• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

benefactor

Retraité d’une importante multi-nationale américaine spécialisée en informatique.
Carrière internationale.


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • benefactor 1er avril 2010 11:56

    Pour votre information, et dans le cas où vous désireriez comprendre ce qui motive les anti-corridas, voici les textes exprimant ma position personnelle, que j’envoie aux personnes adeptes de cette pratique :

     ************

    Aux aficionados, bonjour,

    Ayant eu connaissance de votre attrait pour la corrida espagnole avec mise à mort, je me permet de vous présenter ci-dessous un point de vue différent du vôtre.

    Peut-être n’avez-vous pas encore perçu que toute vie sur cette terre est soumise à un phénomène appelé « évolution ».

    Cette évolution ayant pour but d’améliorer le côté spirituel de l’âme humaine, c’est-à-dire la connaissance de ce qui est bien et de ce qui est mal.

    Vous aimez vos traditions locales, et en cela, vous êtes conditionné par l’éducation que vous avez reçue de votre milieu de naissance, de vos parents, des élus locaux, des personnes à qui cette activité profite financièrement.

    Or la tradition amène systématiquement un arrêt, un blocage dans l’évolution positive des individus d’une communauté, d’une région ou d’un pays.

    Ces individus se contentent de reproduire le comportement de leurs aînés, et n’évoluent que dans le monde physique, matériel et cruel.

    Le monde spirituel est complètement ignoré.

    Ce conditionnement empêche leur jugement personnel de constater que ces « divertissements tauromachiques ou autres » sont basés sur la cruauté, la souffrance, la mort violente.

    Leur capacité intellectuelle s’en trouve ainsi altérée et les empêche de dépasser les coutumes de ces traditions, d’étudier si celles-ci sont bonnes ou mauvaises, en accord ou désaccord avec le but réel de la vie sur cette terre, c’est-à-dire avec les règles de vie prônées par les grandes religions ( et non pas celles prônées par certains religieux ).

    La tradition et son corollaire la conviction, éteignent ainsi le fonctionnement de la réflexion, annihilent la conscience et amènent insensiblement à la suffisance, la prétention, la fatuité.

    La barbarie devient donc un sujet de peu d’importance, tout cela en croyant bien faire, pire, en croyant faire le bien.

    C’est ainsi que naissent l’intégrisme, le fanatisme ou alors l’imbécillité.

    **********************************

    Ne nous méprenons pas : mon but n’est pas de vous juger mais simplement de vous aider.

    Considérez moi plutôt comme quelqu’un se voulant un éveilleur de conscience, ne cherchant pas à convaincre mais seulement à faire réfléchir.

    Une majorité d’individus évolue uniquement dans le monde des instincts ( monde matériel et cruel ) et ignore ou se désintéresse de la morale ( monde spirituel ), c’est-à-dire du but réel de la vie sur cette terre, du genre de mission que leur âme personnelle doit accomplir sur cette terre à travers les tribulations de la vie, et de la manière dont celle-ci doit résoudre les épreuves qu’elle doit affronter.

    Ce sont des âmes mortes.

    Ces personnes, par manque de conscience, ne comprennent pas qu’à chaque instant de leur vie, leurs décisions et actes conditionnent leur avenir, en bon ou en mauvais.

    Les scientifiques appellent cette réaction « la loi de cause à effet ».

    L’unique objectif de cette lettre est de vous aider à accomplir votre deuxième naissance : celle de l’âme s’ouvrant à la morale, celle-ci amenant la connaissance du bien et du mal.

    Cette nouvelle étape, la spiritualité, suit logiquement celle de la matérialité instinctive.

     

    *********************************************************

    Permettez-moi maintenant de vous suggérer d’étudier les causes et les conséquences de la cruauté ( corrida et autres,) inédites pour votre intellect, telles qu’exprimées dans le site Internet « de-la-vie.com » .

    Ne prendre en compte que les chapitres suivants :

    03-L’être humain

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-03-etrehumain.htm

    04-Mission de l’âme

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-04-missioname.htm

    05-La barbarie

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-05-barbarie.htm

    06-L’éducation

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-06-education.htm

    10-Pouvoir et violence

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-10-pouvoirviolence.htm

    11-La tradition

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-11-tradition.htm

    12-La corrida

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-12-corrida.htm

     

    En complément, vous pouvez également étudier le site :

    http://www.protection-animale-catholique.org

     

    *********************************************************

    C’est avec l’espoir que vous saurez vaincre vos convictions, et que vous serez en mesure de vous inspirer de la citation suivante, que je vous souhaite une sereine étude :

    Francis Bacon :

    « Lis, non pour contredire ou réfuter, ni pour croire ou admettre, mais pour peser le pour et le contre et réfléchir. »

    Sincères salutations

    *******************************************

    *******************************************

    *******************************************

    PS :

    Mais qu’est-ce que la corrida espagnole ?

    La corrida n’est que l’exploitation commerciale du sadisme humain, à des fins d’argent facile, en vendant de la violence, de la souffrance et de la mort.

    C’est tout simplement l’apologie de la barbarie.

    Sadisme : « C’est une perversion consistant à faire souffrir un être vivant, qui peut aller jusqu’à sa mort, en éprouvant de la volupté et de la jouissance à cette souffrance et à cette mort. »

    Barbarie : « Manque de civilisation. Cruauté, férocité, inhumanité. »

    Alain Finkielkraut : « La barbarie n`est pas la préhistoire de l`humanité mais l`ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas. »

    La barbarie sadique est le fait d’individus intelligents mais sans aucune conscience de la conséquence désastreuse de leurs actes.

    Le philosophe Confucius a très bien expliqué ce qu’est la Conscience en nous transmettant ceci :

    « La Conscience est la lumière qui permet à l’Intelligence de distinguer le bien du mal . »

    Afin d’éviter une incompréhension, due à une interprétation différente des mots employés, voici deux définitions provenant d’un dictionnaire :

    Intelligence  : « Faculté de connaître, de comprendre. Faculté de synthèse et d’ordre, qui ramène à l’unité et à l’identité du moi les états psychologiques diffus et éphémères. »

    « Elle connaît le monde et elle-même, localise dans le temps les états passés, s’élève du particulier au général, compare les idées par le jugement, enchaîne les idées par le raisonnement, conçoit des rapports constants et nécessaires qu’on appelle lois, et constitue la science. »

    Conscience : « La Conscience telle qu’on l’entend en psychologie présente trois caractères principaux :

    « - elle est le type de la connaissance immédiate ou intuitive, dans laquelle le sujet pensant et l’objet pensé ne font qu’un.

    « - elle est la forme commune de tous les phénomènes psychologiques.

    « - elle est essentiellement impénétrable et personnelle.

    « La Conscience morale est la faculté d’appréciation, départie à tout être humain, du bien et du mal.

    « Certains philosophes y voient le résultat de l’expérience, individuelle ou accumulée.

    « Elle est, dans tous les cas, le fondement de la morale pratique et le guide immédiat de la vie journalière. »

    Qu’est-ce que le Bien et le Mal :

    Le Bien  : « Avoir conscience et connaissance des lois divines régissant l’Univers et oeuvrer pour leur respect et mise en pratique dans la vie de tous les jours. Le respect et la protection de toute vie quelle qu’elle soit ainsi que le respect de l’environnement, de la Nature. »

    Le Mal : « Ce qui cause à des êtres vivants, volontairement ou non, de la peine, des dommages, de la souffrance ou la mort. Ce qui est néfaste à l’environnement, à la Nature. »

    K Lorenz : « En dépit des atrocités qu`ils commettent, des hommes peuvent alors éprouver le sentiment d`être absolument dans leur droit. La pensée conceptuelle et la responsabilité morale atteignent leur niveau le plus bas. »

    ************

    Le premier novembre 1567, le Pape Saint Pie V publia la Bulle « DE SALUTE GREGIS DOMINICI » interdisant formellement et pour toujours les corridas de toros, et décrétant la peine d’excommunication immédiate contre tout catholique qui les autorise et y participe.

    Ordonnant également le refus d’une sépulture religieuse aux catholiques qui pourraient mourir des suites d’une participation à quelque spectacle taurin quel qu’il soit.

    ************

    Http ://www.de-la-vie.com/14-citations/corrida/corrida.htm


  • benefactor 24 décembre 2009 11:50

    Le Dieu Créateur de la vie sur cette terre (à ne pas confondre avec le vrai Dieu) n’aime pas les faibles.

    Il les extermine par les guerres, la prédation, les famines, les inondations, les incendies, le froid, l’imbécillité humaine.

     

     

    Le Bouddha Sidarta Gautama :

     

    « Si Dieu permet une telle calamité, Il ne peut être bon, »

    « et s’Il ne peut l’empêcher, Il ne saurait être Dieu. »


  • benefactor 25 octobre 2009 09:23

    Pour votre information, et dans le cas où vous désireriez comprendre ce qui motive les anti-corridas, voici les textes exprimant ma position personnelle, que j’envoie aux personnes adeptes de cette pratique :

     

    ************

    Aux aficionados, bonjour,

    Ayant eu connaissance de votre attrait pour la corrida espagnole avec mise à mort, je me permet de vous présenter ci-dessous un point de vue différent du vôtre.

    Peut-être n’avez-vous pas encore perçu que toute vie sur cette terre est soumise à un phénomène appelé « évolution ».

    Cette évolution ayant pour but d’améliorer le côté spirituel de l’âme humaine, c’est-à-dire la connaissance de ce qui est bien et de ce qui est mal.

    Vous aimez vos traditions locales, et en cela, vous êtes conditionné par l’éducation que vous avez reçue de votre milieu de naissance, de vos parents, des élus locaux, des personnes à qui cette activité profite financièrement.

    Or la tradition amène systématiquement un arrêt, un blocage dans l’évolution positive des individus d’une communauté, d’une région ou d’un pays.

    Ces individus se contentent de reproduire le comportement de leurs aînés, et n’évoluent que dans le monde physique, matériel et cruel.

    Le monde spirituel est complètement ignoré.

    Ce conditionnement empêche leur jugement personnel de constater que ces « divertissements tauromachiques ou autres » sont basés sur la cruauté, la souffrance, la mort violente.

    Leur capacité intellectuelle s’en trouve ainsi altérée et les empêche de dépasser les coutumes de ces traditions, d’étudier si celles-ci sont bonnes ou mauvaises, en accord ou désaccord avec le but réel de la vie sur cette terre, c’est-à-dire avec les règles de vie prônées par les grandes religions ( et non pas celles prônées par certains religieux ).

    La tradition et son corollaire la conviction, éteignent ainsi le fonctionnement de la réflexion, annihilent la conscience et amènent insensiblement à la suffisance, la prétention, la fatuité.

    La barbarie devient donc un sujet de peu d’importance, tout cela en croyant bien faire, pire, en croyant faire le bien.

    C’est ainsi que naissent l’intégrisme, le fanatisme ou alors l’imbécillité.

    **********************************

    Ne nous méprenons pas : mon but n’est pas de vous juger mais simplement de vous aider.

    Considérez moi plutôt comme quelqu’un se voulant un éveilleur de conscience, ne cherchant pas à convaincre mais seulement à faire réfléchir.

    Une majorité d’individus évolue uniquement dans le monde des instincts ( monde matériel et cruel ) et ignore ou se désintéresse de la morale ( monde spirituel ), c’est-à-dire du but réel de la vie sur cette terre, du genre de mission que leur âme personnelle doit accomplir sur cette terre à travers les tribulations de la vie, et de la manière dont celle-ci doit résoudre les épreuves qu’elle doit affronter.

    Ce sont des âmes mortes.

    Ces personnes, par manque de conscience, ne comprennent pas qu’à chaque instant de leur vie, leurs décisions et actes conditionnent leur avenir, en bon ou en mauvais.

    Les scientifiques appellent cette réaction « la loi de cause à effet ».

    L’unique objectif de cette lettre est de vous aider à accomplir votre deuxième naissance : celle de l’âme s’ouvrant à la morale, celle-ci amenant la connaissance du bien et du mal.

    Cette nouvelle étape, la spiritualité, suit logiquement celle de la matérialité instinctive.

     

    *********************************************************

    Permettez-moi maintenant de vous suggérer d’étudier les causes et les conséquences de la cruauté ( corrida et autres,) inédites pour votre intellect, telles qu’exprimées dans le site Internet « de-la-vie.com » .

    Ne prendre en compte que les chapitres suivants :

    03-L’être humain

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-03-etrehumain.htm

    04-Mission de l’âme

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-04-missioname.htm

    05-La barbarie

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-05-barbarie.htm

    06-L’éducation

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-06-education.htm

    10-Pouvoir et violence

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-10-pouvoirviolence.htm

    11-La tradition

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-11-tradition.htm

    12-La corrida

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-12-corrida.htm

     

    En complément, vous pouvez également étudier le site :

    http://www.protection-animale-catholique.org

     

    *********************************************************

    C’est avec l’espoir que vous saurez vaincre vos convictions, et que vous serez en mesure de vous inspirer de la citation suivante, que je vous souhaite une sereine étude :

    Francis Bacon :

    « Lis, non pour contredire ou réfuter, ni pour croire ou admettre, mais pour peser le pour et le contre et réfléchir. »

    Sincères salutations

    *******************************************

    *******************************************

    *******************************************

    PS :

    Mais qu’est-ce que la corrida espagnole ?

    La corrida n’est que l’exploitation commerciale du sadisme humain, à des fins d’argent facile, en vendant de la violence, de la souffrance et de la mort.

    C’est tout simplement l’apologie de la barbarie.

    Sadisme : « C’est une perversion consistant à faire souffrir un être vivant, qui peut aller jusqu’à sa mort, en éprouvant de la volupté et de la jouissance à cette souffrance et à cette mort. »

    Barbarie : « Manque de civilisation. Cruauté, férocité, inhumanité. »

    Alain Finkielkraut : « La barbarie n`est pas la préhistoire de l`humanité mais l`ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas. »

    La barbarie sadique est le fait d’individus intelligents mais sans aucune conscience de la conséquence désastreuse de leurs actes.

    Le philosophe Confucius a très bien expliqué ce qu’est la Conscience en nous transmettant ceci :

    « La Conscience est la lumière qui permet à l’Intelligence de distinguer le bien du mal . »

    Afin d’éviter une incompréhension, due à une interprétation différente des mots employés, voici deux définitions provenant d’un dictionnaire :

    Intelligence  : « Faculté de connaître, de comprendre. Faculté de synthèse et d’ordre, qui ramène à l’unité et à l’identité du moi les états psychologiques diffus et éphémères. »

    « Elle connaît le monde et elle-même, localise dans le temps les états passés, s’élève du particulier au général, compare les idées par le jugement, enchaîne les idées par le raisonnement, conçoit des rapports constants et nécessaires qu’on appelle lois, et constitue la science. »

    Conscience : « La Conscience telle qu’on l’entend en psychologie présente trois caractères principaux :

    « - elle est le type de la connaissance immédiate ou intuitive, dans laquelle le sujet pensant et l’objet pensé ne font qu’un.

    « - elle est la forme commune de tous les phénomènes psychologiques.

    « - elle est essentiellement impénétrable et personnelle.

    « La Conscience morale est la faculté d’appréciation, départie à tout être humain, du bien et du mal.

    « Certains philosophes y voient le résultat de l’expérience, individuelle ou accumulée.

    « Elle est, dans tous les cas, le fondement de la morale pratique et le guide immédiat de la vie journalière. »

    Qu’est-ce que le Bien et le Mal :

    Le Bien  : « Avoir conscience et connaissance des lois divines régissant l’Univers et oeuvrer pour leur respect et mise en pratique dans la vie de tous les jours. Le respect et la protection de toute vie quelle qu’elle soit ainsi que le respect de l’environnement, de la Nature. »

    Le Mal : « Ce qui cause à des êtres vivants, volontairement ou non, de la peine, des dommages, de la souffrance ou la mort. Ce qui est néfaste à l’environnement, à la Nature. »

    K Lorenz : « En dépit des atrocités qu`ils commettent, des hommes peuvent alors éprouver le sentiment d`être absolument dans leur droit. La pensée conceptuelle et la responsabilité morale atteignent leur niveau le plus bas. »

    ************

    Le premier novembre 1567, le Pape Saint Pie V publia la Bulle « DE SALUTE GREGIS DOMINICI » interdisant formellement et pour toujours les corridas de toros, et décrétant la peine d’excommunication immédiate contre tout catholique qui les autorise et y participe.

    Ordonnant également le refus d’une sépulture religieuse aux catholiques qui pourraient mourir des suites d’une participation à quelque spectacle taurin quel qu’il soit.

    ************

    Http ://www.de-la-vie.com/14-citations/corrida/corrida.htm


  • benefactor 17 août 2009 15:40

    Pour Ierma, de la part de benefactor, carrière internationale dans une multinationale américaine spécialisée en informatique, Big Blue (IBM) en qualité de cadre créatif.
     ************

    Pour votre information, et dans le cas où vous désireriez comprendre ce qui motive les anti-corridas, voici les textes exprimant ma position personnelle, que j’envoie aux personnes adeptes de cette pratique :

    Aux aficionados, bonjour,

    Ayant eu connaissance de votre attrait pour la corrida espagnole avec mise à mort, je me permet de vous présenter ci-dessous un point de vue différent du vôtre.

    Peut-être n’avez-vous pas encore perçu que toute vie sur cette terre est soumise à un phénomène appelé « évolution ».

    Cette évolution ayant pour but d’améliorer le côté spirituel de l’âme humaine, c’est-à-dire la connaissance de ce qui est bien et de ce qui est mal.

    Vous aimez vos traditions locales, et en cela, vous êtes conditionné par l’éducation que vous avez reçue de votre milieu de naissance, de vos parents, des élus locaux, des personnes à qui cette activité profite financièrement.

    Or la tradition amène systématiquement un arrêt, un blocage dans l’évolution positive des individus d’une communauté, d’une région ou d’un pays.

    Ces individus se contentent de reproduire le comportement de leurs aînés, et n’évoluent que dans le monde physique, matériel et cruel.

    Le monde spirituel est complètement ignoré.

    Ce conditionnement empêche leur jugement personnel de constater que ces « divertissements tauromachiques ou autres » sont basés sur la cruauté, la souffrance, la mort violente.

    Leur capacité intellectuelle s’en trouve ainsi altérée et les empêche de dépasser les coutumes de ces traditions, d’étudier si celles-ci sont bonnes ou mauvaises, en accord ou désaccord avec le but réel de la vie sur cette terre, c’est-à-dire avec les règles de vie prônées par les grandes religions ( et non pas celles prônées par certains religieux ).

    La tradition et son corollaire la conviction, éteignent ainsi le fonctionnement de la réflexion, annihilent la conscience et amènent insensiblement à la suffisance, la prétention, la fatuité.

    La barbarie devient donc un sujet de peu d’importance, tout cela en croyant bien faire, pire, en croyant faire le bien.

    C’est ainsi que naissent l’intégrisme, le fanatisme ou alors l’imbécillité.

    **********************************

    Ne nous méprenons pas : mon but n’est pas de vous juger mais simplement de vous aider.

    Considérez moi plutôt comme quelqu’un se voulant un éveilleur de conscience, ne cherchant pas à convaincre mais seulement à faire réfléchir.

    Une majorité d’individus évolue uniquement dans le monde des instincts ( monde matériel et cruel ) et ignore ou se désintéresse de la morale ( monde spirituel ), c’est-à-dire du but réel de la vie sur cette terre, du genre de mission que leur âme personnelle doit accomplir sur cette terre à travers les tribulations de la vie, et de la manière dont celle-ci doit résoudre les épreuves qu’elle doit affronter.

    Ce sont des âmes mortes.

    Ces personnes, par manque de conscience, ne comprennent pas qu’à chaque instant de leur vie, leurs décisions et actes conditionnent leur avenir, en bon ou en mauvais.

    Les scientifiques appellent cette réaction « la loi de cause à effet ».

    L’unique objectif de cette lettre est de vous aider à accomplir votre deuxième naissance : celle de l’âme s’ouvrant à la morale, celle-ci amenant la connaissance du bien et du mal.

    Cette nouvelle étape, la spiritualité, suit logiquement celle de la matérialité instinctive.

     

    *********************************************************

    Permettez-moi maintenant de vous suggérer d’étudier les causes et les conséquences de la cruauté ( corrida et autres,) inédites pour votre intellect, telles qu’exprimées dans le site Internet « de-la-vie.com » .

    Ne prendre en compte que les chapitres suivants :

    03-L’être humain

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-03-etrehumain.htm

    04-Mission de l’âme

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-04-missioname.htm

    05-La barbarie

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-05-barbarie.htm

    06-L’éducation

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-06-education.htm

    10-Pouvoir et violence

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-10-pouvoirviolence.htm

    11-La tradition

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-11-tradition.htm

    12-La corrida

    http://www.de-la-vie.com/5-textes-barbarie-spiritualite/texte-12-corrida.htm

     

    En complément, vous pouvez également étudier le site :

    http://www.protection-animale-catholique.org

     

    *********************************************************

    C’est avec l’espoir que vous saurez vaincre vos convictions, et que vous serez en mesure de vous inspirer de la citation suivante, que je vous souhaite une sereine étude :

    Francis Bacon :

    « Lis, non pour contredire ou réfuter, ni pour croire ou admettre, mais pour peser le pour et le contre et réfléchir. »

    Sincères salutations

    *******************************************

    *******************************************

    *******************************************

    PS :

    Mais qu’est-ce que la corrida espagnole ?

    La corrida n’est que l’exploitation commerciale du sadisme humain, à des fins d’argent facile, en vendant de la violence, de la souffrance et de la mort.

    C’est tout simplement l’apologie de la barbarie.

    Sadisme : « C’est une perversion consistant à faire souffrir un être vivant, qui peut aller jusqu’à sa mort, en éprouvant de la volupté et de la jouissance à cette souffrance et à cette mort. »

    Barbarie : « Manque de civilisation. Cruauté, férocité, inhumanité. »

    Alain Finkielkraut : « La barbarie n`est pas la préhistoire de l`humanité mais l`ombre fidèle qui accompagne chacun de ses pas. »

    La barbarie sadique est le fait d’individus intelligents mais sans aucune conscience de la conséquence désastreuse de leurs actes.

    Le philosophe Confucius a très bien expliqué ce qu’est la Conscience en nous transmettant ceci :

    « La Conscience est la lumière qui permet à l’Intelligence de distinguer le bien du mal . »

    Afin d’éviter une incompréhension, due à une interprétation différente des mots employés, voici deux définitions provenant d’un dictionnaire :

    Intelligence  : « Faculté de connaître, de comprendre. Faculté de synthèse et d’ordre, qui ramène à l’unité et à l’identité du moi les états psychologiques diffus et éphémères. »

    « Elle connaît le monde et elle-même, localise dans le temps les états passés, s’élève du particulier au général, compare les idées par le jugement, enchaîne les idées par le raisonnement, conçoit des rapports constants et nécessaires qu’on appelle lois, et constitue la science. »

    Conscience : « La Conscience telle qu’on l’entend en psychologie présente trois caractères principaux :

    « - elle est le type de la connaissance immédiate ou intuitive, dans laquelle le sujet pensant et l’objet pensé ne font qu’un.

    « - elle est la forme commune de tous les phénomènes psychologiques.

    « - elle est essentiellement impénétrable et personnelle.

    « La Conscience morale est la faculté d’appréciation, départie à tout être humain, du bien et du mal.

    « Certains philosophes y voient le résultat de l’expérience, individuelle ou accumulée.

    « Elle est, dans tous les cas, le fondement de la morale pratique et le guide immédiat de la vie journalière. »

    Qu’est-ce que le Bien et le Mal :

    Le Bien  : « Avoir conscience et connaissance des lois divines régissant l’Univers et oeuvrer pour leur respect et mise en pratique dans la vie de tous les jours. Le respect et la protection de toute vie quelle qu’elle soit ainsi que le respect de l’environnement, de la Nature. »

    Le Mal : « Ce qui cause à des êtres vivants, volontairement ou non, de la peine, des dommages, de la souffrance ou la mort. Ce qui est néfaste à l’environnement, à la Nature. »

    K Lorenz : « En dépit des atrocités qu`ils commettent, des hommes peuvent alors éprouver le sentiment d`être absolument dans leur droit. La pensée conceptuelle et la responsabilité morale atteignent leur niveau le plus bas. »

    ************

    Le premier novembre 1567, le Pape Saint Pie V publia la Bulle « DE SALUTE GREGIS DOMINICI » interdisant formellement et pour toujours les corridas de toros, et décrétant la peine d’excommunication immédiate contre tout catholique qui les autorise et y participe.

    Ordonnant également le refus d’une sépulture religieuse aux catholiques qui pourraient mourir des suites d’une participation à quelque spectacle taurin quel qu’il soit.

    ************

    Http ://www.de-la-vie.com/14-citations/corrida/corrida.htm







Palmarès