• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

belmachoire

belmachoire

Auteur et metteur en scène : contre tout ce qui est pour (quoique) et pour tout ce qui est contre (quoique, quoique).

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 17 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • belmachoire belmachoire 6 décembre 2008 17:35

    Contrairement à la plupart des commentaires qui estiment que l’auteur de l’article est "en avance" je constate plutôt qu’il a rédigé une compilation de tout ce qui s’est dit avant l’élection d’Obama...

    Et puis... si je comprends bien l’auteur ne trouve rien à son goût : ni les extrêmes ni les gouvernants ni les réformistes... Il reproche même aux américains d’êtres des... américains. Fortiche... nombriliste finalement... un peu propos de comptoir, quoi... à deux différences près : les brèves de comptoir c’est plus drôle et c’est plus court...



  • belmachoire belmachoire 6 décembre 2008 08:38

    Faudrait lire (ou relire) Le Rouge et le Noir... pour la version masculine... ou la tragédie de Fantine dans les Misérables : son or est sur sa tête et ses diamants dans sa bouche : une fille qui vient du fond du Peuple ne peut donner que ce qu’elle a....


    Un trait commun : les deux meurent à la fin....

    Ou à défaut : Extention du domaine de la Lutte de Houelbecque... (mais là c’est très en dessous des deux qui précèdent)



  • belmachoire belmachoire 6 décembre 2008 08:26

    Ah ! Etre un joli Mousquetaire qui passe.... (Cyrano)



  • belmachoire belmachoire 6 décembre 2008 07:39

    La Charité c’est le contraire de la justice...
    Elle agit en lieu et place de la Justice Sociale : ça coûte moins cher...
    Et pourtant la plupart des donnateurs sont de bonne foi...

    Et la Misère ? "C’est un puits où l’on entre sans jamais pouvoir en sortir" (Victor Hugo ; Les Misérables)
    Cette charité fait du pauvre un objet : on l’habille d’une couverture, on lui sert un repas chaud, on le parque en HLM, on lui désigne sa place quand il fait trop froid... Ainsi on a moins honte de lui... on a moins honte de soi...
    Voilà le Crime sur quoi est fondé notre Civilisation : le corps des pauvres est un objet que la Société négocie à sa guise... C’est la Loi de l’offre et de la demande... Elle soumet pauvres et moins pauvres à la hantise d’être encore plus pauvres... et de devenir des pierres pour qu’on tape encore plus fort dessus !!!!

    D’ailleurs elle a encore de beaux jours devant elle, la Misère : on en fait des comédies musicales !

    Et pourtant : moi je donne aux restaus du coeur... Pas vous ?

    PS : quand je lis certains commentaires sur, par exemple, les HLM qui seraient en nombre suffisant, je suis pris entre le chagrin et la pitié....



  • belmachoire belmachoire 5 décembre 2008 11:49

    Bien sûr.. Bien sûr... reste plus qu’à stériliser les peigne culs... car comme disait Bardamu : la plupart des plaisirs des pauvres sont punis de prison... et quand je pense que mes parents auraient dû s’abstenir de me concevoir j’en reviens pas dêtre là et de ne pas être dans la misère...







Palmarès