• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

carolucem

J'ai 50 ans, 2 enfants, je bosse dans l'informatique et habite l'IdF.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 48 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • carolucem 28 février 17:14

    @Amaury Grandgil

    Effectivement vous ne pouvez pas comprendre, vous etres un passif. C’est génétique et ça remonte a nos ancetres : les clans préhistoriques qui ont survécu (et dont les genes se sont transmis) se composaient de 2 sortes d’hommes : les chasseurs et ceux qui gardaient la grotte.

    Evidement, c’est plus cool de rester au chaud pres du feu que de cavaler au cul des mammouths avec un silex ; mais si personne n’y va les petits meurent de faim.
    Alors comme faire ? La nature a inventé des hormones comme l’adrénaline et la dopamine pour augmenter les chances de survie dans les cas extreme et aussi pour récompenser la prise de risque.
    Ces « drogues » ont une accoutumance qui poussent l’individu a rechercher des situations extremes.

    Les descendants des chasseurs sont aujourd’hui pilotes, alpinistes, ou font du base jump. Les descendants des gardiens sont devant un bouquin ou la TV et ne comprendrons jamais pourquoi risquer sa peau alors qu’on est si bien chez soit.
     
    En résumé : « tu peux pas comprendre, tu ne fais pas de moto », c’est tres juste et plus profond que ça en a l’air.
     smiley



  • carolucem 27 février 17:01

    @Amaury Grandgil

    Admettons que tout un chacun, comme vous dites, ait besoin de consolation. C’est quoi votre truc ?
     



  • carolucem 27 février 16:52

    @sarcastelle
    Il y a effectivement des erreurs, mais le fond est juste. L’appellation « zéro émission » des voitures electriques est tres symbolique du mensonge politico-industriel. Le pire c’est que ça marche, la plupart des gens y croient...



  • carolucem 24 février 19:27


    "aime cette sensation de puissance dans les mains« 
    En ce me concerne, (je suis un grand amateur de mécanique et de véhicules), ce n’est pas la puissance pure que j’aime, mais l’incroyable sensation de liberté que j’éprouve au guidon (ou plus rarement au volant).
    Ca a commencé dans les années 70 par un soir d’été sur une grande plage déserte quand, enfant, mon pere ma confié les commandes d’une mini moto. Je le revois jesticulant, faisant de grands signes pour que je revienne, alors que je m’éloignais toujours plus, ivre de bonheur. J’aurai voulu que cet instant ne s’arrete jamais.
    40 ans plus tard la magie opere toujours, c’est pas rationnel, ça ne s’explique pas et je comprends tres bien que l’on puisse, comme vous Amaury, y etre totalement étranger, comme peuvent l’etre pour moi le curling ou le football.
    Oui, je n’hésite pas a »m’en donner a coeur joie« et oui, je roulerai jusqu’a la derniere goutte de carburant fossile, et je suis meme pret a distiller du gazon pour continuer apres. (Quoique que contrairement a ce que l’on nous annonce depuis 1973, il semble que ce ne soit pas la pénurie de pétrole qui tuera le moteur thermique)  

     »d’avoir virtuellement droit de vie et de mort sur les piétons ou les cyclistes.« 
    Non ça c’est idiot, comme votre passage sur la civilisation. Si »faire ronfler son moteur" (cette expression désuete me fait sourire) est une preuve de barbarie (l’inverse de la civilisation), que dire des supporteurs de foot, des alpinistes qui transforment les montagnes en poubelles, ou des pecheurs a la ligne qui s’isolent pendant des heures pour fixer un bouchon dans l’eau ?
     



  • carolucem 11 février 18:55

    Interessant ! C’est toujours plus facile de trafiquer le thermometre que de guérir le malade...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès