• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

blaz

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • blaz 27 août 2008 13:01

    concernant la programmation en parrallèle, effectivement, il ya comme un problème. Si le matériel est disponible pour effectuer des traitements en parralèle, nous n’avons pas de framework de développement (sauf celui cité qui s’intégrera dans le studio dot net) . Par ailleurs, comme le dit l’article, les techniques de développement ne sont pas encore très répandues parmi les développeurs en place dans les entreprises.
    Pour ma part, je suis développeur dans une grosse banque. Mon job consiste à maintenir et alimenter les entrepôts de données. Dans le cadre de mon travail, j’essaie de voir ou on pourrait bien mettre du traitement parralèle, mais honnêtement, je ne vois pas trop où. (mais il est fort possible qu’il me manque tout bêtement le niveau conceptuel nécessaire). Nos traitements sont massivement séquentiels pour la bonne raison, que le traitement N+1 s’appuie sur le résultat du traitement N. Ce chaînage des traitements est la résultante de ce qu’est le fonctionnel.
    Aussi, je me pose la question de savoir, si le traitement massivement parrallèle est applicable à tous les domaines du traitement de l’information. (il y aurait donc un travail à faire sur la conceptualisation, le passage du fonctionnel à la logique de prog. parralèle, snas compter la formation idoine pour les développeurs en place - comme à l’époque on a pu le faire avec la méthode merise appliquée aux bases de données )

    Par ailleurs, concernant le processeurs à 1000 coeurs, est ce vraiement réalisable ?
    Je prends l’exemple du threading en programmation java (ce qui est le début du traitement de données en parrallèle). Au dela d’un certain nombre de threads/processus lancés, la courbe de performance s’aplatit, car finalement le système passe plus de temps à gérer les accès en concurrence de tous les processus, voire à lancer et éteindre les différents processus que d’effectuer le travail en lui même (je sais c’est un résumé un peu grossier mais bon). Dans le cadre d’un processeur à 1000 coeurs, combien de coeurs seront uniquement dédiés à la gestion de l’ensemble ?

    Comme dit dans un autre commentaire, l’optimisation des ressources existantes est sans doute plus intéressante. Le grid computing pourrait même sauver la planète (soyons visionnaire smiley)) . prenez une tour à la Défense. Environ 3000 personnes y travaillent. Ce qui signifie, 3000 pcs, et mettons 500 serveurs. la nuit, les serveurs tournent à plein régime pour effectuer les traitements de données (par exemple l’intégration des flux d’informations des filiales de toute la planète, ce qui peut représenter 10Go de données à ingurgiter par nuit), pendant ce temps là, les 3000pcs, sont occupés à afficher l’écran de veille. en distribuant le calcul sur les 3000pcs, on pourrait faire baisser la pression sur les serveurs, rentabiliser au mieux les machines, et payer l’électricité du bazar pour autre chose, que les écrans de veilles (et au passage éviter de construire une centrale nucléaire pour alimenter tous les datas centers de paris par exemple).


  • blaz 28 mai 2008 14:16

    en même temps ; on ne "se convertit" pas à l’homosexualité.

    On l’est ou pas.

    De la même manière, qu’on ne "se convertit" pas à l’hétérosexualité.

    On l’est ou pas.

     


  • blaz 27 mai 2008 17:59

    la chine a donc libéré le tibet du joug du clergé.

    Houra alors.

    Par ailleurs, on pourra selon le même système de pensée se dire, que les USA ont libéré l’irak, et que les petits irakiens seront bien content de s’exiler aux USA pour devenir prof.

    Alors allons y pour de bon, libérons l’iran de son infâme théocratie tant qu’à faire.

    Si dnas les faits matériellement les tibétains s’en sortent beaucoup mieux sous domination chinoise que sous domination dalaïque, votre article oublie juste un petit détail dans ce bel et beau récit de libération (à quelques génocides culturels près, mais la chine n’a pas le monopole en ce domaine , l’europe et sa colonisation tenant encore le haut du pavé pour un certain temps).

    L’argument donc que vous oubliez, c’est le droit d’un peuple à disposer de lui-même.

    Peut-être que les tibétains de l’époque préféraient leur théocratie (aussi odieuse a-t-elle l’air avec nos yeux d’occidentaux, mais chacun voit midi à sa porte non ?), peut être qu’ils auraient préféré faire allégeance à l’inde plutot qu’à la chine, peut être qu’ils auraient voulu une démocratie préservant le culte religieux tibétain, ou peut être se seraient-ils tourné vers la chine dans un esprit de partenariat ?

    En l’occurence la chine en "libérant" le tibet ne leur a pas demandé leur avis, pas plus que feu l’URSS "délivrant" l’afghanistan à son époque, pas plus que la france en colonisant le maghreb au nom de sa mission civilisatrice, pas plus que les USA envahissant l’irak au nom de la démocratie et des armes de destruction massive.

    Donc, non la chine n’a pas libéré le tibet. elle l’a bel et bien envahi. Que les tibétains restés sur place y trouve finalement un avantage, tant mieux mais ça ne fera pas passer la chine pour une bienfaitrice du tibet pour autant.

    Par ailleurs, le dalaï lama ne demande pas l’indépendance mais une réelle autonomie pour la province du tibet (incluant la liberté de culte, et l’arrêt de la colonisation étatique par les hans)


  • blaz 25 mars 2008 10:49

    bon alors je suis né en 1980, j’ai aussi grandi avec dorothée. mais je vias faire le rabat-joie : c’est quoi cette chaîne de daube ? Parce que le retour de dorothée, cest quand même pas ce qu’on a fait de plus original pour une nouvelle chaîne TNT ! et pourquoi pas le retour de nicolas et pimprenelle tant qu’on y est ?

    Bon passons sur la qualité des programmes, chacun voit midi à sa porte, ce qui m’énèrve surtout cest que c’est sensé être une chaîne régionale (oui, c’était la condition sine qua non du CSA pour l’attribution de la fréquence).

    Car Paris et l’ile de france sont la seule région à ne pas avoir de chaîne régionale clairement indetifiée (comme TV 8 mont blanc, clermont première etc, même cholet 60 000hab. a sa chaîne locale).

    Quid à paris ? Paris première ? elle n’a rien de locale ? France 3 Ile de France Centre ? une chaine qui est locale de orléans à beaugency en apssant par paris et tours est sans doute un peu diluée.

    Alors une ville de 2 millions d’habitants , centre ville d’une conurbation de 11millions d’habitants mériterait peut être une chaîne locale digne de ce nom, et pas cet erzatz de télé pour nostalgiques des années 80.

    Alors que d’autres chaines vraiment locales étaient sur les rangs (zaléa, tv bocal par exemple) on se retrouve avec la maison de retraite des émissions de jeunesse de notre enfance. Comment IDF1 compte-t-elle justifier son ancrage local ?

    J’avias prévenu que j’allais faire mon rabat-joie.
    Na.


  • blaz 7 mars 2008 19:15

    "Avez-vous remarqué que la délinquance et les conflits mondiaux augmentent proportionnellement à la densité de population"

    je ne suis pas bien sur de cette corrélation. Prenez une ville comme paris (intra muros) vous avez une densité parmi la plus élevée d’europe, pourtant la délinquance y est moindre qu’une ville comme villiers le bel où la densité y est moindre. 

    Autre exemple : Hong kong est la ville la plus dense du monde et pourtant son taux de criminalité est inférieur à celui de dallas qui est une ville très étendue comparée à sa population. 

    Votre assertion me semble bancale à tout le moins.

    cordialement ;







Palmarès



Agoravox.tv