• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

béta

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • béta 19 avril 2011 11:53

    Je suis tout à fait d’accord avec votre article. C’est rare :D

    En fait c’est une idée tellement bête, qui vient tellement naturellement à l’esprit, et c’est vraiment étonnant que les grands partis n’en tiennent pas compte. En fait non, ce n’est pas étonnant, après tout, ils profitent certainement de cette situation, directement ou indirectement.

    La réflexion que je me suis faite il y a longtemps était la suivante :
    Soit on produit en france, on vend et on achète en france, ce qui fait que l’argent tourne à l’intérieur de la france. Tout le monde a de l’emploi et de revenus.
    Soit on paie des chinois pour la production, et en plus de cela en paie le chômage. Donc au final il est plus cher d’acheter moins cher, vu qu’on paie le chômage à celui qui aurait dû avoir ce travail à la place du chinois.
    C’est peut-être une vision très simplisite mais pas si éloignée de la réalité.

    Je pense qu’à force d’enrichir la chine, elle deviendra trop chère pour nous, et on délocalisera ailleurs chez de nouveaux « relativement pauvres ». Si on continue ce système, il va falloir attendre que la France fasse partie des pays les plus pauvres, pour qu’à nouveau on retrouve un équilibre intérieur. Pas très glorieux comme vision !



  • béta 19 avril 2011 11:27

    troisième remarque :

    je vous invite à la réflexion, sur ce point : pour qui est-ce le plus préjudiciable que Guaino s’exprime en public ? peut-être pour Sarkozy en fait ...
    c’est peut-être une bonne chose de voir qui sont ces conseillers de notre président.
    c’est peut-être une bonne chose de voir les influences sur lesquelles se base notre président.
    c’est peut-être une bonne chose d’avoir l’information à la source.



  • béta 19 avril 2011 11:17

    Première remarque :

    " Entre lui et un violent qui tue avec la volonté manifeste de le faire il y a une différence. Il y a une différence entre le risque majeur de tuer en ayant bu et en conduisant et donc la responsabilité de l’acte car on le sait, et la volonté de tuer. La différence est la volonté. « 

    Donc si je prend un pistolet avec un barillet de 3 balles sur 6 et que je tire sur quelqu’un avec, et que je le tue, je n’avais pas la volonté de le tuer, j’ai juste pris le risque de faire un acte dangeureux. L’exemple est peut-être tiré par les cheveux, quoique ... mais il y en a des myriades entre le vôtre et le mien.
    Ceci montre les vices de votre raisonnement, qui peut sembler bon dans l’exemple que vous citez, mais l’est nettement moins sur des autres cas. Il ne faut pas oublier que la loi sert autant à condamner qu’à innocenter.

    Seconde remarque :

     » Ceci pour dire qu’à vouloir toujours le maximum on crée un monde sans nuances, en noir et blanc et où le pire du pire est traité comme le pire, ou le moins pire, en rehaussant le plus bas du niveau au maximum que puisse donner "

    Là encore je ne suis pas d’accord. Le tueur et violeur d’enfants en série mérite-t-il la prison à vie ? Vous allez me dire que oui, et je suis d’accord avec ça. A mais attendez, la hiérarchie des peines ... On a oublié de traîter le cas des génocides avec torture ... donc le violeur et tueur d’enfants en série ne va recevoir que 30 ans de peine, et du coup le tueur en série que 20, et du coup le simple meurtrier que 10, et si ce n’était pas prémédité, que 5. Bon je caricature un peu ... Mais.
    Votre raisonnement qui prend le problème par le bas vaut aussi par le haut. Deux actes suffisament horribles ne doivent pas être classés l’un par rapport à l’autre pour une si petite nuance.
    Il faudrait réfléchir au système américain dans lequel les peines sont cumulables. En France on ne compte que l’acte le plus grave.



  • béta 18 avril 2011 12:48

    Faut en avoir du temps à perdre pour analyser ça ... et pour le lire aussi, je me suis arrêté au milieu de la aprtie 1.



  • béta 18 avril 2011 12:44

    " la véritable démocratie supposant en effet une défense avérée et non simplement de façade des intérêts de l’ensemble du peuple par la gent (sans doute le terme junte serait-il hélas et en l’espèce plus approprié...) politique qu’il a élue "

    Quelle que soit la façon dont la France est gouvernée, ce sont toujours des hommes, et rien que des hommes, avec leur avarice, leur soif de pouvoir, leur égocentrisme. Il n’y a pas de vraie différence entre notre 5ème république et le moyen-âge.

    La vraie différence vient du contexte mondial. Il ne s’agit pas de comparer deux états (dans les deux sens du terme) dans deux contextes totalement différents.







Palmarès