• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bédouine

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • bédouine 21 juillet 2008 23:23

    En fait, il s’agit d’un couteau à double tranchant. Du coup, on ne sait pas si on doit nous réjouir ou pas. D’une part il y a, en effet, le fait que les US, comme d’habitude ont un intérêt évident et -pardon pour le terme- s’en fichent des conséquences. D’autre part, il y a le fait, que c’est, justement, peut être un début pour que les autres dictatures suivent le pas. Au sens latéral du terme.
    de toute façon, il n’y a aucune illusion à faire. Même Obama nous annonce la couleur !! Alors, dégâts pour dégâts, qu’on arrête les potentats.


  • bédouine 19 juillet 2008 21:52

    "Je crains que plus les régimes seront menacés par les islamistes, plus ils seront tentés (voire forcé) de leur faire des concessions et par là de les renforcer".

    Absolument ! Et il suffit de voir un peu ce que subit une certaine gauche militante dans nos pays. Elles sont systématiquement interdites d’association, d’organisation, d’expression, sous prétexte, "du danger islamiste". D’où une certaine loi contre le terrorisme.
    Dire qu’à un moment "la menace" n’existait pas du tout !!! mais le totalitarisme en a voulu autrement.


  • bédouine 19 juillet 2008 21:27

    L’article est d’une objectivité indéniable. Que ceux qui ne sont pas d’accord essayent de tempérer leurs élans. Je suis arabe, musulmane (de naissance) et de gauche. Je hais le président Assad et Sarko m’irrite. Mais en invitant Assad, et là je partage tout à fait l’analyse de l’auteur de l’article, il s’agit d’un "geste" fortement stratégique.
    Sauf que pour comprendre véritablement la portée du "message", il faut connaître un tant soit peu les véritables tenant et aboutissants du monde arabo-musulman, ce qui n’est -certes- pas du tout évident. Ceci est dû, notamment, au fait que nos médias ne sont pas libres pour permettre à certains occidentaux "contestataires" une meilleure connaissance de tous les enjeux et mentalitéS. La si la contestation est nécessaire, elle exige, cependant, du recul et de l’objectivité. C’est ainsi qu’on peut oeuvrer d’une manière efficiente, pour la Cause.

    Des artciles comme cela, il en faut.
    Merci à son auteur.








Palmarès