• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

AYAYI GBLONVADJI AYI

AYAYI GBLONVADJI AYI

Né quelque part entre la République du Ghana et celle du Bénin, ce Togolais au visage allongé et au regard à la fois vif et naïf comme un curé pose un oeil soucieux sur deux siècles, celui qui l’a vu naître (le XXeme siècle) et celui qui l’a vu mûrir (le XXI eme siècle), et aussi sur deux mondes, celui où il a vécu les tendres années de sa vie (l’Afrique et plus particulièrement son Togo natal) et l’occident où il vit. En quête de vérité dans ce monde où selon lui tout est heurt, confus devant l’hypocrisie grandissante des différentes cultures qui se repoussent et prétendent le contraire, le choc des civilisations et des religions qui s’écartent du divin sont pour lui une hantise permanente. A cela s’ajoutent les questions sur la destinée et le temps ; ce navire funeste par Dieu manœuvré qui détruit et aussi sur la mort qui répare. L’ignorance est source d’inspiration, non, parlons plutôt de motivation. Ayi serait inspiré s’il était un esprit éclairé, c’est trop osé, d’aucun diront que c’est prétentieux, d’ailleurs il ne revendiquerait jamais cela. Car quand on maîtrise un sujet on en parle peu, ou presque pas, mais quand on ignore tout, il faut alors s’interroger, c’est ce que fait Ayi c’est d’ailleurs dans ce cadre qu’on dira de lui peut-être à tort qu’il est un homme de lettre ou un écrivain, que les vrais écrivains ne se sentent pas insultés. Plus tard nous dira t- il : « Si les lecteurs pourraient répondre aux questions que je me pose dans mes vers, ils feraient de moi un esprit complet ». On voit clairement son caractère atypique, même si on trouve chez lui les sentiments qui font d’ordinaire les poètes on peut affirmer que ce faiseur de vers est un ignorant qui cherche à se découvrir

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0







Palmarès