mon jeune âge vous ne connaissez ma vie familiale, ça sera donc Madame pour vous.

    Concernant votre intérêt aux personnages, savants et célébrités noirs, je me permets également de vous signaler que de nombreux organismes de recherches dont les dirigeants sont Noirs et Blancs publient fréquemment leurs recherches.

    Cher Monsieur, si vous me le permettez, il ne m’a pas semblé avoir transmis de la rancoeur ni de l’agressivité dans mes lignes. Je suis en quête d’informations et non de conflits immoraux.

    Alors moquez - vous de la haine raciale comme cela vous chante, cher Monsieur, mais si des hommes et des femmes tels Rosa Parks, Angela Davis, François Perrinon, Sammy Younge, Ahmed Sékou Touré, Eloi Machoro, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral, Léon Gontran Damas, Solitude, Sojourner Truth, Steve Biko, Gandhi, Boukman, Toussaint Louverure, W.E.B. Dubois et tellement, tellement d’autres, cher Monsieur, à contribuer au respect des Droits de l’homme, c’est pour ainsi éviter la violence physique et verbal envers autrui.

    Respectueusement,

    Awa Ginet - Jones

LES THEMES DE L'AUTEUR

People Etats-Unis Racisme






Palmarès