• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bravecounass

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 21 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • bravecounass 16 juin 2011 16:45

    Je crois que vous avez manqué un élément de la réflexion, il ne s’agit pas de légaliser pour faciliter l’usage de la drogue mais de mettre fin à une répression hypocrite qui ne fait qu’alimenter violences et clivage au sein de la société. Peut être avez vous connaissance des conséquences qu’a eu la prohibition de l’alcool aux US. Je vous ferez également remarquer que les gens qui prônent une telle solution n’ont pas trop la tête du joyeux Hippie.

    Quant à programmer stoned, le fait que vous n’en soyez pas capable ne rend pas la chose impossible pour autant, loin de là. Je fréquente des gens qui passent certaines de leurs nuits à pondre du code, pétard au bec. Tout dépend de la part de créativité et d’imagination que requiers le programme, et de votre implication.

  • bravecounass 7 juin 2011 14:17

    Merci, ce genre d’article remonte le niveau de ce site sur lequel la prose de qualité est aussi rare que la vertu en politique.


  • bravecounass 18 avril 2011 19:38

    L’apogée d’une civilisation, quelques 2500 ans depuis Socrate et le résultat laisse sans voix.


  • bravecounass 18 avril 2011 19:29

    Un texte fondateur.


  • bravecounass 23 février 2011 15:29

    En théorie, je suis d’accord avec vous. Cependant ce que vous me présentez c’est une rhétorique de gestionnaire. Faire tourner la machine nécessite une gestion cohérente avec des objectifs clairs, donc des priorités etc.. Nous somme d’accord.

    Mais je pense que la problématique à laquelle nous somme confrontés va bien au delà d’un problème de gestion, c’est un problème de dynamique des systèmes (je vous conseille à ce propos fortement de lire Morin ou Bateson).
    Je pense, et suis loin d’être le seul, que certaines variables ont dépassé les fourchettes qui garantissait au système sa propriété homéostatique (quoi qu’on puisse se demander s’il ne l’a jamais été). Nous somme maintenant entré dans une phase de feedback positif (d’emballement / de cercle vicieux) que nous ne pourrons compenser longtemps en jouant sur les quelques variables qui restent « maîtrisables » (les coûts et les recettes les sont il vraiment ?, je n’en suis pas si sûr). D’autant plus que cela nécessite une compréhension fine des mécanismes à l’oeuvre (qui a anticipé les évènements dans le monde arabe ?) et une capacité de décision / d’application rapide et efficace (aaah l’Europe...)
    Bref je reste persuadé, passez moi l’expression, qu’on va se planter, sévèrement même.
    Puissiez vous avoir raison et moi tort.






Palmarès