• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Kalistaine 22 juillet 2010 16:53

    Cher monsieur,

    je prends la MHD tout à fait au sérieux dans les limites définies dans ma précédente remarque, et ce sont des applications tout ce qu’il y a de sérieuses :

    - Amélioration du rendement de générateurs électriques, permettant de convertir plus efficacement une énergie (fossile, nucléaire, « hydrolique », éolienne) en électricité

    - Amélioration de la pénétration dans un milieu d’un véhicule marin (et espérons le un jour aérien, voir spatial), et donc possibilité à terme, si la recherche avance suffisamment de réduire la consommation des dits véhicules.

    - Recherches sur les hautes énergies et étude de la fusion nucléaire.

    Donc dans une certaine mesure les applications de la MHD permettent d’optimiser la transformation de l’énergie, et permettrons peut-être un jour d’économiser de l’énergie sur la propulsion de véhicules.

    C’est ce que disent les documents joint en lien à votre article, et cela m’intéresse, même si ce est une piste encore jalonnée de nombreux obstacles théoriques et techniques (et non occultée par un sombre complot étatique. L’équipe du Yamato 1, explique bien dans un des liens que vous donnez qu’il y a encore des progrès à faire dans plusieurs domaines avant d’envisager une utilisation réelle, de même l’article du lema mentionne que ce système de propulsion est pour l’instant « moins efficace » que les système de propulsion classiques).

    La seule chose que je soutient est que la MHD n’est pas une énergie (jusqu’à preuve du contraire, preuve qui n’apparait dans aucun des documents que vous citez en lien). Libre à vous de persister a soutenir un titre qui induit vos lecteurs en erreur et de rester ancré dans vos certitudes.

    Quand on me fait remarquer mes erreurs je corrige mon propos, ou le clarifie, et j’en profite pour étudier mes idées à la lumière du doute et progresser dans ma pensée. Et je remercie mon contradicteur au lieu de l’inviter à « retourner au bac à sable » (remarque puérilisante qui en dit beaucoup sur la profondeur de vue, la capcité d’auto-critique et la tolérance aux idées des autres de celui qui l’emploie).

    J’espérai un échange d’arguments permettant de clarifier votre propos à mon usage et celui de vos autres lecteurs. Je suis déçu.

    Cdlt, Calystene.

    [Troll ON]
    Je reviendrai donc au mode sarcastique (a titre de catharsis pour la frustration de me heurter à un mur)  :

    (sur lequelle vous pourrez gloser à loisir, et ainsi vite oublier que j’ai cherché sincèrement à faire avancer le débat, vous voyez je suis plein d’attention, je vous laisse à votre auto-satisfaction puisqu’elle vous rend heureux) :

    Je vous félicite d’avoir découvert une nouvelle énergie qui avait échappé à Laplace, Tesla, Levetov, Schumann, Petit, Sakharov, Kulsrud, Rice, Way, Friedman, Bruno, Cyysz, Murthy, Meessen, etc... Tous savants qui ont travaillé sur le sujet et n’ont pas vu ce que vous y avez découvert
    [Troll OFF]



  • Kalistaine 22 juillet 2010 10:07

    Monsieur Cabanel
    ce n’est pas bien,

    vous réclamez une argumentation a vos contradicteur, mais vous en êtes incapable d’y faire face...

    C’est justement parce que je pratique le doute comme recherche de la vérité (le doute tel que décrit par ALAIN, plutot que DESCARTE) que je ne prends pas vos affirmations pour argent comptant.

    J’attends toujours vos preuve pour être convaincu...



  • Kalistaine 22 juillet 2010 09:25

    Monsieur je ne dit pas que la MHD n’est pas un domaine scientifique ni qu’il est dépourvu d’intérêt, je dis simplement que vote titre et votre accroche :

    « MHD l’energie cachée du futur
    Il existe pourtant une autre énergie, même si elle reste relativement confidentielle : la « MHD » (magnétohydrodynamique). »

    sont faux. Comme votre première réponse à vos contradicteur est « vous n’avez pas lu les liens », je lis tous les liens et je les commentes un a un : aucun de ces liens ne soutient vos affirmations.

    Vous me dites maintenant que je contredit « Laplace, Tesla, Levetov, Schumann, Petit, Sakharov, Kulsrud, Rice, Way, Friedman, Bruno, Cyysz, Murthy, Meessen, ... »,

    Mais aucun de ces savants ne soutient votre affirmation (ou alors il manque le lien^^), le manteau de l’autorité ne tient pas...

    Et oui, j’ai lu les liens, d’ou il ressort que le principe MHD intervient :
    - dans des générateurs convertissant en électricité une énergie nucléaires ou fossile.
    - dans la conception de moteur et systèmes de propulsion alimentés par de puissantes sources électriques.
    - en recherche sur les hautes énergies dans le but avoué de produire de l’énergie par fusion nucléaire, dans des installations également extrêmement gourmandes en énergie.
    Ce n’est en aucun cas un énergie.

    Donnez moi UN lien qui prouve qu’un dispositif MHD peut constituer une SOURCE d’énergie.

    Je souligne également qu’une bonne partie de liens sont sans rapport avec votre article sur la MHD (ce qu’il est difficile de réfuter quand on les a lus).

    Je suis chagriné qu’a une réponse argumentée de quelqu’un qui a pris la peine de lire chacun de vos liens, vous ne sachiez répondre que par l’affirmation péremptoire, le manteau de l’autorité et l’invective.

    Cdlt, Calystene.

    PS : vous ne m’avez toujours pas dit quel rapport l’article « MAGNETIZED TURBULENT DYNAMOS IN PROTOGALAXIES » peut avoir avec la phrase « En 1958, le physicien de l’université de Princeton, Russell M. Kulsrud évoquait la MHD afin de détourner les gaz chauds générés par les appareils plongeant dans l’atmosphère. » (Phrase que je ne conteste absolument pas, je m’interroge juste sur le rapport de l’article avec cette phrase).



  • Kalistaine 21 juillet 2010 17:25

    21. (le « sous marin ») : Il ne s’agit pas d’un sous marin mais du bateau expérimental Yamato 1, bateau électrique avec un moteur MHD, l’électricité étant fournie par des générateur DIESEL, comme le prouve le lien que vous donnez. Ce bateau expérimental évoqué dans le lien 3 (l’article du lema) nécessite de plus un plein d’hydrogène liquide pour garder son moteur à température supra-conductrice. Je ne vois aucune mention des 400 km/h annoncé (mais j’ai du le manquer). En fait c’est le même bateau que vous évoquez après.

    22. 23. Video

    24. Pour le moteur minato, il y a longtemps que ce monsieur a disparu de l’actualité même s’il continue à faire couler beaucoup d’encre, figurativement parlant sur internet. je vous renvoie sur ce lien : http://www.lebardessciences.com/2010/01/minato-le-moteur-nippon-ni-bon/
    (surement fiancé par le lobby pétrolier ^^).

    Ma conclusion après plus de 4 heures de parcours de documents parfois sérieux, parfois fantaisistes que vous citez en sur-abondance en lien (jusqu’à citer deux fois le même pour illustrer deux « exemples ») : pas un seul de ces documents ne prouve votre thèse.

    « L’énergie cachée du futur » est un titre qui pèche au mieux par maladresse et ignorance et au pire par malhonnêteté. La totalité de votre article ne parle que du principe du moteur MHD, lequel n’est ni caché, ni une énergie et ne fait pas non plus l’objet d’un complot d’un quelconque lobby militaro-pétrolier : les technologies sont onéreuses et complexes, et nécessite de nombreux affinages d’ingénierie avant d’être applicables.

    Le seul moteur « purement MHD » est celui du Yamato (dont l’énergie encore une fois est fournie par un générateur diesel), et si vous avez lu le lien que vous jetez avec tant de désinvolture à la tête de vos contradicteurs :
    « In order to make superconducting ships practically available,
    - it is necessary to develop higher magnetic field
    - larger size superconducting magnets
    - and to study to improve electric conductivity of seawater from the viewpoint of increasing thrust force and improving propulsion efficiency.
    - Furthermore, it is necessary to study systems which make special shore support bases unnecessary by installing initial cooling facilities and magnetization/demagnetization facilities also onboard. »

    Bref cette accumulation d’une vingtaine d’articles mal digérés assaisonné d’affirmation péremptoire et parfois fausses est tout sauf un travail journalistique.

    De la vingtaine de liens sur un tel article je n’en aurai cité que 5 ou 6 :
    les deux articles Wiki :
    MHD : http://fr.wikipedia.org/wiki/Magn%C3%A9tohydrodynamique
    Accélérateur MHD : http://fr.wikipedia.org/wiki/Acc%C3%A9l%C3%A9rateur_MHD

    A la rigueur l’article du lema sur les supra-conducteurs :
    http://www.lema.phys.univ-tours.fr/Materiaux/Supra/Enjeux/Applications.htm

    l’experience de JPP : http://www.juliengeffray.fr/mhd/pdf/PLS31mai1980.pdf

    Et surtout l’article sur la MHD :
    http://rr0.org/science/discipline/physique/MHD.html
    Qui est une version mieux construite de ce que vous avez tenté de faire ici (C’est celui que vous avez cité deux fois, un signe de votre inconscient ?).

    Veuillez excusez mon ton quelque peu sarcastique, parti pour faire objectivement le tour de la question à partir des liens que vous proposiez, ma patience s’est vite lassée de la mise en relation de vos arguments avec des liens sans rapport avec le MHD...

    Cdlt, Calystene.



  • Kalistaine 21 juillet 2010 17:25

    « MHD, l’énergie cachée du futur »
    « Il existe pourtant une autre énergie, même si elle reste relativement confidentielle : la « MHD » (magnétohydrodynamique). lien »

    Le principe de MHD n’est pas une énergie, ni même susceptible de produire de l’énergie comme vous l’ont manifesté maints de vos contradicteurs, et comme vos propres liens le prouvent.

    Vous avez amendé votre propos dans vos commentaire en précisant que ce n’était pas une énergie, mais une technique permettant de produire de l’énergie.

    Encore faux, le seul domaine producteur d’énergie dans lequel le principe de MHD est impliqué est la recherche sur la fusion nucléaire (et c’est la fusion nucléaire qui produit de l’énergie, non la MHD), et l’optimisation du rendement de centrales électriques (nucléaires ou à énergie fossile).

    Je dois avouer que votre argument récurant « lisez mes liens » m’énerve un peu, puisqu’il sous-entends que vos interlocuteurs ne les ont pas parcouru contrairement à vous. Voyons donc en quoi ces liens prouvent votre argumentation (ou la réfute).

    1. Votre premier lien (wikipédia), précise : « Elles se heurtent à de nombreuses difficultés : production de forts champs magnétiques à l’aide d’électroaimants supraconducteurs, génération de puissances électriques suffisantes »

    De ce premier lien on tire la conclusion que la MHD consomme de l’énergie et se heurte à un coût de fonctionnement élevé, et de fortes difficultés techniques.

    2. Votre deuxième lien (julien geffray) est lui même une page de liens. Bon voyons le Générateur MHD de JPP.

    Je lis l’article avec attention et je vois que le principe MHD est utilisé pour améliorer le rendement d’une usine électrique, alimentée par le nucléaire pour les Français, et par du gaz naturel pour les russes.

    Donc la grande percée des russes dans le MHD permet d’augmenter le rendement d’une usine électrique alimentée... par une énergie fossile... Au temps pour l’énergie du futur...

    Un autre article de JPP parle d’un moteur à induction utilisant le principe MHD, mais là aussi : « cet accélérateur possède une source autonome d’énergie électrique ».

    La référence a Sakharov, parle de génération de décharges magnétiques ayant pour énergie des explosifs. (Edit : c’est également votre 8eme lien)

    le principe de MHD ne produit pas d’énergie ici non plus.

    3. Votre troisième lien (lema), parle essentiellement de supra-conductivité, avec comme application concrète la sustention magnétique permettant de réduire les frottements, utilisée notamment pour les trains sur rail magnétique (mais sans rapport avec la MHD).

    La MHD y est mentionnée comme un principe permettant d’améliorer la propulsion en milieu marin a travers un court paragraphe qui présente le Yamato I : navire expérimental (que vous présentez comme une application concrète), en ces termes :
    « Ces deux méthodes posent cependant énormément de problèmes, mais les chercheurs (civils ou militaires) ne désespèrent pas de trouver un jour la propulsion miracle. Pour illustrer cet enjeu, les Japonais ont déjà testé un prototype grandeur nature, le Yamato I. Bien que ses performances ne soient pas à la hauteur des navires classiques, il prouve en tout cas la viabilité de cette méthode de propulsion. Comme pour les trains à lévitation magnétique, ce sont des problèmes de mise au point qui freinent leurs développements. »

    Ici aussi la MHD est consommatrice d’énergie...

    4. Votre 4eme lien (Karmapolis) porte sur l’UFOlogie. les UFO sont propulsés par anti-gravité (principe révélé aux nazi par deux medium en communication avec les extra-terrestre d’Aldebarant). On notera que l’auteur parle d’hypothèses (« nous ne pouvons recourir qu’à des hypothèses. Les histoires et commentaires sur le sujet sont légions et sont issus le plus souvent de témoignages anonymes ou de seconde main, de rumeurs et de désinformations et il serait hasardeux de privilégier une hypothèse plutôt qu’une autre »), met tous ses verbes au conditionnel et reconnait encore que l’antigravité est très gourmande en énergie : « Ici, bien entendu, on parle de millions de volts ».

    Il parle également du projet Aurora qui utiliserait la MHD en appoint de réacteur « classiques ». Ce projet serait destiné à détourner l’attention des véritables perçées américaines en aéronuatique sur l’anti-gravitation^^, mais même là le principe MHD serait très gourmand en énergie : « A cette altitude, le système de propulsion MHD (magnétohydrodynamique) s’enclenche et « plus de 100 mégawatts d’énergie électrique sont injectés dans les milliers d’électrodes recouvrant l’avion, l’entourant d’un plasma lumineux doré (d’où le nom d’Aurora) qui le fait ressembler à une étoile filante ». »

    Par charité et pour ne pas polémiquer je ne commenterai pas davantage le fond de cet article, dont les références sont un peu plus obscures et se résument à une poignée « d’auteurs spécialisés ». Au moins l’auteur a-t-il l’honnêteté intellectuel de présenter ses données comme une collection d’hypothèses et de témoignages sujets à caution.

    Concernant le MHD, cet article prétend simplement que l’on peut en appliquer le principe aux avions (comme il est scientifiquement prouvé qu’on peut l’appliquer aux véhicules marins) pour diminuer les frottements et améliorer la propulsion. Avec une grosse consommation d’énergie.

    5. L’article de Roeder traite d’ufologie et d’antigravité, pas de MHD, il parle de propulsion magnétique pas de production d’énergie magnétique.

    6. Vous faites référence à un autre de vos articles concernant l’UFOlogie, que j’avoue n’avoir parcouru qu’en diagonale, mais ayant déjà lu le site des liens 4 et 5 ci-dessus, et votre autre article ne traitant pas de MHD, je me permet de penser que c’est suffisant.

    7. la théorie de la résonnance  : totalement hors sujet (mais j’admet que vous ne le citez que comme une autre contribution de W.O.Schumann).

    8. Sakharov : déjà commenté en 2. => décharge magnétique produites à partir d’explosions, ici l’énergie est produite par un explosif.

    9 et 10. Vous prétendez : « Kulsrud évoquait la MHD afin de détourner les gaz chauds générés par les appareils plongeant dans l’atmosphère. ». l’article (« MAGNETIZED TURBULENT DYNAMOS IN PROTOGALAXIES ») que vous donnez en Lien ne parle absolument pas de ça (le contenu correspond au titre) : ou j’ai manqué quelque choses ou vous ne l’avez pas lu... Merci de citer le passage exact de cet article qui en parle (Accessoirement même votre affirmation ne fait pas de la MHD une source d’énergie ou un technique permettant de produire de l’énergie).

    11. Accélérateur MHD (wikipedia) : ok ici aussi on parle de moteurs utilisant le principe de MHD, on y explique que ce principe est du même ordre que les moteurs à induction, OK, mais je ne vois toujours pas « l’énergie cachée du futur ».

    12. M.H.D. (http://www.scribd.com/doc/3737108/MHD) : excellent article, qui montre bien l’avancée des recherches dans le domaine de la propulsion utilisant la MHD (rien avoir avec une « énergie »), qui prouve en outre que ce sujet est largement connu et étudié dans les labos du monde entier. (Et qui évoque les travaux de Kulsurd que vous citez plus haut).

    Mais d’énergie toujours pas...

    13. 14. (ELECTRO-MAGNETIC INTERACTIONS IN A HYPERSONIC PROPULSION SYSTEM, Réflexions sur la Propulsion des Ovnis) Ici encore on parles de l’application de la MHD aux systèmes de propulsion, on essaye de passer de l’eau à l’air (ou dans le cas des ovnis on postule que ca existe déjà et on vois en quoi ça explique les phénomènes observés : très intéressante construction intellectuelle du reste). Si vous voulez, mais le titre de cet article et son préambule ne se justifient toujours pas...

    15. (JPP), j’en ai parlé dans le 2. un moteur à induction utilisant le principe MHD, ok, ca reste un moteur électrique.

    16. (http://rr0.org/science/discipline/physique/MHD.html) Vous les avez vraiment lus ? C’est le même que le 12 (mais sur un autre site et avec une autre mise en page) !!!!

    17. JPP : Experiences d’amateur : l’énergie est fournie par une pile^^

    18, 19. Je passe les vidéos, ne me dites pas que le SEUL argument que vous avez est une vidéo.

    20. (Le train à sustentation magnétique), ok, c’est un train a sustentation magnétique, supra-conducteur oui, MHD, non, propre parce que electrique. (et probablement économe parce que exempt de frottements, mais j’aimerai voir les chiffres).







Palmarès