Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1086 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par Blé (---.---.---.230) 27 février 08:58

    Merci pour votre article, il me met du baume au cœur, je me sens moins isolée. Vous avez raison, à partir du moment où l’on agit juste parce que l’on est un être humain, on devient suspect ou alors on est considéré comme ne valant pas grand chose puisque qu’incapable d’évaluer notre valeur marchande.

  • Par Blé (---.---.---.90) 18 février 08:05

    Je fais parti de cette catégorie de gens que l’on nomme « sénior ».

    Je travaille depuis 1965 et pourtant parce que j’ai élevé des enfants, je travaille encore car élevé des enfants pour le patronat ce n’est pas du travail « rentable ». Je parle de ma place, c’est à dire d’une modeste travailleuse qui espérait à 18 ans en 1968 que le mur de Berlin tombe, que Franco soit renversé, que le Portugal connaisse enfin la démocratie, que les colonels grecs foutent la paix aux grecs, que les S d F trouvent un logement, que les familles aient enfin un logement décent, que le cancer soit éradiqué, que dans les pays du tiers monde les gens mangent à leur faim et ne soient plus sous le joug de petits maîtres qui s’en mettent plein les poches, etc...

    J’écris tout cela pour signifier que nous allons vers une régression sociale et civilisationelle grave en France mais pas seulement. Les étasuniens ont toujours rêver d’avoir la France sous leur coupe (je parle des banquiers) dès les années 1900 et bien nous y sommes, Hollande l’a fait. Bientôt la privatisation des routes nationales en plus des autoroutes va mettre du beurre dans épinards des rentiers.

    Les personnes de mon âge ne sont pas aveugles. Je crains effectivement pour l’avenir de mes petits enfants mais pas seulement je crains pour tous les enfants et petits enfants de France et de l’ Europe qui appartiennent à la classe des travailleurs salariés, artisans petits patrons, etc... .

    Quand les banques gouvernent (comme actuellement), ce sont toutes les populations qui n’ont que leurs bras et leur tête pour vivre qui sont considérés comme « une ressource » au même titre que n’importe quel matière première.

  • Par Blé (---.---.---.108) 19 janvier 12:51

    Je me demande si les hommes politiques en général et les élites politiques en particulier ont un quelconque pouvoir face à la finance, grande ou petite.

    Le P.S. se dit de gauche pour occuper la place, toute la place afin que la gauche, celle qui est née depuis les années 1850 ne puisse avoir un jour le pouvoir.

    Quand est-ce qu’en France un pouvoir d’une gauche digne de ce nom a pu être à la tête du pays ? Il y a eu le front populaire mais les acquis de ce front populaire ne faisaient pas peur aux possédants car 39 arrivait à grands pas et ces messieurs ne connaissaient pas encore de Gaulle qui a tenu parole concernant les avancées sociales pour les travailleurs.

    Aujourd’hui, ceux qui détiennent le pouvoir mettent des marionnettes à la tête de chaque pays (pas seulement en Europe mais dans le monde) et année après année, les rentiers s’enrichissent pendant que les populations se serrent la ceinture.

    Hollande a trahi ceux et celles qui ont votés pour lui comme les élites françaises des années 30 ont trahi la France. 

  • Par Blé (---.---.---.205) 14 janvier 08:41

    Jusqu’à très peu de temps j’ignorais ce qu’est la « quenelle » selon Dieudonné et compagnie.

    Pour moi, la quenelle est un excellent aliment pouvant être faite de plusieurs façons et de l’accommoder selon la région où l’on vit.

    Dieodo ne m’a jamais intéressée par contre je me suis intéressée à un aspect de notre société au niveau d’une propagande des média dominants qui s’accentue de plus en plus. Par ailleurs, en ce moment, les possédants mettent la dernière à un régime qui ne dit pas son nom mais qui ressemble de plus en plus à un régime autoritaire pour ne pas dire un autre mot.

    Faut-il que notre République soit devenue si fragile et notre démocratie inopérante pour qu’un seul individu puisse la mettre en danger ! Nous ne sommes plus en République, tout est bon pour maintenir cette illusion par les oligarques qui tiennent le pays entre leurs mains.

    Aujourd’hui c’est Dieudonné, demain ce sera un ou une autre. Chaque jour je me demande par quoi l’espace médiatique sera occupé, chiens écrasés, inondations, froid, etc... mais jamais par les enquêtes concernant les paradis fiscaux, le prix de revient par tête de pipe des cadeaux faits au CAC40 au MEDEF, aux banques, jamais par les conflits d’intérêts entre les élus et les intérêts privés, etc..., sauf de temps en temps , toujours maintenir l’illusion que nous sommes dans une république et en démocratie.

  • Par Blé (---.---.---.154) 24 décembre 2013 06:49

    Vincenot, un auteur qui a écrit « Le pape des escargots », lecture qui nous aide à remonter le morale quand on l’a dans les chaussettes. Mais qui connait cet auteur en 2013 ? Certainement pas les enseignants, c’est bien dommage. Les ados auraient tout à gagner à lire « Le maître des abeilles ».







Palmarès