• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cccarlo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • cccarlo 9 juin 2008 22:28

    Je te remercie pour ce travail.

    Il est vrai que la FM attise la curiosité voire toutes les curiosités, ainsi voit-on fleurir les maronniers de la presse régulièrement avec des couvertures raccoleuses.

    On a pu apprendre il y a quelque temps qu’un membre du gouvernement faisait partie de la FM (voir L’express ou autres). Il est sûr que nombre de profanes (cf les commentaires) ou d’anti-maçons se sont précipités -c’est bien là l’idée pour les journaux en mal de tirage- pour en prendre connaissance et savoir qui "en était".

    Ayant pu travailler aussi sur ce thème, je veux citer le livre de Cécile Auréjac "Les femmes dans la Franc-Maçonnerie" (2003 L’Hydre éditions).

    Parler de ce sujet revient à prendre position quoi qu’on en dise. Poser le problème revient à dire qu’il y a problème. Il est difficile de sortir de cette constatation. Et j’ai moi-même pu l’apprécier. J’ai l’impression que tu n’as pas eu le retour souhaité et qu’en conséquence tu portes le débat sur la place publique. Et loin de moi l’idée de te jeter la pierre.

    Avec le développement d’internet et ses possibilités de communication, nous nous sommes posés la question de la place que pouvait prendre le net (réseau), et sur notre travail. Certains prolongent le travail effectué, qui répond à des critères stricts, en envoyant moults emails. L’espace du net- bien qu’efficace- n’est pas, a priori, le meilleur. Ainsi, même chez les libéraux (de pensée), cette idée a du mal à passer. Il y a là peut-être un nouvel espace à prendre, exprimer non pas la vox populi mais la vox masoni sur internet ... mais je suis persuadé que de tels espaces existent. Ceci étant tu poses le problème.

    Cela ne manque pas d’un certain courage puisque par là même tu fais ton coming out. Et je fais le mien en te répondant. C’est que le sujet m’intéresse et m’interpelle depuis le premier jour. Les uns et les autres prennent position, mais force est de constater que le GODF reste masculin et que l’on nous répond invariablement que si tel est notre désir, il existe des obédiences mixtes et que si on le veut véritablement alors leur porte nous est grande ouverte. C’est un argument qui marche dans les deux sens. Et comme tu le constate, le GODF est le principal mouvement maçonnique en France, les mouvements mixtes restant faibles tant en pourcentage qu’en nombre.

    Le débat existe,depuis un temps certain déjà, et comme tu le rappelles ce n’est pas sans danger. Le principal mouvement maçonnique français aurait à connaître de nouvelles scissions. Et cela ne ferait que diluer la force de la pensée et les éventuelles propositions que la FM pourrait faire... La peur du changement en quelque sorte. Ce qui serait paradoxal dans un mouvement progressiste, mais qui se comprend quand on connaît la force de la tradition et des rituels. C’est donc une question d’équilibre difficile à trouver et à garder.

    Au sein de nos groupes, le débat est animé, vif et se veut sans arrières-pensées. Pour faire progresser par le travail en respectant la devise qui est celle de la République "Liberté, Egalité, Fraternité". Ainsi le Président Mitterand ainsi que le Premier Ministre de l’époque, Jacques Chirac, ont confié sans crainte la commémoration de la Révolution française à un maçon d’exception.

    Mais tout cela tu le sais déjà...

    Tu dois être au courant des interrogations qui se font jour. Des rétcences qui s’expriment. De volontés farouches qui se font connaître. Le poids des traditions ne nous empêche pas de penser et de travailler, et ce mouvement quoique secret reste démocratique.

    Nous pouvons, et nous nous devons, de le faire évoluer. Il reste à savoir comment, dans le respect de nos valeurs ...







Palmarès