• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

azer

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • azer 4 novembre 2009 15:23

    Bonjour,

    J’aimerais bien répondre à « Ma copine Rachel », vous avez posez pas mal de questions qui sont intéressantes. Je vais vous répondre d’une manière logique et en se basant sur les connaissances que j’ai dans ce domaine.

    D’abord vous avez dit :
    Dommage que, contrairment aux autres sociétés, les musulmans n’ont pas su faire évoluer la leur pour donner aux femmes l’EGALITE !

    Réponse : D’abord  scientifiquement la femme est différente de l’homme (biologiquement, psychologiquement....), et mathématiquement il est dénué de sens de dire que deux ensembles sont égales, l’égalité dans les ensembles n’existe pas (voir la théorie des ensembles). Tout ce que nous pourrions affirmer est que l’homme et la femme sont différents mais ils sont compatibles et complémentaires, aucun des deux ne peut vivre sans l’autre. Le mot égalité doit être employer dans certaines conditions et pas dans tous les domaines, sinon vous pouvez imaginer un jour que l’homme doit tomber enceint pour vérifier votre loi d’égalité. J’aimerais bien vous dire aussi que sociologiquement et cela personne ne veut en parler que : la loi de la liberté et de l’égalité dans le sens connu aujourd’hui est INCOMPATIBLE avec les principes de bases de la famille. Résultats : Plus de mariage et ceux qui sont mariés se divorcent. Ce sont des notions qui doivent être réviser le plus vite possible, car la société occidentale va vers l’autodestruction. Les femmes dans notre société sont devenues malheureusement des objets que l’on utilisent pour vendre d’autre objets. C’est bien dommage mais c’est la réalité. Je ne vois pas ici d’égalité mais plutôt l’infériorité, la société occidentale a changé la femme par un objet ou autrement dit être humain par un objet et souvent l’objet après son utilisation on le jette. Dans l’islam, la notion de la femme et de l’homme sont différents : ils sont tous les deux des êtres humain, mais chacun prend son rôle. Vous allez me dire pourquoi la femme cache son corps ; la réponse est très simple. Il y a deux philosophies pour l’habillement. 1- La femme s’habille pour attirer la tension des hommes et pour qu’elle apparaisse la plus belle possible. 2- La femme s’habille pour ne pas attirer la tension des hommes, mais chez elle, elle peut s’habiller comme elle veut pour attirer l’attention de son marie. La société occidentale a choisi la première, et l’Islam conseille la deuxième.

    vous avez dit : (son témoignage devant un tribunal islamique vaut la moitié de clui d’un homme, et elle reçoit aussi une part d’héritage moindre que les fils)

    Pour la première partie de ta phrase, la réponse est très simple et réside dans la biologie et la psychologie de la femme. La femme peut faire plusieurs taches en même temps tandis que l’homme ne peut pas faire ça. Par contre la concentration de l’homme pour un sujet fixe est très élevée par rapport à la femme. C’est la raison pour laquelle tu trouveras jamais une femme ’chef d’orchestre’ ou dans les chirurgies qui demande beaucoup de concentrations, et même si cela existe elles sont très marginales. C’est une collègue médecin qui m’a donné ces informations. En fait, le cerveau de l’homme est comme un ordinateur avec un seul processeur mais très puissant, et le cerveau de la femme comme un ordinateur avec plusieurs processeurs qui se communiquent (en informatique cela s’appelle la parallélisation). Donc voilà encore une fois l’homme est diffèrent de la femme, et c’est tout. psychologiquement la différence est claire quand l’homme ou la femme sont en face d’un accident. Le comportement n’est pas le même, la femme perd le contrôle plus rapidement que l’homme et cela vient de l’état psychologique de la femme qui perturbe sa concentration et donc la mémoire pendant l’accident . Pour répondre à ta question, la femme au tribunal peut facilement oublier ce qu’elle veut dire (climat au tribunal) et surtout dans des situations très délicates (meurtres par exemple) le juge demande dans certaines cas de raconter avec une grande précision la situation dont elle est témoigne. Cela demande une très grande concentration pendant le témoignage. D’autre part, parfois la femme par peur ou par pitié ou par amour pourrait ne pas donner un témoignage correct ce qui pourrait influencer sur les juges. Si la femme pendant un accident perd le contrôle, elle perd la concentration et si elle perd la concentration, elle ne mémorise pas grand chose, et si elle ne mémorise pas grand chose, comment voulez vous qu’elle soit un témoin puissant ? je répète c’est tout à fait biologique et psychologique.

    Pour l’héritage, J’ai un petit conseil, si vous ne lisez que les journaux et les revues des médias, alors changez de lecture. En effet, La femme dans l’islam et dans toutes les cultures, elle peut être une mère, une sœur, une fille, une tante, une cousine,...Dans le cas que tu as cité est quand elle est fille, c’est à dire que quand l’un de ses parent ou les deux sont décédés. Oui dans ce cas la fille prend la moitié que prend le garçon. Mais dans d’autre situation elle prend autant que l’homme et dans d’autre situation encore, elle prend plus que l’homme. Les médias parlent de ce cas particulier pour faire une généralisation tout à fait fausse et ignorante. C’est pourquoi je t’ai donné ce conseil. L’héritage dans l’islam est très important est pour le décrire il faut au moins un livre. Alors le résumé en une seule phrase, c’est de l’ignorance tout simplement. Revenons à ta question. Pourquoi das ce cas la fille prend la moitié. Le Coran traite chaque cas. Tu peux considérer le financement pour la femme comme un système d’équations dans l’islam. La solution est celle qui vérifie toute les équations, donc résoudre une seule équation est tout simplement donner des résultats faux.
    - La femme dans le cas que t’as cité prend la moitié, et le garçon prend son double (Équation 1).
    - La femme est libre de faire ce qu’elle veut avec son argent (équation 2).
    - Le marie doit prendre en charge le financement de la maison et obligatoirement de sa femme sinon, il n’a pas le droit au mariage (équation 3).
    - Le marie n’a pas le droit de demander l’argent de sa femme, même si elle est riche (équation 4)
    - Si la femme n’est pas mariée, son père qui la prend en charge, si son père n’est plus en vie c’est son frère qui prend le rôle. etc (équation 5)

    En résumé, si la femme prend la moitié, cette somme est considérée comme argent de poche, et l’homme (frère, ou marie car l’un des parents est décédé (parfois père)) prend en charge le reste. A ton avis qu’est le gagnant ? l’homme ou la femme. Mathématiquement c’est la femme : Elle garde la moitié pour elle (argent de poche), et elle partage ce que son frère ou son marie ou son père (si la mère qui est décédé) a gagné. C’est pas super ça. 

    Je pense qu’avant une critique objective il faut une connaissance solide, sinon c’est malheureusement de l’ignorance, j’ai pas envie de continuer à écrire ici pour répondre à tes idées, car ça demande à mon avis un livre.

    Lisez, apprenez, réfléchissez, raisonnez avec objectivité avant de critiquer. sinon, vous perdez votre crédibilité comme les médias.

    A.Z

      







Palmarès