• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bixente64

Bixente64

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 22 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Bixente64 Bixente64 25 février 2010 17:00

    Chez les Poniatowski, c’est comme les pomme de terre ; le meilleur est sous terre.

    Pierre Desproges



  • Bixente64 Bixente64 25 février 2010 08:20

    Chez les Poniatowski, c’est comme pour les pommes de terre ; le meilleur est sous terre.

    (merci Pierre Desproges.)



  • Bixente64 Bixente64 23 novembre 2009 09:24

    Petite erreur concernant la gestion de la video par l’arbitre au rugby ; si l’arbitre peut user de la video pour valider (ou non) un essai ou un drop-goal, il peut aussi demander la video pour arbitrer une action violente et ce où qu’elle se soit déroulée sur le terrain...

    Pour ce qui est de la découpe du match en petits tronçons favorables aux publicités, je n’ai pas souvenir d’avoir vu des matchs de rugby coupés par des publicités...

    Et si certaines actions ne peuvent, effectivement être jugées par la video car même celle-ci n’écarte pas le doute, il est quand même evident qu’elle permet de lever le doute sur de nombreuses actions... Et pourtant le rugby est un sport bien plus difficile à arbitrer que le football.

    Quand à l’idée d’un sport à deux vitesses ; fadaise ! N’y a t-il pas déjà une partie des sportifs payés et une autre qui ne l’est pas ? De fait, n’y a-til pas déjà un sport à deux vitesses ?




  • Bixente64 Bixente64 26 juillet 2009 09:48

    @l’auteur :
    Certes, mon expérience personnelle ne saurait constituer une « caution universelle » mais c’est celle que j’ai vécu et à ce titre elle me semble importante pour moi... Comme le disait notre grang Victor dans la Legende des Siècles « quand je parle de moi c’est de toi que je parle, oh inconscient qui croit que je ne suis pas toi »...

    Je ne connait pas de médecins « homéopathe » qui exerce en secteur III dans ma région. Ils sont, pour la majorité, en secteur I, quelques uns en secteur II. Dés lors, c’est bien la collectivité qui subventionne les joyeux délires lactiques. Je dois, sans doute, demeurer dans une région particulière.. Mais j’en doute (je vous renvoie plus haut).

    Qu’un tube de granules coute moins de 2,00€ est un fait. Mais soyons donc précis ; il coute 1,81€ pour des granules et 1,61€ pour une dose. Je ne vois pas ce que vient faire ici le Di Antalvic qui, somme toute et en en faisant un usage normal est un excellent antalgique de classe II. Le problême, et cela ne vous aura pas échappé, est dû à un mésusage dans quelques pays... dont la France ne fait pas parti. Qu’un tube de sucrettes coute à la société me choque, oui, effectivement. Le taux de remboursement est passé, voici quelques années de 65 % à 35 % et, me concernant, il aurait du tomber à zero. Je ne doute pas, alors, que le « taux de pénétration »de cette pseudo-science serait tombé à des niveaux proche de zero. Les vrais, les purs, les durs, les tatoués auraient continués à croire à leurs sornettes.

    Pour l’assise financière, un léger sourire pointe sur ma face... Ne cherchez pas à me faire pleurer ; vendre du vent au prix auquel ils le vendent... Vous imaginez le côut de la matière première ? Avec un pauvre canard de Barbarie ils peuvent allimenter la planète entière de leur miraculeux Oscillococcinum qui guérit la grippe. Par ailleurs, je ne fût pas surpris, voici peu, de voir apparaitre sur les ordonnances de ces margoulins en blouses blanches, des sucrettes au nom amusant d’Aviaire et, discutant avec « malades » j’appris que le cher toubin leur avait expliqué que cela permettait d’éviter de chopper la grippe aviaire... Mais bien sur...

    Au fait, bien que vous cherchiez à détourner un peu la discussion sur les sujets qui doivent vous paraitre bien moins glissant, pouvez-vous expliquer à l’auditoire comment vous faites pour diluer le soleil ? Et surtout comment vous faites pour en obtenir une teinture mère ? Je me délecte d’avance...



  • Bixente64 Bixente64 25 juillet 2009 18:19

    Allons, allons...

    Lorsque les discussions viennent au tour d’une table à ce sujet, les partisans de cette charlatannerie disent tous en cours « Moi, l’homéopathie, j’y crois ! » la main sur le coeur...

    Moi, l’aspirine, que j’y crois ou pas, et bien lorsque j’ai un gros mal de tronche, et bien 1gr et ça passe...

    Lorsque j’ai une infection lambda et que je vais voir mon médecin traitant et qu’il me colle sous antibiotique, que j’y crois ou pas et ben ça passe...

    Il y a quelques années, j’ai suivi, longuement, péniblement un traitement homeopathique prescrit par un toubib homéopathe qui se faisait fort de me traiter un terrain allergique... J’étais mouflet et donc peu sujet à une interprétation de mon traitement tel que je le narre aujourd’hui, bref, j’étais un Candide... Cette fumisterie a duré plusieures années pendant lesquelles la menthe me fût interdite ainsi que diverses autres étrangetés... Au terme de cette longue, trés longue, trés trés longue période, il fût décidé par mesparents de quitter le champ de l’irrationnel et du charlatanisme et de revenir dans celui de la rationnalité. Ben, figurez-vous que depuis ça va mieux... Alors que l’on vienne me claironner dans les oreilles que les sucrettes sont efficaces, que rien soigne fort et que l’usage de noms latins est juste là pour faire précis et pas Diafoirus et un peu charlot me parait surréaliste.

    Des études ont été mené par des scientifiques en usant des techniques classiques usitées en médecine : versus placebo, ramdomisé, etc... Et bien les résultats montrent, parfois, au mieux, une meilleure efficacité du placebo par rapport au susucre, rarement une légère, mais non significative, efficacité de la sucrette, bref, ça sent le vide, le rien...

    Que la Sécurité Sociale (qui est en léger déficit) règle, rubis sur l’ongle, les visites (nombreuses) au toubib homéopathe, que le clampin se rende à la pharmacie du coin et ressorte avec ses tubes bleus, ses gougouttes sans débourses un fifrelin alors que c’est du vent, ça m’agace...

    Que le fervent amoureux et crédule voit ses sucrettes d’Influenzinum prises en charge tous les ans alors que ce truc là n’a jamais fait preuve de la moindre efficacité alors que le vaccin anti-grippal ne l’est que pour une part réduite de la population, ça m’agace...

    Que des spécilaités à base de « Sol » en dilution soit encore utilisées, ça m’enerve... (« Sol », c’est le soleil ! Et oui ; les homéopathes diluent le soleil...)...

    Serions-nous en position d’excédent financier et que d’aucun cherche à s’amuser avec ces enfantillages me laisserait somme toute indifférent ; aprés tout, chacun est libre... Mais dans la situation actuelle...

    Evidemment, le principal laboratoire pharmaceutique homéopathique mondial est français ; c’est Boiron. Evidemment, le père Boiron est un bon ami à Chirac... Je mets juste ces deux faits face à face... Vous en tirerez les conclusions que vous voudrez...

    Il y a quelques années, jeune, je m’étais rendu, dans ma petite ville, à un conférence que donnait le professeur Léon Schwartzenberg sur le cancer et ses traitements. Aprés sa brillante présentation, vint le temps des questions. Evidemment, une question lui fût posée sur l’homéopathie et le cancer. Il pris quelques secondes et répondit ceci « Chacun est libre de choisir sa mort ».

    Ceci me servira de conclusion à cette longue enfilade.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès