• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Kakapo

Kakapo

Strigops habroptilus
« Tout ce que les communistes vous ont dit du communisme était faux, mais tout ce qu’ils vous ont dit du capitalisme était vrai. »
Proverbe russe

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 221 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Kakapo Kakapo 24 octobre 2014 14:58

    Bonjour Hervépasgrav,
    Je suis bien conscient que s’il n’y avait que des gens comme moi, jamais rien ne changerait. La vie est une perpétuelle lutte, il ne faut jamais rien lâcher, mais ça use, ça use...
    En tout cas, merci de vos réponses.



  • Kakapo Kakapo 24 octobre 2014 12:34

    Oui, nos maitres disposent d’un formidable instrument qui est en même temps un moteur et un gouvernail. L’argent et le pouvoir leur permet d’être très très réactifs. Ils en tirent une puissante motivation et ont un but clairement défini. Ils ne sont pas seulement dans l’analyse ou la critique, ils agissent concrètement. Le capitalisme est une religion, leur dieu est l’argent. Ce pas seulement une formule, c’est beaucoup plus profond que cela. Nous ne disposons de rien de tout ça, juste le nombre et ce n’est pas suffisant. La philosophie et le monde des idées ne sont que des laboratoires ou puiser quelques idées mais cela ne suffit pas (cf : les 2 intellectuels assis et le con qui marche). Il faut un but clair et précis, des moyens d’agir et une énorme détermination, comme dans une guerre (l’utilisation de la force et de la violence primaire, ne mène qu’à l’échec, pour nous).
    La liberté nous fait peur, suppose de se responsabiliser. Elle exige un travail de chaque instant. C’est tellement plus simple de se décharger de ce fardeau.
    Il ne reste qu’à essayer de résister au quotidien à petite échelle, ne plus entrer dans leur jeu autant que faire se peut.



  • Kakapo Kakapo 24 octobre 2014 03:38

    Je suis personnellement très pessimiste. Les idéologies, les systèmes, les organisations ne sont que des moyens qu’ont les dominants de monopoliser l’argent, le pouvoir, la gloire, de posséder les partenaires sexuels les plus convoités, et de pouvoir en jouir avec le moins de contraintes possibles (en réalité, ils sont tout autant aliénés que nous). C’est la nature animale de l’humain, la culture ne peut que très modestement en modérer les effets.
    La forme que ces moyens prennent n’a pas d’importance, seul compte de trouver le moyen le plus efficace : le capitalisme, depuis un moment déjà. S’ils venaient à trouver mieux, ils s’en débarrasseraient sans aucun regret. Ce sont ces dominants (ou d’autres) qui décideront quand l’heure du capitalisme aura sonné et très probablement pour le remplacer par quel que chose de pire : encore plus aliénant et d’autant plus inhumain que son vernis d’humanité sera éclatant. Le progrès, quoi.
     Bref, vous l’avez compris, j’ai baissé les bras, je n’y crois plus, mais en même temps quelques infimes raisons d’espérer (là est toute la perversité du système). Ce que je peux en penser tout le monde s’en fout, mais j’avais le besoin de l’exprimer, peut-être quelqu’un me montrera que je me trompe.
    Que l’on soit d’accord avec l’article ou pas (je ne suis plutôt pas en désaccord), sujet intéressant et qui invite à la réflexion. Merci à l’auteur.





  • Kakapo Kakapo 21 mars 2012 15:09

    Çà commence quand même à faire beaucoup :
    -attentats en période électorale de 1980 à 86
    -libération des otages du Liban en 1986
    -grotte d’Ouvéa en 1988
    -Mitterrand qui choisit son successeur en 1995
    -tuerie de Nanterre en 2002 (2002, un très grand cru)
    -le pépé pédophile qui émeut toute la France toujours en 2002
    -émeutes en banlieue en 2005 (début de l’ascension d’un sombre individu, proche ou issu de l’extrême droite, vu le pedigree de ceux qui gravitent autour).
    -émeutes de la gare du Nord 2007
    ( liste non exhaustive)
    Aux USA : La surprise d’octobre

    L’assassinat de Georges Besse est un cas d’école, de la manipulation terroriste.

    Depuis Edward Bernays on sait que pour diriger (manipuler) le troupeau de bétail humain (nous), il ne faut pas utiliser la raison mais l’émotion.
    Citations d’Edward Bernays :
    -" La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays.« Propaganda
    - »La propagande moderne désigne un effort cohérent et de longue haleine pour susciter ou infléchir des événements dans l’objectif d’influencer les rapports du grand public avec une entreprise, une idée ou un groupe.« 
    - »La propagande ne cessera jamais d’exister. Les esprits intellectuels doivent comprendre qu’elle leur offre l’outil moderne dont ils doivent se saisir à des fins productives, pour créer de l’ordre à partir du chaos.« 

    Ces »coups d’états democratiques" débutent avec la révolution conservatrice.
    Vous n’en avez pas marre de vous faire entuber, à chaque élection.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès