Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1123 0
1 mois 0 7 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires

  • Blé (---.---.---.222) 22 février 14:10

    Je pense que Monsieur Asselineau est sincère dans sa démarche mais son discours n’a rien de nouveau.

    Je suis à un âge qui me permet un certain recul par rapport à ce qui se passe actuellement.

    En pleine guerre froide, en 1974 (voir dans les archives) Arlette Laguillet , première candidate à une élection présidentielle,expliquait ce qui allait se passer avec la construction européenne, la dominance étasunienne donc la dominance du pouvoir des banques allait casser toutes les démocraties. Un peu tard monsieur Asselineau pour vous réveiller. Les gauchistes des années 70 étaient licides, sans doute trop lucide puisqu’à cette époque même le P.C n’a pas levé le petit doigt.

    V G E a été élu et l’américanisation des esprits s’est poursuivie à grande vitesse.

  • Blé (---.---.---.148) 8 février 06:56

    Jusqu’où vont-ils aller ces crétins de capitaliste dans leur égoïsme ?

    Le plus ennuyeux, on ne parle jamais de ces assos qui s’organisent pour remettre de la solidarité là où elle avait disparu. La construction de l’ Europe n’a qu’un seul but, enrichir les riches et cela ne peut se faire qu’en « sacrifiant » le plus grand nombre. Nous y sommes, tout simplement. L’Europe a les moyens de nourrir tous les habitants mais les banquiers ne veulent surtout pas du partage des richesses et les élus sont complices de cette dictature de l’argent.

  • Blé (---.---.---.148) 7 février 09:11

    Le capitalisme n’est pas en échec, bien au contraire, le capitalisme le plus dur et le plus sauvage a gagné, il s’est mondialisé avec la complicité des chefs de gouvernements de la majorité des pays occidentaux surtout en Europe. Aux U S A , c’est déjà la norme, les banques décident qui sera le prochain candidat à la présidentielle par le biais de l’argent, les riches (qui représentent quand même qu’une minorité) peuvent donner des $ sans compter pour une campagne électorale pour leur candidat. Je doute qu’un capitaliste bon teint veuille vraiment un système démocratique réel dans leur pays , le modèle de la représentativité par les élus ne gène pas le monde des affaires et encore moins le monde la finance. Les propriétaires industriels et bancaires sont aussi propriétaires des média dominants et/ou à la solde de la classe dominante comme l’est le service public via Radio France et France télévision sans parler des média papiers qui appartiennent à Bouygues ou Dassault. L’élection en France du « Petit » en 2007 (pose quelques problèmes concernant la transparence financière avec l’affair Bettencourt) puis en 2012 avec l’affaire Bygmalion.

    Le temps est venu que les syndicats(sauf la cfdt) s’associent et secouent le cocotier avec les partis de gauche et les mouvements populaires qui luttent contre les abus de pouvoir comme Rémi Fraisse et bien d’autres.
    Il est urgent que les travailleurs puissent s’organiser aussi bien que les possesseurs des outils de production. (industriels, banques, finances, fonds de pension, patronat, MEDEF, CAC40, etc...) mais nos élus s’ils appartiennent à la même planète que les travailleurs, ils ne vivent pas dans le même monde, ceci depuis quelques décennies.

  • Blé (---.---.---.73) 21 janvier 19:00

    Il n’est pas question de croire mais de comprendre l’histoire (qui ne se limite pas à l’occident).

    Le Coran comme la bible a été écrit sur plusieurs siècles. Les sourates se contredisent, au moment d’écrire une histoire qui se transmettait oralement depuis des siècles avec des variantes selon le pays , les scripts ont fait comme dans la bible ce qu’ils ont voulu (surtout dans les traductions).

    L’islam est né beaucoup plus pour une question de pouvoir que pour une question de spiritualité, la croyance concerne la spiritualité, la religion concerne la politique.

  • Blé (---.---.---.158) 20 janvier 06:51

    Onfray à la différence de beaucoup de musulmans en France comme ailleurs a lu le coran, plusieurs traductions faite à travers le temps. Ne pas confondre les sourates avec leurs interprétations. Combien de chrétiens ont-ils lu le coran ? Combien de musulmans à travers le monde ont-ils lu le coran ? Proportionnellement au nombre de musulmans, très très peu.

    Onfray sait de quoi il parle ce qui n’est pas le cas du soit disant journaliste (plutôt un chien de garde de l’idéologie dominante).

    Monsieur Uleski a perdu une occasion de se taire, aboyer avec les chiens comme il le fait n’a jamais fait avancer une quelconque idée.







Palmarès



Agoravox.tv