• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

BEN YAGLANE

BEN YAGLANE

Désolé de ne pas pouvoir me présenter comme il faut car je viens de découvrir que je ne sais pas qui je suis au juste..En attendant d’en savoir plus excuser mon incapacité..Ce que je sais c’est que je suis né dans la douleur d’une maman doublement terrorisé par le bruit des bottes des colons et la peur que je sois sa troisième fille et que je risque de ne pas pouvoir répondre à l’attente oppressive de ma grande famille qui menaçait ma mère d’être exclue si jamais je ne suis pas un garçon..je suis donc né dans le stresse la peur et l’angoisse. En attendant je continue à faire parler ma mère au compte goutte avec l’espoir d’en tirer plus dans dix ans, que Dieu la garde en bonne santé. Jusqu‘à ce jour je vous prie d’avoir la patience.. puisque mon début était si incertain si ambigu je me demande comment j’ai pu grandir dans une telle condition c’est peut- être pour répondre à cette question que je me suis trouvé en plein théâtre.je passe d’un personnage à l’autre à la recherche d’une connaissance plus approfondie de moi même...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • BEN YAGLANE BEN YAGLANE 17 novembre 2007 03:13

    la terre m’a parlé

    vous est -il arrivé une fois d’entendre la terres parler ? moi oui :

    « Vous me fatiguez, vous m’épuisez, vous me déchirez avec vos Bombes ; Vous me poignardez avec vos missiles ; vous faites trop de bruit ; je vous donne à boire ; je vous donne à manger ...et certains trouvent le moyen pour laisser les autres crever de faim.

    Je vous allaite dès votre naissance, et à la fin de votre vie je vous reçois, je vous accueille, je me fais lit pour votre repos... Je vous sucre, je vous pastèque, je vous aubergine, je vous amande, je vous mandarine, je vous fleure, je vous Jasmine, je vous donne mes odeurs pour vous égayer, je vous emmène dans ma mémoire jusqu’à vos ancêtres, je me tapisse de neige pour vous distraire, de sable pour vous plaire, je me grotte, je me roche, je me minéralise, je cicatrise vos blessures, je vous donne les fruits de mes entrailles,Je vous porte, je vous emporte, je vous supporte, je vous transporte... Sur chacun de vous il y a mes empreintes, mes couleurs et mes accents.

    C’est par ma forme que sont formés les gestes de vos mains quand vous mangez, de vos pieds quand vous dansez.... C’est sur moi que tout s’appuie ...Votre équilibre vous me le devez. Ne vous ai-je pas ouvert mon ventre pour répondre à vos besoins ? Satisfaire vos caprices ? Abriter vos corps ? Si je disparaissais, où pourriez-vous planter vos arbres ? Si je retirais mes eaux que pourriez-vous boire ? Si je voilais mes beautés, que pourriez-vous voir ? Si j’emportais mes céréales, mes fruits, mes forêts, mes océans, sur quoi iraient se poser les oiseaux ? Sur quoi iraient courir les chevaux ? Où mettriez-vous vos navires ? Vos TGV et vos martyrs ? Comment iriez-vous peindre vos gloires, vos victoires, vos guerres, vos misères, vos haines et vos amours ? Quand vous suffoquez, qui vous aère ? Quand vous vous chagrinez qui vous console,qui vous cajole ? Je me laisse labourer, vous me goudronnez ; je me laisse vendanger, vous me nucléarisez....Attendez-vous de voir mes rivières sécher, mes montagnes s’écrouler...Ah je vous connais, ceux que vous avez enterrés m’ont tout raconté de vous. Vous ai-je déprimé avec mes jardins ? Vous ai-je stressé avec mes parfums ? J’étouffe. Allez-vous enterrer ailleurs,

    Votre mort n’est plus dans ma vie. Vous voulez le ciel, allez-y ! Grimpez dans l’air ...inventez-vous une existence, mais sans moi.

    Quand je suis arbre vous me coupez,

    Quand je suis céréale vous me brulez,

    Quand je suis eau vous me polluez.

    Quand je suis fertile, vous me gaspillez,

    Quand je suis Afrique vous m’affamez,

    Quand je suis pétrole vous me pompez,

    Quand je suis Nord vous me modernisez,

    Quand je suis Sud vous me sous-développez ... »

    Vous est-il arrivé une fois d’entendre la terre parler ?

    Moi oui.

    ben yaglane







Palmarès