• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Benoît PETIT

Benoît PETIT

30 ans, Aix-en-Provence, doctorant en droit privé.
Ecologiste et social-démocrate.
CAP21-MoDem, et Vice-président du MoDem13

"L’Homme naît débiteur de l’association humaine" (Léon Bourgeois)

http://benoit.petit.over-blog.fr
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 28/11/2006
  • Modérateur depuis le 25/11/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 9 80
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires


  • Benoît PETIT Benoît PETIT 26 novembre 2008 10:01

    Vous soulevez parfaitement le problème actuel : il n’y a pas de contre-pouvoirs démocratiques au pouvoir des financiers et des banquiers, lesquels sont indiscutablement en situation de maintenir les pratiques et le système actuel (conservatisme par la négation démocratique).

    Lorsque j’évoque la liberté de l’Homme et son libre-arbitre, c’est parce que fondamentalement, l’Homme est capable de l’etre... ca ne veut pas dire qu’il le soit actuellement, bien au contraire. Mais soit l’on considère que l’absence de liberté est une fatalité à laquelle nous sommes collectivement condamnés à perpétuité, soit l’on considère que l’on peut toujours se soulever pour s’opposer, dès lors qu’on en a la volonté, et donc que l’on a conscience de la réalité du temps présent. 
    Certains commentaires ici traduisent l’idée qu’il n’y a aucun espoir à avoir dans l’Homme et dans sa capacité à arracher sa liberté lorsqu’il en est privé. Personnellement, j’ai cet espoir. Ca sera long. Ca sera difficile. Mais ce n’est pas impossible.

    PS... très honnetement, j’ai peut-etre effectivement la chance d’avoir un toit... le ventre plein, ca, c’est plus discutable... 


  • Benoît PETIT Benoît PETIT 26 novembre 2008 09:52

    Commentaire très intéressant, à mes yeux. Si j’oppose Démocrates aux Conservateurs, c’est sur le fondement à la fois des écrits des conservateurs historiques de la pensée politique et de l’actualité : le conservatisme ne peut se développer que pour autant que la démocratie est muselée, controlée, manipulée et écartée. C’est l’absence de démocratie qui autorise le statu quo institutionnel, moral, juridique, etc... Que par la suite, il soit tout aussi pertinent de dresser le clivage Réformateur/Conservateur, ou Démocrate/Théocrate, biensur, mais ce sont, pour moi, des déclinaisons particulières de celui que je propose.


  • Benoît PETIT Benoît PETIT 27 octobre 2008 12:49

    Donc, si je comprend bien : DSK a fait un choix de vie purement intime (légal, au passage), c’est monté en épingle et balancé aux médias par les Russes (qui n’ont pas intéret à voir une nouvelle gouvernance mondiale s’instaurer), ca génère en France des débats sur la vie sexuelle de DSK, des commentaires mal-placés des bons moralistes-médiatiques, des blagues scabreuses qui font rire grassement... et c’est parfaitement normal. Bah, il l’a bien cherché en fin de compte. La prochaine fois, il respectera à la lettre les standards moraux fixés par... par qui, au fait ? En tout cas, pas la Loi.

    Non vraiment, ils sont trop forts, les néo-conservateurs. Ils ont réussi avec nous, là où Reagan et Bush ont réussi aux USA dans les années 1980 : chacun devient le controleur moraliste permanent de l’intime des autres ; Big brother, c’est pas une personne, c’est tout le monde. A force de nous gaver de TF1, de téléréalité, de "Confessions intimes", de presse people, etc... de plus en plus de gens se sentent en situation de faire un choix démocratique, non pas sur des idées, mais sur une représentation approximitative de l’individu et de son degré de "moralité" supposé.

    Ca fait froid dans le dos, quand meme...




  • Benoît PETIT Benoît PETIT 30 juillet 2007 20:41

    Tout à fait d’accord... la communication ne change rien à l’affaire...


  • Benoît PETIT Benoît PETIT 30 juillet 2007 20:37

    Je pense effectivement que l’Etat français devrait (et devra un jour) demander officiellement pardon aux peuples africains, pour son comportement colonial puis néo-colonial à l’égard de ce continent... d’ailleurs, tous les pays néo-colonialistes du monde devraient faire de même...

    D’une manière générale, je fais partie de ceux qui pensent d’une part, qu’on a toujours une raison valable pour demander pardon à un autre pays (quelqu’il soit), et que demander pardon, c’est faire preuve d’intelligence malgré ce que pensent ceux qui considèrent que cela est une faiblesse diplomatique.... je suis peut etre un utopiste, mais je rêve du jour où tous les pays se demanderont mutuellement pardon (et sincèrement)... ce jour là, peut etre que l’humanité s’élèvera enfin.

    Mais en attendant, le premier pas reste évidemment de cesser les politiques néo-coloniales... le plus important, c’est de permettre aux peuples africains de profiter de leurs potentiels humains et économiques.







Palmarès



Agoravox.tv