• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Babette

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Babette 14 septembre 2007 21:03

    Deux émissions sur Europnain cette semaine. Morandini, mercredi, recevant une ONG, descendue en flammes pae les deux animateurs (mais comment ! ils sont illégaux !)et quatre « commentaires » d’auditeurs, allant tous dans le même sens. La crème « C’est qui qui paie ? ». Vous n’êtes pas sans savoir que les partis politiques ont des cellules « d’auditeurs », une batterie de gens qui vont intervenir à l’antenne. Il ne faut être grand clerc, on reconnait les voix des meilleures. Il y a notamment une petite dame, épatante, elle balance tous les mots-clefs de la semaine de l’UMP ; pas snob, « classe » comme il le faut ; crédible. Morandini, passe encore. On le sait. Mais Durand, qui choisit deux interventions téléphoniques jeudi dernier, l’une (trop banale) et la deuxième, d’une habitante de Belle-Isle (sans doute harcelée par tous les pauvres serveurs payés au noir en saison) qui disait que « vraiment il y en avait trop ». Dix minutes plus tard, l’adorable Durand ressortait bien évidemment la phrase de Rocard : « nous ne pouvons accueillir... » Europe 1 perd tous les auditeurs qu’il veut dans les régions des « gauchistes », à Paris notamment, pourtant des cibles de choix pour les publicitaires. Cornélien : soit je satisfais les électeurs de Sarko pour baiser les pieds de mon maître (vieux, ex-lepénistes, mais qui n’achètent rien, les cons !), soit je fais plaisir aux annonceurs qui ont envie de vendre tout plein de choses. A priori, JPE est resté sur la première option. Merci Guillaume Durand. Nicolas doit être content de lui.







Palmarès