• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bipobi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • bipobi 3 mars 2008 21:11

    Dommage de parler d’arabes alors qu’ils "ne sont" que Palestiniens. Le terme d’arabes couvre beaucoup de spécificités qui différent selon les régions, les états : il en va de même des "Africains".

    Les palestiniens donc sont les habitants d’une des régions qui, dans l’histoire, a été convoitée par tous en raison de sa situation stratégique et commerciale : Egyptiens, Grecs et Romains pour ne citer que quelques exemples... et ce tout s’est confondu dans un lieu devenu sacré pour donner aujourd’hui ces "palestiniens" qui peuvent pour certains avoir les yeux bleus et la peau claire comme un européen.

    En ce qui concerne Israël, je souhaite revenir sur un livre écrit par Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman : La Bible Dévoilée.

    Ces deux éminents "Israélites" remettent en cause les dogmes préférés des tenants de la Terre Promise au vu des révélations archéologiques récentes. Après avoir lu ce livre, la question se pose de savoir d’où viennent et qui sont ces premiers habitants "juifs" qui prétendent être les seuls à avoir le droit exclusif parce qu’historique d’occuper la Palestine, toute la Palestine.

    Ont-ils plus de droit à s’y trouver que ceux qui y sont depuis 2000 ans ?

    Par ailleurs, le manque flagrant de volonté politique, venant de ceux-là même qui ont participé, voulu et encouragé la création de l’état Juif, à résoudre par une persuasion volontariste ce conflit qui dure depuis trois générations ne nous permet pas de juger un peuple aux droits élémentaires bafoués par le premier acteur de cette situation qui en est également le bénéficiaire financier : l’état d’Israel suivi de près par les américains.

    Des élections démocratiques ont eu lieux, ne l’oublions pas, dont les résultats ont déplut.

    Au lieu de rejeter ces résultats et de punir tous les palestiniens qui pour une fois ont pu démocratiquement s’exprimer, n’aurait-il pas mieux valu alors utiliser une voix diplomatique plus lente mais moins définitive que celle du blocus et des armes comme l’a fait Israël appuyés par les américains ?

    Quand les jeunes d’aujourd’hui ouvrent les yeux sur une frontière hermétiquement fermée et voient sur leur écrans de télévision un monde qu’ils ne peuvent atteindre, qu’ils se tournent vers leur père sans travail, leur grand-père nostalgique d’une maison abandonnée dont ils ont conservé la clef, la question ne se pose même plus de vivre ou de mourir : ils sont virtuellement mort, enfermé dans une prison à ciel ouvert qui peut, par la grâce de l’état d’Israël armé par les Etats Unis, devenir à tout moment leur tombe.

    A force de créer l’inextricable en multipliant les colonies, en dépit des résolutions de l’ONU , Israël a fermé la porte du droit et ouvert celle de la violence : voler une terre pour s’y installer de force ne fera jamais de l’occupé spolié un partenaire amical.

    Je ne plaide pas pour la violence, mais n’oublions pas qu’Israël en a fait l’usage (et de quelle manière) entre 1946 et 1948 contre les palestiniens et les Anglais pour arracher aux uns un maximum de territoire et aux autres leur retrait militaire afin de forcer la communauté internationale à octroyer un statut d’état à une communauté juive importée d’europe.

    Cette patate chaude que tous les dirigeants se passent et se repassent risque d’exploser et de faire vaciller des états jusqu’ici tenus en laisse par leurs dirigeants (Egypte, Syrie, Jordanie...Iran)... et j’ai peur de la méconnaissance des réalités du terrain qu’ont nos soit-disant dirigeants éclairés d’aujourd’hui.

    Amen.

     

     







Palmarès



Agoravox.tv