• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

brusyl

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • brusyl 10 février 2010 13:50

     Pour une autre conception de la politique !

    Depuis plus d’un an, j’avais avec bien d’autres militants, commencé une réflexion sur le devenir du Modem.

    La construction effective d’une nouvelle force politique citoyenne, qui travaillerait sur un programme qui s’opposerait à celui de la droite actuelle.
    Des citoyens de différentes sensibilités politiques ou plus important sans affiliation aucune, de tous âges et origines sociales, se sont réunis et ont défini un axe incontournable pour enfin faire changer radicalement les « lignes politiques » en brisant ce mur antique gauche vs. Droite.
    Pour réussir à construire une nouvelle donne politique en région et au-delà, nous avons pensé qu’ une étape incontournable passe par la conjugaison pragmatique des idées portées par le Mouvement Démocrate avec celles des Socialistes.
    Ce travail je l’ai toujours défendu publiquement en réunion ou dans la succession d’articles publiés dans la presse ou dans les blogs « informés »  

    Lors du congrès du Modem d’ ARRAS, Ségolène Royal s’est très solennellement impliquée dans cette voie en annonçant qu’elle offrait 5 places éligibles au Modem s’il acceptait de se coaliser avec elle aux régionales. La Présidente du PS Madame AUBRY n’y voyait aucun problème mais M. Bayrou y opposa un « veto » formel, en menaçant d’exclusion tous militants osant passer ce « Rubicon » politique.

    C’est pourtant ce qu’ont fait dans le 17 les amis de Monsieur Blanc, que nous avons immédiatement rejoint sans état d’âme.
    Vendredi dernier j’ai tenu une conférence de presse, en tant que leader, pour présenter la liste du Modem 86 de soutien à une coalition avec Mme Royal. Dix neuf personnes (dont les ¾ des dirigeants du Modem Vienne) me suivent pour continuer le combat contre les amis de M Sarkozy en étroite intelligence avec la Présidente actuelle de notre région

    Nous voyions dans cette coalition PS/MODEM en Poitou-Charentes le laboratoire d’expérimentation d’un « Arc Républicain » unissant tous les démocrates allant des Gaullistes jusqu’aux forces de gauche, seul capable de proposer en 2012 un projet de société pouvant abattre la droite qui nous gouverne actuellement et posant des limites à l’hégémonie du capitalisme financier inégalitaire et mortifère destructeur de la dignité humaine et des liens de solidarité sociale.
     
    Après de nombreuses réunions et rencontres avec les responsables de la liste Royal, des négociations pas « très catholiques » nous ont été imposées pour réviser à la baisse le nombre de place sur la liste de coalition pour passer de 5 à 3 ou 2.

    Ce recul me pose deux questions :

    1) il est fondé sur la lecture de sondages éphémères, preuve d’une politique à vue, négation d’une vision structurée et originale d’un « avenir tant désiré ». Or c’est bien cette conception de la politique « à vue » qui éloigne nos compatriotes des urnes et disqualifie les responsables politiques.
    2) ce revirement est comparable au discours de notre Président de la République qui promet beaucoup et ne réalise que peu.

    A ces tractations déplacées et fondées sur une vision purement « sondagiaire » de la politique, je m’inquiète de la réalité de la volonté des leaders politique de vraiment vouloir faire « bouger les lignes « pour aider nos concitoyens a affronter les défis du XXI.
    Cette vision très proche de celle des amis du sarkosisme est préoccupante pour un avenir politique que je ne désire pas !

    Pour nous une parole est une parole. Surtout lorsqu’elle est donnée et répétée publiquement devant des millions de témoins.

    Le monde politique d’ici et maintenant en région Poitou-Charentes pour nos compatriotes ne doit pas se construire sur des promesses non tenues, cela finirait pas donner raison à M Bussereau, qui fit une remarque historique au sujet des Algériens (et de leur famille) exploités et sacrifiés par la France lors de la Guerre d’Algérie.

    Madame Royal, Madame la Présidente, tenez votre parole donnée !

      Léopold BRUGEROLLE

      Tête de Liste
      Liste MoDem Vienne de soutien à une coalition avec Madame S Royale
      Pour les élections régionales de mars 2010







Palmarès