• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Cadre Modele

Curieux et passionné par l’innovation pédagogique et les performances collectives, ma connaissance du travail temporaire et mon gout pour l’efficacité m’ont permis de devenir un spécialiste de la formation et du management. Avec 10 ans d’expériences dans la formation initiale (ENACTT) et la formation continue (Microsoft France, Club Med, Atos Origin, Formaprisme). Je mets mes compétences au service de tous les salariés de l’intérim au sein de Fortempo dont je suis le fondateur.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Cadre Modele 24 février 2009 07:57

    Didier,

    Votre article nous permet de mieux comprendre le fonctionnement du DIF et d’identifier les freins à son déploiement.

    Pour autant, en lisant votre conclusion, j’ai l’impression de lire la conclusion d’un assisté qui attend l’aide de l’état.

    La crise que vous évoquez nous permet de comprendre que nous n’avons plus les bons outils et que l’état providence a besoin de deniers pour garantir un accès égalitaire à la formation.

    Parmi les plus de 47 000 professionnels de la formation, nombreux sont ceux qui proposent des tarifs de formation en correspondance avec les budgets de toutes les entreprises.

    "La balle est dans le camp des pouvoirs publics qui ne peuvent remettre à plus tard l’indispensable sécurisation professionnelle et son corollaire : le déploiement généralisé du droit à la formation des travailleurs."

    La balle est dans le camp des dirigeants et des salariés qui peuvent choisir d’autres solutions de formation.

    Chacun crée son avenir et développe son pouvoir d’apprendre. Nous sommes des adultes.

    Pour ceux qui continue de geindre sur le passé, le pôle emploi vous tend les bras.



  • Cadre Modele 19 août 2007 15:25

    Article qui a une belle construction logique. Je vous pose juste quelques questions : L’intérim est présenté comme un pis-aller, les intérimaires interrogées sont satisfaits de ce mode de vie (Cf Regard sur l’intérim http://interim.over-blog.com/article-2426958.html) Tout le monde souhaite-t-il un CDI ?

    Effectivement, la mobilité est incontournable, j’ai toujours considéré les voyages comme enrichissants.

    Des modes vies différents peuvent coexister.



  • Cadre Modele 14 août 2007 13:08

    Tant je partage globalement votre avis, tant je suis plus réservé sur votre analyse sur le travail temporaire.

    L’intérim : Retour à l’emploi ou précarité accrue ?

    Cet acteur de plus en plus incontournable pour un premier ou un dernier emploi permet à plus de 2 millions de personnes de travailler sur une durée jugée toujours trop courte. Plus de 3% des actifs en France.

    Que recherchons-nous ? Une rémunération (salaire interim + indemnités chômage) Un logement (Locapass) Une mutuelle santé (Fasttmut) Des avantages sociaux (Formation, Bourses d’études et de vacances, action sociale)

    Les contreparties ? La mobilité L’adaptabilité La ponctualité Le professionnalisme

    Les dérives ? Les questions de l’accueil, d’organisation, de recrutement et de fidélisation.

    Des progrès sont à réaliser, des progrès sont réalisés chaque jour.







Palmarès