• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bernard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Bernard 25 janvier 2014 02:27

    Le raisonnement serait sans doute exact si l’existence d’Israël était réellement en danger. Israël a gagné toutes ses guerres et est l’Etat le plus puissant du Proche-orient. Plus aucune armée ne risque de détruire cet Etat qui devrait mener maintenant une autre guerre, celle de son acceptation par ses voisins. Une guerre qui ne peut se gagner que par la diplomatie, une diplomatie faite d’humilité et de nécessaires sacrifices. Bref l’inverse de la poursuite de la colonisation, des checkpoints et des humiliations quotidiennes imposées aux Palestiniens à qui on rappelle depuis 40 ans qu’ils ne sont que des losers et des minables



  • Bernard 24 janvier 2014 00:17

    Je republie mon message (censuré) mais avec une nuance d’importance. C’est vrai que cet article n’est que de la propagande, qui sous couvert de rétablir la vérité diffuse un point de vue extrêmement partisan. Mais les réponses apportées par bien des commentaires sont totalement délirantes. Demander à Israël de réviser sa politique, c’est ce que doit faire l’Europe. Mais elle doit aussi combattre les propos antisionistes délirants de certains qui nous parlent de complot juif universel. Arrêtez de parler de sionisme et d’antisionisme puisque Israël existe depuis plus de soixante ans. Si vous êtes antisioniste prenez votre arme et allez vous faire tuer par une des meilleures armées du monde. Si vous êtes sionistes, allez vivre parmi les barbelés. Parlez plutôt de fascisme ou d’extrême-droite car c’est cela le mal qui gangrène Israël.



  • Bernard 23 janvier 2014 20:08

    Attention cet article n’est qu’une habile propagande qui sous couvert de rétablir la « vérité » expose en fait un point de vue extrêmement partisan. Encore un candidat pour le prix Goebbels de la désinformation. Ca existe en Israel et il a souvent été décerné à des journalistes honorables qui ne faisaient que leur métier. Vivent les journalistes qui enquêtent comme Charles Enderlin, les politiques qui résistent à la bêtise comme Arafat et Rabin et que les autres aillent se faire f...



  • Bernard 15 février 2008 13:07

    Cet article est un monument de cécité, d’idéologie fumeuse... Il fait pschittt ! Le dégout de la gauche de son auteur qui en est visiblement resté aux socialo-communistes des années 70 n’est pas sans rappeler la haine que cette même droite a toujours porté aux hommes de gauche ( Jaurès, Blum, Cohn-Bendit... ). Le principal problème de cet article c’est que l’auteur ne traite pas du sujet : l’inertie de Sarkozy. Obsédé par son anti-gauchisme, l’auteur se refuse de constater que notre pays n’a pas connu d’autre rupture que Voici et Gala faisant irruption à l’Elysée. Les réformes qui devaient permettre à la France de s’adapter au monde moderne, on les attend toujours. De fait, quoi qu’on pense des déboires et des réussites amoureuses de Sarko, il manque à cet homme politique deux choses essentielles pour sa fonction : le courage et le sens de l’Etat. Le courage de faire ses réformes, il ne l’a pas eu et maintenant que l’état de grâce est passé c’est trop tard sinon ça finira par être pire que décembre 95. Le sens de l’Etat, la grandeur de la France, etc... : tout celà est complétement étranger à Nicolas Sarkozy, le président le plus anti-gaulliste que la France ait connu.

    Néo-libéraux, madelinistes, Sarko n’est pas votre homme : il n’aura pas le courage de tenir ce qu’il a promis. Sarko me fait de plus en plus penser à Chirac mais en plus vulgaire et moins sympathique.







Palmarès