• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

blambore

blambore

J’ai publié « Quiproquo sur Dieu » aux éditions Editas (mai 2009). Il s’agit d’un essai historique dans lequel je démontre que le « Dieu » d’Abraham n’avait probablement pas grand chose de divin...

Tableau de bord

  • Premier article le 01/10/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 19 78
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • blambore blambore 20 août 2010 17:54
    Alors que de très nombreux rois, pharaons et empereurs de l’Antiquité furent déifiés et vénérés de leur vivant, personne n’avait encore posé la question : « Qui est donc ce Seigneur qui fit alliance avec Abraham en lui offrant la terre promise en échange d’une foi exclusive, absolue et inébranlable ? » 

    Dans l’essai historique « Quiproquo sur Dieu », je propose des preuves logiques, chronologiques et dendrochronologiques qui tendent à démontrer que ça serait plutôt avec Hammourabi, célèbre roi de Mésopotamie, qu’Abraham aurait conclut son alliance...

    Je vous invite à consulter le site web du livre www.quiproquo.ca pour un résumé de la thèse, des critiques et des témoignages de lecteurs.



  • blambore blambore 5 octobre 2009 22:10

    @jeanclaude

    En effet, Hammourabi ne s’aventurerait pas seul. Par contre, si le récit fait mention d’une guerre entre « quatre rois contre cinq », il n’est nullement fait mention de leurs troupes… Or, c’est avec 318 hommes qu’Abraham part à leur poursuite ! Il est donc évident que des troupes stationnées à proximité accompagnaient ces hommes puissants dans leurs déplacements, même si le récit n’en tient pas compte.

    Par ailleurs, si la convention littéraire du récit autorise les deux genres de lectures –classique vs. Quiproquo - elle ne peut expliquer comment une aussi grande quantité de détails, qui apparaissent comme non significatifs dans la lecture classique, se révèlent être d’une précision étonnante lorsque l’on compare la chronologie du récit avec les évènements connus du règne de Hammourabi. Il devient dès lors possible de résoudre de nombreuses incohérences et de confirmer les dates suivantes :

    • Les neuf ancêtres d’Abraham - depuis Sem - ont migré en Mésopotamie précisément au moment ou les Amorrites en provenance du Levant ont pénétré les enceintes de la ville de Ur, soit sous le règne de Ibi-Sin vers 2025 AEC.
    • Hammourabi aurait régné 42 ans, soit de 1792 à 1750. Je démontre qu’Abraham était non seulement son contemporain, mais qu’il serait né la même année que lui, soit en 1810 AEC ; que la guerre des Rois a eu lieu en 1765 AEC ; que Hammourabi a conclu une Alliance avec Abraham dès 1764 AEC et qu’il retourna détruire Sodome avant 1758 AEC.
    • La démonstration que je propose se poursuit avec l’anayse du récit par delà le règne des Hyksos, soit jusqu’à leur expulsion sous Ahmose.

    Toutes les données contenues dans le récit des Patriarches (transposition des dates par le facteur 6/10), correspondent aux données historiques connues et se confirment de façon indépendante par les données dendrochronologiques de l’université Cornell.

    @ Atenor
    Je suis désolé, mais mon analyse se limite au récit des Patriarches de la Genèse (Chapitres 12-50). Je n’ai donc aucune information qui concerne la destruction de Jéricho…

    @JeanClaude et Atenor,
    Comme vous me semblez tous deux sérieux et intéressés, je serai heureux de vous offrir un exemplaire de mon livre. Vous pourrez ainsi en faire la lecture et vous faire votre propre idée. Voilà qui facilitera le dialogue. Vous n’avez qu’à me transmettre vos coordonnées à auteur@quiproquo.ca Je crois que vous ne serez pas déçu.

    Cordialement,

    Bernard Lamborelle



  • blambore blambore 3 octobre 2009 23:48

    @ Alois

    Du très peu que j’en ai lu, j’aurais tendance à comprendre votre point de vue concernant les théories de M. Mourey.

    Par contre, avant de vous prononcer sur les miennes, je vous invite à vous y intéresser plus sérieusement, car vous risquez d’être surpris.



  • blambore blambore 3 octobre 2009 23:42

    Bon, j’ai été lire les articles de M. Mourey qui concernent les hyksos. La lecture est intéressante, mais le problème, c’est que sa théorie ne repose sur pas grand-chose. Prétendre qu’Hébreux = Hyksos, c’est un peu faible comme argumentation…

    Par ailleurs, je suis en désaccord avec le calcul des dates qu’il propose : elles ne concordent tout simplement pas avec la réalité historique généralement admise.

    J’avouerai n’avoir pas lu tous les articles de M. Mourey, mais que je me suis concentré sur ceux où le terme « Hyksos » apparaissait.

    On peut faire des gorges chaudes de mes prétentions, mais il reste que la théorie que j’avance « colle » parfaitement à la réalité historique et qu’il n’est nullement nécessaire de « corriger » les dates pour qu’elle tienne la route...



  • blambore blambore 2 octobre 2009 17:00

    @ Antenor 

    - 1 Roi 6 :1 Et il arriva, en la quatre cent quatre-vingtième année après la sortie des fils d’Israël du pays d’Égypte, en la quatrième année du règne de Salomon sur Israël, au mois de Ziv, qui est le second mois, que Salomon bâtit la maison de l’Éternel.

    - Ex 1:11 Et l`on établit sur lui des chefs de corvées, afin de l`accabler de travaux pénibles. C`est ainsi qu`il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon. 

    Si on situe l’Exode, non pas à 480 ans, mais plutôt à 288 ans (=480x6/10) avant la construction du Temple de Salomon en 966, on tombe cette fois en 1254, soit précisément à l’intérieur du règne de Ramsès II. 

    Par ailleurs, 

    - Ex 12:40 Le séjour des enfants d`Israël en Égypte fut de quatre cent trente ans.

    nous apprends que le séjour en Égypte fut de 430 ans. Mais encore faut-il comprendre ce que signifie « séjour en Égypte ». Quand débute et quand se termine ce séjour ? S’il débute après l’expulsion des hyksos du sol Égyptiens sous Ahmose (plutôt que lors de leurs arrivées), le raccord est bon, car on s’imagine aisément que certains Hébreux seront demeurés en Égypte. Ne serait-ce alors pas du « séjour » de ces Hébreux dont il serait question dans l’Exode ?

LES THEMES DE L'AUTEUR

International Canada Religions Religions






Palmarès