• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Caromaev

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Caromaev 4 septembre 2009 16:14

    Ha, ha, ha, ha, ha, ha.... Si vous saviez...

    Pourriez-vous développer ? Votre réaction si commune et si prévisible m’intéresse.

    Qu’avez-vous donc cru comprendre de moi ?

    C’était juste pour pouvoir placer un bon mot ?

    Manque de pot, je suis loin d’être une sainte et j’ai encore beaucoup de chemin à faire sur le chemin de la charité envers les simples (simplettes ?) d’esprit.





  • Caromaev 4 septembre 2009 15:31
    "Supposons que vous m’ayez entendu. Si ce que je viens de relater a eu quelques résonances avec votre propre expérience, si nous partageons une même vue de la situation actuelle, c’est-à-dire, l’idée que l’humanité puisse être en danger de destruction ou d’autodestruction et si vous consentez à l’idée que le ciel puisse nous avertir de l’imminence de ce danger, la question à se poser pourrait alors être :
    1. à quoi nous préparer ?
    2. comment nous préparer ?« 

    Cela résonne beaucoup avec ma propre expérience, sauf que en ce qui me concerne, si l’humanité est effectivement en danger de destruction ou d’autodestruction, je crois qu’il y en a Un dans sa Trinité qui ne va pas rester sans rien faire et se tourner les pouces... Car enfin, on parle de sa Création...

    Tout cela est en relation avec la souffrance... et l’Amour.

    C’est l’homme qui crée le mal, Dieu permet cela car Il nous a créé libres (c’est répété et répété dans les écritures, les anciennes et les nouvelles depuis l’aube des Temps) (et la plus grand preuve d’amour qu’il puisse y avoir avec le fait qu’Il a sacrifié son Fils pour nous). Dieu est l’amour fait essence. La douleur, la souffrance, les maladies, les atrocités physiques, mentales, psychiques ne peuvent pas venir de Lui. Puisque sa création est un acte d’amour.

    Ce qui manque dans votre analyse (si je peux me permettre) c’est la question de l’amour...

    Prenons l’amour d’un père ou d’une mère pour un enfant :

    Vont-ils l’enchaîner au radiateur de sa chambre parce que celui-ci (avec sa poussée de boutons et d’hormones) veut absolument sortir avec des gens peu fréquentables... En lui disant je fais cela parce que je t’aime et que je ne peux pas te laisser faire ça ? Car, en réfléchissant, cela serait un acte d’une part violent d’autre part, égoïste... Hé oui égoïste, car contraire à l’être libre qu’il ont fait naître...

    Non, si ce sont des parents équilibrés et réellement aimant, ils ne pourront pas faire cela. Ils vont souffrir attendre anxieusement car ils savent au fond d’eux que cela est un mal... »nécessaire« .

    Comme un père, car c’est notre Père ( »abba" : papa en hébreux, donc très mal traduit) à tous, Dieu attend, il attend notre choix... car Il est l’antithèse du dictateur (n’en déplaisent aux jansénistes de tous poils, chrétiens, juifs, ou musulmans). Il attend anxieusement, douloureusement.

    Malheureusement depuis la Chute, l’homme ne revient de ses errances que par la souffrance (qui le fait mûrir).

    Vous êtes psychologue : je suis persuadée que vous voyez ce que je veux dire.

    Et comme un père, Dieu punit.

    Et comme un père ou une mère, Dieu punit avec toute la douleur que cela suppose pour des parents de punir.

    Je dirais même que suivant le pourquoi de la punition, c’est un déchirement de punir. C’est mon expérience de mère qui me le fait dire.

    Avez-vous de enfants ?

    « Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ;
     car le premier ciel et la première terre s’en étaient allés ». St Jean, Apôtre de la Lumière.

    Je crois aussi que quelque chose est en route. Mais que c’est Dieu qui va intervenir, car il veut que nous soyons sauvé. Donc, Il doit se faire connaître pour nous permettre de revenir à Lui (puisque nous avons décidé de vivre sans Lui, de nier son existence, même quand son Existence apparaît comme évidente). 

    Je crois que la fin des temps (et non pas la fin du monde) est en cours...
    La Terre doit vivre sa Passion, comme le Christ. Tout passe par la Passion du Christ. pour que tout soit ressucité.

    A condition de se repentir et de demander pardon.

    Demander pardon, ce n’est pas s’abaisser, c’est prendre conscience que l’on a fait du mal à l’autre et le rendre du coup, aussi important que soi-même.

    La psychanalyse nomme le mal que l’on a reçut, ou que l’on a fait et permet une prise de distance avec les évènements.

    Le pardon le fait vivre dans une dimension qui n’a rien à voir avec du sadomasochisme, car elle permet de comprendre en quoi on nous fait du mal ou en quoi on l’a fait. Et ce n’est qu’à partir de là, que l’on peut réparer de façon profonde les dégâts, dans son être, d’une part et dans l’Autre, d’autre part.

    Les appels de Marie au repentir (car son message n’est pas tant une annonce apocalyptique qu’un appel pressant au repentir)... du marketing ? 

    Ce n’est qu’une vision cynique, ignorante (ce qui est un comble pour des personnes qui s’imaginent être des puits de science), méprisante, pitoyable de la condition humaine et de la grandeur humaine. C’est une vision qui ne vient pas du coeur.

    « C’est quand je suis faible que je deviens fort ». Saint Paul, ex-persécuteur du Christ.

    Bien à vous.





  • Caromaev 4 septembre 2009 00:36

    Marie ? Reconnue par seulement 20% de la population mondiale ?

    Et alors cela prouve quoi ?

    Ce n’est pas une nouveauté. Ah pardon, le chiffre, le pourcentage a parlé... Donc on la ferme.

    C’est juste une femme ?

    C’est là qu’est sa grandeur (sa petite humanité), d’où la grandeur de sa Sainteté et donc de sa valeur. Valeur qui fera toute la différence très bientôt.

    Et si on revenait à un peu de simplicité ? à un peu de bon sens paysan ? A un peu d’humilité ? A un peu plus ... vais-je dire le « gros mot » que je n’ai pas vu une seule fois dans tous ces commentaires, même ceux des chrétiens et de ceux qui s’en approchent (je m’adresse surtout à eux, les autres, ce n’est pas de mon ressort - heureusement - et je n’ai pas le courage...) ni même dans cet article (qui m’a pourtant comblée d’aise).

    Le « gros mot », allez je vais le dire.... d’AMOUR....

    Marie est quasiment absente du nouveau testament, même si elle est annoncée dans l’ancien.

    L’arche d’alliance qui contient la loi de Dieu...

    Qui a contenu le Verbe de Dieu ? Celui qui est venu accomplir la loi écrite par le doigt de Dieu, Dieu qui s’est fait homme et qui a endossé la nature humaine (l’homme la créature la plus aimée de Dieu) avec tout ce que cela suppose, de bassesse, de misère, de lourdeur et qui a rendu à l’homme sa perfection originelle ?? Parfaite et Sainte Combinaison de la matière et de l’esprit, de la particule et de l’onde (merci la physique quantique), dans la Deuxième Personne.

    Et Sa Mère ne serait pas importante dans l’histoire du Salut ?
     
    Bon, il fallait un ventre...

    Quelle vision mysogyne, quand on réfléchit deux secondes, même pour des personnes qui s’imaginent certainement ne pas l’être... Quelle erreur de jugement, de discernement...

    Un joli coffre tout doré peut-être ? Non une femme, une humble femme, l’humilité étant sa CARACTERISTIQUE, SON ESSENCE, totalement pure car comment Dieu, Essence de la Pureté aurait-Il pu descendre dans un ventre tâché par le péché originel (admet-on que l’on veuille bien admettre qu’elle ne soit qu’un ventre) 

    Qui est aussi l’essence de Dieu... La simplicité (je pense que les prédictions sont beacoup plus simple à comprendre qu’elles ne le paraissent), la discrétion (souffle de l’Esprit-Saint), l’humilité (qui s’abaisse jusqu’à la médiocrité de l’homme pêcheur par AMOUR pour lui).

    Les hommes (les mâles, non... je blague) Les humains ont-ils réellement jamais compris ce que veut dire ce mot AMOUR ?

    Huum... le 13 octobre 2009 peut-être... et bien moi je penche plutôt pour le 8 décembre (fête de l’Immaculée Conception).

    Le troisième secret de Fatima ...

    Qui sait ou bien se souvient parmi vous que la tentative d’attentat contre Jean-Paul II s’est non seulement déroulé un 13 mai mais aussi à la date anniversaire de la première apparition à Fatima... Et ce jour-là (l’après-midi exactement), on devait lui transmettre les résultats d’analyses du sang (aux propriétés qui « ne sont pas de ce monde » - ce n’est pas moi que le dit, ce sont les scientifiques cartésiens rationnalistes purs et durs qui ont été chargé des analyses-) retrouvé sur le Linceul de Turin, qui s’est révélé être exactement le même que sur la Tunique d’Argenteuil et le Suaire d’Oviedo...

    Jean-Paul II après s’être remis a filé se mettre au courant du troisième secret de Fatima qu’il avait jusque là (allez disons-le) négligé et surtout traiter enfin sérieusement et positivement la demande expresse de Marie concernant la Russie depuis 1917.

    Coïncidence ? Vous avez dit coïncidence ? Comme c’est bizarre...

    Et Marie serait juste accessoire...

    Elle qui a dit OUI a Dieu pour que le Verbe de Dieu vienne sauver les hommes...

    Je pense que reconnaître la valeur réelle de Marie c’est rendre gloire à Dieu et adorer Dieu.

    Merci pour l’article Luc-Laurent (si je peux me permettre)

    Billet d’humeur...














Palmarès