• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

borromee

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • borromee 13 mai 2011 08:01

    Merci Trineor de votre analyse qui a le mérite d’être éclairante, pédagogique et enthousiasmante.
    et cela mérite d’être valorisé - Vous serait-il possible de me contacter borromee14@yahoo.fr

    Par ailleurs, voici une déclaration de Nicolas Hulot hier dans sa campagne qui prouve que l’on peut comme il dit « inverser les regards »

    « La finalité d’une entreprise doit être la finalité sociale »

    Après la présentation de plusieurs projets d’économie solidaire locaux, Nicolas Hulot a souligné qu’il souhaitait « apporter la reconnaissance à ceux qui incarnent déjà le changement, qu’on cesse de considérer cela comme quelque chose de marginal ». Selon lui, « le profit peut rester un moyen d’avancer mais il faut faire en sorte que la finalité d’une entreprise soit la finalité sociale » et non plus le profit.



  • borromee 27 octobre 2009 07:13

    MERCI MERCI pour ce magnifique message. j’ai aussi été bouleversée par ce film qui fait appel à notre humanité, la vraie.
    ce film m’a aussi permis de faire un vrai débat de fond avec ma famille et mes amis, et de prendre des décisions, ensemble

    je suis déçue que tant de personnes critiquent le film sans l’avoir vu
    c’est vrai qu’il nous met face à notre réalité - mais n’est ce pas la première marche pour prendre nos responsabilités, vraiment



  • borromee 13 septembre 2009 09:21

    Ce qui est sûr en vous lisant c’est que la critique est bien facile... et que celui qui agit pour faire bouger les choses - s’expose à votre critique.
    ce qu’il fait n’est pas parfait... mais qui est parfait ??????
    ne serait-il pas plus efficace de mettre votre énergie à nous dire ce que VOUS vous faites pour changer le monde. cela donnera des idées. Le temps est-il encore à la division ?

    Antoine propose de contraindre les industriels - c’est tout à fait juste et déjà ce qui est fait... mais les industriels bougeront vraiment si les utilisateurs finaux que nous sommes choisissent de préférer ceux qui polluent moins (donc ceux qui leur couteront le moins en taxe carbone...). c’est une sorte de cercle vertueux... ce n’est sûrement pas la panacée... mais cela mérite peut-être d’être tenté







Palmarès