• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

victor waknine

victor waknine

consultant en stratégie et management de la performance éthique et responsable des entreprises et organisations, ancien PDG dans des grands groupes du CAC 40. Fondateur du site alloboulotbobo et créateur de l’IBET, Indice de Bien Etre au Travail.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2010
  • Modérateur depuis le 12/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 22 114
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 0 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • victor waknine victor waknine 22 juillet 2011 11:51

    Malraux disait « Mal nommer c’est rajouter aux malheurs du monde »

    Oui Guillaume il y a plus à faire car la cause primordiale est l’effondrement des valeurs devant l’unique critère de gestion financière.

    Mais cela dépasse les acteurs des RPS et il n’y a que le combat politique nouveau qui reste un lointain espoir.

    Pour ma aprt je me bats déjà pour ne pas mettre le mot prévention à tous les étages.

    le niveau 2 est de l’accompagnement
    le niveau 3 est de l’intervention
    seul le niveau relève de la prévention

    allez dire à une gouvernance bon c’est bien vous vous êtes enfin attaqué aux causes premières cela va améliorer les RPS et lui dire en même temps, mais pour faire mieux il faut solliciter le pouvoir politici financier.

    Il vous répondra que beaucoup d’entre fassent au moins comme moi.



  • victor waknine victor waknine 15 décembre 2010 15:33

    merci pour tous ces posts, afin d’en savoir plus je vous recommandes de consulter www.rupertconsulting.com qui a développé une analyse de l’état d’esprit pour confronter la perception (des indicateurs virtuels) aux aspirations des individus dans les organisations



  • victor waknine victor waknine 24 octobre 2010 19:49

    Lordon est dans le vrai, d’ailleurs ils vont découvrir leur déconfiture sur les LBO dont la faillite s’annonce (7000 Milliards de $ au niveau mondial) et les fonds de pension représente 60% de ces montants, ils n’auront plus d’yeux pour pleurer les pauvres.

    La stratégie qui se développe est en 3 temps :

    *On passe en force ans parler du pb de l’emploi sur les 4 niveaux de flux cités plus haut, on polarise le débat sur nous au moins on pense au sauvetage du système
    *2é étape on sort Borloo qui tout mielleux nous dit qu’après cette couleuvre on va s’occuper des jeunes (1er flux) et des séniors (4é flux) cad, comme Pôle Emploi va payer les mecs qui virés à 50 ans et après leurs 3 années de chomedue, vont pendant 14 ans chercher du travail avec le RSA pour faire la soudure et toucher à leur retraite le min veillesse qui est de toutes façons la seule variable introduite dans leurs calculs après avouir rasé tout le monde.

    3é étape , on sort les AXA et companies qui vont avec des mutualistes bon teint genre socialos, vont pondre un petit cocktail de capi du style 2/ répartition , 1/3 capi pour dynamiser votre retraite.

    Cela se finira dans les poches des intermédiaires qui se gavent avant de reverser la misère sans compter leurs déconvenues sur les produits investis spéculatifs pardi.

    mais la ou s’est très fort et je rejoins Lordon, c’est que les mecs ils vont se défoncer dans le salariat cat ils y auront mis leur épargne par la CAPI et la boucle est bouclée sur la financiarisation « avant, pendant, après »

    Pour les contrer il faut investir dans la pierre et l’or genre machine arrière, cracher sur leurs produits mutualisés genre sicav et acheter du studio et du terrain, surtout ne pas leur filer votre blé contre du papier , c’est la le danger.
    Viser une contrepartie béton mieux que l’emprunt d’état , du béton, du béton, du béton , on les aura avec du béton.



  • victor waknine victor waknine 24 octobre 2010 15:10

    Petit point d’étape pour nombre d’entre vous :
    1* pour tous ceux qui mettent une étiquette facile sur l’habit du moine, un consultant en stratégie et management ex PDG viré par la grand méchant système libéral, cela donne parfois à sourire et froid dans le dos. Nous luttons tous pour une relative éthique sociale pour ne pas tomber avec facilité sur des jugements au faciès , l’homme est bien plus complexe que sa fonction heureusement, la culture, l’histoire et les relations et expériences humaines l’enrichissent perpétuellement. La fonction en outre ne désigne pas la vérité loin s’en faut cela serait d’un triste...

    2* a ce propos le fond du sujet que je travaille est justement d’alerter sur cette mutation qui a rendu les individus , objets et qui donc sont pilotés par les indicateurs de gestion et des sondages sans tenir compte de leurs vies émotionnelles et d’ordre/désordres de la vie des organisations qui interpelle le hasard dans son tréfond.

    Mon propos est de rajouter une dimension sociale au système économique basée sur : Bien Etre, Confiance, Etat d’Esprit et Qualité de Vie au Travail dont la quantification se ferait par la règle et la convention entre les parties prenantes internes.
    Passer d’une gouvernance économique à une gouvernance socio économique.

    3* à titre d’exemple, Cameron le conservateur anglais , va supprimer 490000 emplois publics sous l’autel de la bonne gestion financière, il fait donc bonne figure aux agences de notation pour pouvoir emprunter et rassurer les marchés financiers, il se comporte en Business Decision Manager.
     Statistiquement si on joue avec leurs règles il va générer pas moins de 2000 suicides dont on ne calcule pas bien sur le côut astronomique de diffusion dans la population en termes de perte de confiance, déprime etc ; C’est comme si on pouvait simuler les transformations positives dues aux suicides chez France Telecom et les décisions importantes qui en découlèrent sur la prévention obligatoire des RPS dans les entreprises, « un mal pour un bien ».

    Au lieu de cela, si le gouvernement anglais (c’est valable pour les autres) décidait d’analyser de façon systémique la situation globale, désindustrialisation et privatisation des services publics des années Thatcher qui ont amené le pays dans cette situation .
    Fustiger les emplois publics en boucs émissaires cela reviens à dire :« Vous les libéraux du marché financier dogmatique, on a déjà fait beaucoup pour vous, cela n’a rien donné , c’est pire, mais comme on ne peut pas renier ce qui a été fait par les anciens conservateurs, on va taper là ou c’est possible, les services publics ; Et svp créez nous un peu d’emplois pour ces miséreux ».

    En conclusions c’est par la coexistence des 2 systèmes forts, liberté d’entreprendre d’un côté et services et entreprises publiques de l’autre qu’un équilibre socio économioque est possible.
    La loi du marché a failli aussi, comme le socialisme et le communisme, l’utopie est de croire pouvoir piloter le hasard etb le futur au lieu de s’y adapter avec humilité en gardant des grands principes démocratiques et sociaux tout en renforçant le dialogue social et la représentativité dans les organisations au niveau de la gouvernance.



  • victor waknine victor waknine 20 octobre 2010 14:37

    avant de vous en prendre au consultant vérifier d’abord ce qu’il propose www.mozartconsulting.fr cela s« appelle de l’éthique même sur ago il n’est pas interdit d’en avoir.
    Votre consultant a aussi été PDG donc c’est un exploiteur, il est né au Maroc, donc ...il habite les beaux quartiers donc...

    Et au fait vous en pensez quoi du fond de l’article ? car votre consultant lui avance à visage découvert , il annonce tout son nom, son métier d’auj et d’hier et sa vision citoyenne.

    Un conseil gratuit : »Ce que l’on fait est différent de que l’on est"
    vous êtes qui vous ? et vous faites quoi ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Société Emploi Retraites






Palmarès