Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1130 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Blé (---.---.---.193) 7 octobre 2015 07:07

    @bdpif@laposte.net

    Ce qui me rappelle Hitler, ce n’est pas Poutine mais le comportement de la troïka vis à vis du peuple grec.

    Ce qui me rappelle Hitler, c’est ce que fait subir l’ Union européenne aux portugais (les riches bien sûr vivent bien), aux espagnols, aux italiens et aux français.

    Ce qui me fait me rappeler Hitler, ce sont toutes ces lois voter par les élus P.S. concernant la surveillance généralisée des français (sauf ceux qui sont du bon coté du manche)

    Ce qui me rappelle Hitler, c’est que le Président de la République française puisse déclarer une guerre sans aucun débat à l’ assemblée, donc devant nos représentants et que mes impôts servent à tuer

    Ce qui me rappelle Hitler, c’est que la sphère bancaire et industrielle des années 30 était de mèche avec lui sans compter les capitalistes made in U S A qui l’ont aidé. Aujourd’hui, les relations entre la sphère bancaire et la sphère du monde des affaires est fusionnelle.

    Ce qui me rappelle Hitler, c’est la main mise des fabricants d’armes et des banquiers sur les principaux média français (Bolloré, Bouygues, Dassault , Drahi, et j’en passe). Tous ces gens là n’ont aucun intérêt à « informer » de manière objective les français.

    Ce qui me rappelle Hitler, c’est ...................................................................... .................................................... à compléter.

  • Blé (---.---.---.189) 6 octobre 2015 19:49

    @Le421

    « Et je rajouterais que cette » machine à fabriquer les pauvres«  n’a jamais eu autant de millionnaires »

    Vous avez raison mais il faut tenir compte d’un petit détail. S’il fallait 100 000 pauvres pour qu’un millionnaire puisse jouir de sa richesse, aujourd’hui, il faut 500 000 de pauvres. Avec l’augmentation de la population, cette machine à fabriquer des pauvres continue son travail.

    La France est riche mais ses populations sont loin de rouler sur l’or. Entre les chômeurs (indemnisés et non indemnisés), les personnes qui touchent le R S A , d’autres encore qui vivent avec des allocations plus que modestes de travailleurs handicapés sans compter les personnes à la retraite qui touchent entre 580€ et 700€ par mois, cela fait quelques millions de français qui tirent le diable par la queue tous les mois. Il y a plus grave, il y a toutes ces personnes qui sont dans la misère, leur énergie est capturée non plus pour vivre mais pour survivre, elles n’ont pas d’autre horizon que de se demander avec quoi elles vont manger demain.

    Les français riches ont l’art et la manière de ne pas voir (ils regardent ailleurs) la pauvreté et encore moins la misère.

     

  • Blé (---.---.---.127) 22 septembre 2015 13:07

    En entendant cette info, je n’ai pas pu m’empêcher de rire (jaune) en pensant au modèle allemand que l’on (les média français) nous vante à longueurs de journées. Bravo le modèle allemand, surtout que l’on peut supposer qu’ils ne sont les seules à tricher.

  • Blé (---.---.---.127) 22 septembre 2015 13:03

    @Doume65

    Mais non, les gens (surtout les lecteurs d’agoravox) ne sont pas bêtes, ils savent faire la différence entre le 1er et le deuxième degré. Ne soyez pas aussi pessimiste.

  • Blé (---.---.---.196) 19 septembre 2015 18:28

    Quand madame Merkel et compagnie ont voulu mettre la Grèce à genou, ils ont fermé les banques.

    Aujourd’hui, ce n’est pas Merkel mais l’état français qui veut mettre à genou les municipalités qui ne sont pas dans les clous (selon Valls et Macron) de l’Union européenne, l’état réduit les crédits aux municipalités sans s’occuper des conséquences.

    Les maires doivent faire des miracles (je pense aux maires de petites communes sinistrées par leur taux de chômeur, etc...) là où l’état ne peut plus rien puisqu’il faut exécuter les ordres de Bruxelles. Les élites politiques n’ont plus aucun pouvoir (ou alors ils ne veulent pas s’en servir). 







Palmarès



Agoravox.tv