Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Bougainville

Bougainville

Je me pose des questions,
Je partage ces questions,
Et je discute avec vous sur nos points de vue.

Tableau de bord

  • Premier article le 22/01/2013
  • Modérateur depuis le 02/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 22 232
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 21 16 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0








Derniers commentaires

  • Par Bougainville (---.---.---.56) 18 février 2013 12:37
    Bougainville

    De la jalousie, la bonne blague smiley

  • Par Bougainville (---.---.---.42) 11 février 2013 20:33
    Bougainville

    Faudrait être hypocrite pour dire « je ne regarde pas la télévision » et suffit de lire la suite de la phrase pour comprendre.

  • Par Bougainville (---.---.---.56) 8 février 2013 12:31
    Bougainville

    Elle a écrit « AE 911 »


    On dirait une complotiste, mais oh chut j’ai rien dit.

  • Par Bougainville (---.---.---.56) 5 février 2013 11:35
    Bougainville

    Je pense plutôt qu’il faille s’investir dans le Français, l’esperanto est une langue à mon avis qui n’a pas de futur au contraire du français qui peut avoir sa place dans le monde (173,2 millions de francophones dans le monde)

  • Par Bougainville (---.---.---.57) 4 février 2013 20:24
    Bougainville

    « Proudhon, n’était pas contre le communisme, qui n’ existait nulle part que ce soit comme mouvement politique ou comme mode de production. »

    Bien sûr, moi je dis qu’il a été visionnaire, je dis que Marx lui n’a pas vu que sa superbe idée du « communisme » allait être détourné pour créer l’URSS. Proudhon a bien montré dans ses livres le danger qui surviendrait, si les idées de Marx même dévoyées se concrétisaient politiquement. Proudhon a très bien compris que le communisme, c’est la perte de liberté des individus au profit d’une « collective égalitaire » mais où il n’y a aucune place à la liberté d’entreprendre. Je ne comprend pas cette haine de Proudhon, vous réduisez sa vision à un collaborateur qui aurait été toléré par la bourgeoisie. 

    « Comme c’ est facile de faire des arguments d’ autorité, en citant un bonhomme qui n’ a été que nuisible à l’émancipation des peuples, pour le plus grand bénéfice des réaccionnaires ». 

    Le proudhonisme comme tous les autres mouvements tel que le saint simonisme par exemple ont inspiré des socialistes comme Sorel , Jaurès ah mais vous le trouvez lui aussi peux-être vendu au capitalisme internationale. Réduire Proudhon à un collabo, ça montre juste une énorme erreur au moins aussi énorme que de chasser tous les « soi-disant bourgeois » si demain c’est le communisme qui s’installe, vous jetterez les gens qui pensent comme Proudhon en prison parce qu’ils seraient des traitres ? 

    « Comment pouvez vous dire « historiquement », puisque le communisme n’ a encore jamais existé sous forme moderne. »

    Utopie, ça vous dit quelque chose ?, l’histoire a largement montré que le communisme a été un échec même si ces échecs ne représentent pas votre application parfaite de l’idée de communisme. Cet échec en Russie prouve juste que demain si quelqu’un se revendique du communisme et le met en place, il se passera la même chose qu’en URSS mais déguisé. 

    « Pas les Proudhommistes, ni les anarchistes, ni les trotskistes et encorde moins les soi disant socialistes qui depuis toujours sont opposés à toute idée de réformes révolutionnaires, et donc de socialisme. N’est ce pas hollande qui obéit à l’ Oligarchie ? »

    Ils s’y sont opposés et ils avaient bien raison, car comme je l’ai dit plus haut, l’idée de Marx a été utilisé pour aliéner les peuples. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Et ne le comparez pas au socialisme de maintenant qui se veut sociale-démocrate et donc libéral, il n’y a qu’a voir Cahuzac dire que pour lui la lutte des classes « il n’y a jamais cru ». Vous vous sentez communiste, je pense plus socialiste (pas comme le ps actuel) et donc socialement possible dans un monde dominé par le capitalisme. Le communisme est une belle utopie dans un monde ou personne ne voudrait gagner plus que l’autre .







Palmarès