• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Béatrice Mounier

Je suis une étudiante de 19 ans, en deuxième année de Lettres Modernes, spécialité Communication, médiation culturelle, édition.

Tableau de bord

  • Premier article le 29/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Béatrice Mounier 29 octobre 2007 15:26

    L’auteur explique dans son livre qu’il a eu du mal à obtenir son baccalauréat mais qu’il l’a obtenu au bout de la deuxième tentative. De même pour sa licence de Lettres, il retiendra une phrase de son père, « Il t’aura fallu une révolution pour la licence, doit-on craindre une guerre mondiale pour l’agrégation ? ». Selon le livre, c’est en 1969 qu’il est entré dans sa première classe en tant que professeur. Il a donc bien obtenu ses diplômes, même difficilement.


  • Béatrice Mounier 29 octobre 2007 12:51

    Oui, il explique qu’il s’en est sorti grâce à trois professeurs qui ont su lui montrer leur propre passion face à leur matière. Sans jamais le rabaisser ou lui dire qu’il n’avait pas d’avenir, ils lui enseignaient ce qu’ils savaient, lui apprenaient peu à peu à travailler. Ces résultats n’étaient pas brillants mais c’était suffisant pour le plonger dans ses études. Il ajoute aussi qu’il n’aime pas vraiment tous ceux qui disent « j’étais un véritable cancre » alors qu’ils ont une bonne situation professionnelle comme s’ils s’en vantaient. Il avoue de pas s’en vanter mais plutôt en avoir encore honte, et que celui qui a véritablement été un cancre ne s’en vanterait pas. Il y a donc cette exagération entre ceux qui prétendent avoir été cancres alors que ce n’était pas le cas,et puis ces professeurs qui l’ont sorti peu à peu de son enfermement. Il explique aussi comment il s’y prenait pour sortir ses élèves de ce statut de cancre, même s’il reconnait qu’elles ne sont pas absolues et qu’il y avait certains élèves qu’il ne parvenait pas à atteindre. J’espère avoir bien répondu à votre interrogation. Mais le mieux, c’est encore de lire le livre smiley

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Livres - Littérature






Palmarès