• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

CASA2007

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • CASA2007 13 mai 2007 16:04

    Futurs députés , changez ou changez de métier !

    Le cri d’alarme d’un candidat de la société civile aux élections législatives à Paris centre.

    J’avoue ici ma perplexité.

    Tout d’abord, Nous avons eu le psychodrame du P.S : Dans un style très « Blietzpolitik » ,à la manière (éprouvée) de S.Royal dont elle était le mandataire financier pour les présidentielles, D.Bertinotti, maire P.S du 4ème arrdt s’est auto investie lundi dernier faisant fi des accords nationaux P.S-Verts, ignorant les « camaraderies » locales dans les 3ème et 4ème arrondissements, piétinant les aspirations citoyennes de non-cumul des mandats , et finalement sans préparation, ni équipe , ni budget se déclare « prete » . A quoi ?

    Pendant ce temps là, JF Legaret nous explique sur son site, et sur son nouveau dépliant 6-pages( sic) son programme sur les transports, les crèches, un marché bio dans le centre de Paris... Bref tout ce qui va le préparer à son travail-de-dans-un-mois : Député.

    Rien sur les valeurs, rien sur sa démarche et enfin rien sur ses positions dans l’économie, le social, le développement durable.

    En résumé, il aime tout le programme de l’UMP, va voter tout le programme de l’UMP, commencera à 54 ans une carrière de « cumulard » maire et député, et oeuvrera à sa carrière dans l’UMP parisien, car il faut bien garder un oeil sur les municipales de 2008. Parfait exemple re rénovation institutionnelle.

    Quelle confusion mentale, quelle confusion de genres ! Comment peut s’orienter notre opinion ?

    D’un coté, la mécanique de fonctionnement des partis les conduit à fabriquer des programmes en fonction des chances électorales, de l’autre coté, leur logique humaine les conduit à former des politiques-professionels, figures militantes dont le statut les cantonne à l’obéissance, jusqu’au vote de la loi au parlement.

    Je le pense sincèrement, un député de parti ne discute plus avec ses concitoyens, n’assume plus sa charge de mandataire loyal et son rôle de pédagogue.

    Je ne veux plus de cette république des partis à l’assemblée, contraire à la lettre de notre constitution de 1958 (art 4),

    je ne veux plus de ces députés qui à 90% d’entre eux cumulent des mandats civiques,

    je ne veux de ces fonctionnaires de partis, ces notables locaux qui prétendent à tous les honneurs et devoirs sans révéler leur capacité réelle dans la société civile.

    J’appelle au parlement des femmes et des hommes authentiquement politiques, aux trois qualités déterminantes qui sont : La passion, le sentiment de responsabilité et le bon sens.

    Votez pour des hommes ou des femmes compétents et dignes moralement de vous représenter !

    Casa2007







Palmarès