• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Catherine Clair

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Catherine Clair 22 septembre 2007 14:00

    Nous voilà bien à l’heure américaine. Il ne s’agit pas seulement de l’alignement de la politique étrangère de Notre Ministre Kouchner, mais aussi de cette passion de nos con cityens pour les histoires d’alcoves. Que ce soient les péripéties conjugales de Ségolène ou les faits et gestes de Cécilia, tout le monde a son mot à dire. La preuve, moi aussi.

    Que des rumeurs aient courrues avant l’élection présidentielles et vite censurées concernant la main courante faite par Mme Sarko victime de violences conjugales n’ote rien à la réalité constitutionnelle de la place illégitime qu’occupent les épouses de nos présidents dans la vie politique française. pourtant, le principe de réalité nous oblige à reconnaitre à « la première dame » un rôle et une place particulière. Qu’il soit nécessaire de légiférer sur ce cas de figure est un autre débat.

    Mon propos est différent. Quid de la place des femmes dans notre vie publique, dans notre vie sociale et culturelle ? A part avoir eu le mérite de faire rigoler la France, la parité tant commentée avant les présidentielles est passée à la trappe. Il faut dire que notre Président ne nous laisse guère souffler en attaquant le pays sur tous les fronts en même temps, la fonction publique, la sécu, l’émigration, l’école, les 35h et j’en oublie. Quant aux femmes dans tout ça, qu’elles repeuplent la France et se taisent ! (sic) Cet article sur le statut de Mme la Présidente a le mérite de nous rappeler que la moitié du pays n’est plus à l’affiche. Bravo et merci.







Palmarès