• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

BLN

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • BLN 30 août 2007 15:56

    On oublie parfois que la santé et l’accessibilité aux produits se sont améliorées dans les pays occidentaux. Manger un steak frites aujourd’hui nous parait simple et normal, et pourtant fut un temps cela représentait un repas de luxe ou d’anniversaire, si l’on en croit nos parents ou grand parents.

    Je ne pense pas que la solution soit de s’éloigner de tels produits et de se rapprocher de tels autres. Manger un hamburger de temps en temps n’a rien de mal, manger que des légumes n’est pas forcément très sain. Ce n’est pas parce qu’on prend du beurre omega x ou y, des yaourts 0%, ou de l’huile d’olive qu’on sera en meilleure santé. D’ailleurs, certains vont manger deux fois plus sous pretexte que leurs produits sont allégés, ce qui n’est pas très cohérent. L’excès quelque qu’il soit peut être poison. Il faut manger de tout, en quantité raisonnable, diversifier les repas, sans forcément d’aliments interdits, l’idéal étant de compléter avec une activité physique. Chacun a ses préférences, et tout le monde n’est pas forcément épanoui en mangeant des repas « diététiques » (Mais que veut dire une alimentation diététique ? une alimentation végétarienne ? une alimentation sans protéine ? ...). S’interdire alors des aliments, c’est la meilleure façon d’être frustré et de compenser derrière. D’où la mode des régimes et des effets yoyo. Bien sûr certains n’ont pas le temps de cuisiner, mais peuvent faire alors un effort le week end par exemple, et puis essayer de changer ses repas : une fois sandwich, une fois resto, une fois pizza, une fois salade dans une brasserie, etc. (Dans les fast food, on peut trouver une salade composée).

    N’oublions pas non plus que manger nous fait vivre, et participe à notre bien être. Le but n’est pas de se goinfrer, mais de se faire plaisir sans abuser et surtout rester soi même. Avoir 20kg de trop, cela nécessite une prise en charge, mais avoir 3kg de trop et quelques rondeurs n’est pas dramatique en soi et si cela permet d’être plus heureux au lieu de se priver...







Palmarès